Sur le long terme, les SCPI sont aux premières places - Linxea
Trophée
Immobilier

Sur le long terme, les SCPI sont aux premières places

Les SCPI offrent un rendement très satisfaisant tout en maîtrisant fortement le niveau des risques.

Au 31 décembre 2022, la France comptait 215 SCPI gérées par 42 sociétés de gestion représentant une capitalisation totale de 89,61 milliards d’euros, indique l’Association Française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM), qui précise que toutes catégories de SCPI confondues, leur taux de distribution 2022 se situait à 4,53%, la variation annuelle 2022 du prix moyen de la part est de 1,50%.

Sur le long terme, le rendement annuel moyen des SCPI se place régulièrement aux premières places selon la dernière étude de l’Institut de l’Épargne Immobilière et Foncière (IEIF).

Les SCPI représentent un bon investissement

  • Sur 15 ans (2007 à 2022) les SCPI ont servi une performance moyenne de 5,70% l’an devançant les actions (4%), les OPCI (3,7%), les obligations (0,9%). Pour rappel sur cette période le livret A donne en moyenne 1,40% par an et l’assurance-vie a rapporté 2,5% par an. Les SCPI ont  joué à égalité ou ont été précédées par la détention de diverses formes d’immobilier en direct, mais c’est l’or qui a pris la tête sur cette durée avec un taux de rentabilité interne (TRI) de 7,4%.
  • Sur 40 ans (1982 à 2022) les SCPI ont donné un taux de rentabilité interne (TRI) de 8,3% supérieur aux TRI de l’assurance-vie (6,6%), des obligations (4,5%) du livret A  (3,8%) et de l’or (3,2%). Les SCPI ont été battues par les OPCI (9,4%), le logement à Paris (10,8%), les sociétés foncières (11,5%) et les actions (15,1%).

L’immobilier occupe une place de choix

Sur les 14 placements cités par l’étude de l’Institut de l’Épargne Immobilière et Foncière (IEIF), sur une période de 15 ans, 8 placements font partie de la catégorie « immobilier » avec les thématiques suivantes : commerces en France (7,2%), logistique France (6,1%), bureaux France (5,7%), logement France (5,7%), logement Paris (5,7%), SCPI (5,7%), OPCI (3,7%), foncières (3%).

Parmi les 9 placements cités sur longue période de 40 ans 4 placements ont trait à la catégorie « immobilier », qu’il s’agisse de pierre papier (SCPI, OPCI et foncières) ou d’immobilier réel (logement à Paris).

Que ce soit sur 5 ans, 15 ans, 20 ou 30 ans, l’immobilier est toujours bien positionné.

Le bon équilibre du couple rendement/ risque

Avant de choisir un placement, il faut comparer les niveaux de rendement et les niveaux de volatilité. La pierre papier bénéficie à la fois de la stabilité de l’immobilier et des revenus réguliers versés chaque mois ou chaque trimestre par les locataires qui peuvent être des particuliers, mais également des commerces, des entreprises, des institutionnels.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *