Les résidences principales et les biens locatifs dynamisent le marché immobilier - Linxea
Miniature de maison sur une calculatrice
Immobilier

Les résidences principales et les biens locatifs dynamisent le marché immobilier

En partenariat avec l’IFOP le réseau immobilier Optimhome a réalisé sa 9ème enquête annuelle sur l’évolution du comportement des Français concernant le marché de l’immobilier.

Les transactions immobilières réalisées au cours des trois dernières années (mi 2019 à mi 2022) sont sensiblement aux mêmes niveaux que les années précédentes, avec toujours une prépondérance des achats sur les ventes.

Parmi les personnes interrogées qui ont acheté un bien immobilier au cours des trois dernières années

  • 18% ont acheté leur résidence principale
  • 7% ont acheté un bien immobilier pour le mettre en location.
  • 3% ont acheté un bien immobilier pour en faire leur résidence secondaire

Les vendeurs ont été moins nombreux au cours des trois dernières années

Leurs motivations sont réciproquement les mêmes :

  • 8% ont vendu leur résidence principale
  • 4% ont vendu un bien immobilier locatif
  • 3% ont vendu leur résidence secondaire

Budget moyen : autour de 200 000 €

Du côté du budget moyen d’achat, une ligne de partage tourne autour de 200 000 €, sachant que 57% des acquéreurs ont consacré à leur achat un budget de plus de 200 000 € et 43% un budget inférieur à 200 000 €.

Aux extrémités, on trouve un budget de moins de 100 000 € pour 12% des acheteurs et un budget de plus de 500 000 € pour 3% des acheteurs.

Budget acquisition de la résidence principale

84% d’achats à crédit

Ces achats ont été financés en tout ou en partie par un ou plusieurs crédits immobiliers pour 84% des acheteurs alors que 16% des acheteurs n’ont pas eu recours à un crédit immobilier.

  • 47% des prêts immobiliers demandés ont une durée de 20 ans et 53% ont une durée de plus de 20 ans.
  • 73% des crédits immobiliers ont une durée comprise entre 16 et 30 ans.
  • 2% des crédits ont une durée supérieure à 30 ans.

Dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier pour leur résidence principale, idéalement, les acheteurs préféreraient acheter dans une commune rurale pour 42% d’entre eux, 40% dans une agglomération de taille moyenne, 18% en milieu urbain dans une grande agglomération.

Le niveau d’inquiétude vis-à-vis du conflit entre la Russie et l’Ukraine est  élevé. Pour 51% des personnes interrogées, cette guerre pourrait retarder leur projet d’achat ou de vente. C’est bien plus que la crise sanitaire qui n’a eu une influence que sur 18% des personnes interrogées.

Profil type des acheteurs de bien immobilier

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.