LINXEA Immo
Pierval Santé : « Mens sana in corpore sano »

06/03/2018

Les années se suivent et se ressemblent pour Pierval Santé (Euryale AM).  En 2017, la SCPI a encore pris du poids… sans tomber dans une obésité qui détériorerait  sa santé.  Précisément, sa collecte s’envole de 135% (165m€ vs 70m€ en 2016). Les investissements se sont  démultipliés pour atteindre 186m€ (vs 38m€). Et la capitalisation autour de 277m€ (vs 112m€) bondit de 147%. D’autres chiffres ? Ils sont impressionnants.  A savoir un quasi triplement du nombre d’associés (6462 vs 2748), de la surface du patrimoine (158611m2 vs 56653m2). Autant d’indicateurs qui montrent la séduction de Pierval Santé  sur les épargnants et  sa capacité à tirer parti d’une collecte soutenue.
En l’espace de 4 ans (lancement en janvier 2014), la petite jeunette dédiée au secteur de la santé est devenue une adolescente ambitieuse… et surtout, riche. Son patrimoine dénombre 39 immeubles valorisés 249m€. Là encore, c’est plus du double par rapport  à 2016 (16 actifs pour 71,5m€ en valeur vénale).
Une photo instantanée de son portefeuille confirme une triangulation  autour du secteur de l’hébergement (39,6% de l’actif), des soins (43,3%) et d’autres créneaux de la santé comme des bureaux ou des locaux d’activité (17%). L’axe franco-allemand représente respectivement 63%  (21 actifs) et 37% (18) du patrimoine. Indicateur important pour la visibilité du rendement, la durée des baux fermes reste élevée (8,9 ans) malgré son léger effritement (9,46 % ans en 2016).
 Bref, nul besoin d’anxiolytique pour les associés de Pierval Santé. La SCPI conclut son exercice  avec un dividende de 50,5€ soit un taux de distribution de 5,05%... et la direction est plus que confiante dans le millésime à venir.  Elle table sur un maintien de la performance « dans la moyenne haute du marché ».  Pour ce faire,   la SCPI entend contrôler sa collecte autour de 180m€ et exclut pour le moment  un référencement dans des contrats d’assurance vie  afin de préserver la qualité de ses investissements. Car une gestion performante est aussi celle où le besoin de grossir doit exclure la boulimie !


Pour plus de renseignement sur la SCPI Pierval Sante
https://www.linxea.com/SCPIendirect/IMMOSCPI/SCPIPIERVALSANTE

Blandine Blanc Durand