PF Grand Paris : de la Réforme à la Renaissance - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

PF Grand Paris : de la Réforme à la Renaissance

Vue aérienne de Paris

2017 c’est l’année de la renaissance de PF1 (Perial AM) avec la réouverture de sa collecte (26m€),  l’acquisition de 3 actifs (34m€) en région parisienne, le  redressement spectaculaire du taux d’occupation financier  (89,32% fin décembre), la hausse de 3% de la valeur du patrimoine, le maintien du dividende à 20€ (TDVM 4,35%)  et … la conviction d’un avenir prometteur. Lequel ?  Celui du Grand Paris, un programme auquel  la SCPI s’identifie au point d’accoler à l’acronyme « PF » la réalité de son engagement immobilier. PF1 ressuscite sous un nouveau nom : « PF Grand Paris ». On ne peut plus clair !
A ce thème géographique censé former un « formidable » gisement d’opportunités s’ajoute une dimension ISR (Investissement Socialement Responsable)  dont les preuves en matière de performances financières peuvent « aisément envisager une tendance similaire en immobilier ».  Intégrant les grandes tendances immobilières et sociétales de demain, la SCPI travaille ainsi, sur 3  axes de progrès. D’abord, la maîtrise de l’empreinte carbone  par l’acquisition de bâtiments performants à l’image de  l’acquisition récente du « M2 »  au « profil environnemental exemplaire ». 2ème pilier, une «  dimension servicielle » à savoir offrir de meilleures conditions de travail aux locataires en  proposant cantines, salles de sport, conciergeries, crèches. Enfin,  il s’agit de la mobilité des occupants. De ce point de vue, l’acquisition en janvier du  Technopole  reflète le choix  d’une localisation  stratégique où la gare du Val de Fontenay  va devenir un « hub majeur de transport pour le Grand Paris ». Plus largement, la SCPI entend cibler des immeubles proches des nœuds de transport, favoriser la mobilité électrique via l’installation de bornes de recharge et développer des facilités pour les cyclistes. A cette feuille de route, Périal ajoute une dose de sélectivité en bornant ses investissements «sur les zones les plus à même de créer de la valeur ».  
En attendant la démonstration de sa nouvelle stratégie, les clignotants  de PF Grand Paris sont au vert. La bonne orientation de  son activité locative  permet d’envisager  en 2018 une augmentation de la fourchette de dividende entre 20€ et 21€. Cerise sur le gâteau, la qualité du patrimoine  devrait se manifester par une revalorisation du prix de sa part dans les prochains mois.   Pourquoi ? Afin de respecter une réglementation qui oblige à déterminer le prix de souscription à + ou – 10% autour de la valeur de reconstitution.  Dans le cas précis de PF Grand Paris, la valeur de reconstitution atteint 520,28€. Son prix de souscription doit donc se situer entre la fourchette basse (-10%) 468,25€ et la fourchette haute (+10%) 572,30€. Or, après s’être envolé de plus de 9% en 2017 le prix de souscription  atteint aujourd’hui 469€, un niveau qui chatouille la limite basse… Et  à un moment où la SCPI ouvre un nouveau chapitre de son histoire, il convient du coup,  de ne pas décourager la collecte tout en satisfaisant aux exigences  réglementaires.  En d’autres termes, la SCPI n’a pas d’autre choix que de revaloriser le prix de sa part … dans des conditions raisonnables. En prenant pour hypothèse un taux médian de 5% , le nouveau prix de souscription pourrait alors tourner autour de 492€. Bref, si vous croyez aux opportunités immobilières procurées par le  projet du Grand Paris, il n’y a pas d’hésitation à avoir. Souscrivez… vite !

Pour en savoir plus sur PF Grand Paris chez LinXea :
PF Grand Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *