Combien toucherez-vous à la retraite ? - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Combien toucherez-vous à la retraite ?

Femme sénior et ses économies

Dans l’imaginaire collectif, le retraite évoque le « repos », la « liberté » et les « voyages », révèle une étude Audencia-Humanis*. Pourtant, 6 seniors actifs sur 10 se disent inquiets lorsqu’ils pensent à la retraite. La raison principale de cette inquiétude est la crainte d’avoir des problèmes d’argent (88%).

Concrètement, 8 Français sur 10 ont peur de ne pas pouvoir subvenir à leurs besoins mais seuls 24 % des séniors interrogés ont une idée précise du montant de leur retraite.

Astuce pour connaître le montant de sa retraite

63 % des séniors interrogés souhaitent en priorité obtenir davantage d’informations sur l’ensemble de leurs ressources une fois qu’ils seront à la retraite. S’estimant mal renseignés sur le montant qui leur sera versé par les régimes obligatoires, 80 % des séniors considèrent néanmoins que leur niveau de vie va se détériorer lors du passage à la retraite.

Aujourd’hui, des outils sur internet vous permettent d’évaluer le montant de votre retraite.

Les solutions pour augmenter ses revenus à la retraite

Conscients de l’insuffisance du régime obligatoire de retraite, 47 % des séniors ont recours à l’épargne financière individuelle pour maintenir leur niveau de vie.

Certains produits dédiés ou non à la constitution de revenus complémentaires une fois l’âge de la retraite atteint existent. On peut notamment citer :

  • Le plan épargne retraite populaire (PERP)

Avec la mise en place du prélèvement de l’impôt à la source dès le 1er janvier 2019, 2018 est considérée comme une année blanche au plan fiscal. Pour éviter une double imposition en 2019 (sur les revenus 2018 et directement à la source sur les revenus 2019), les revenus habituels 2018 ne sont pas taxés. Les revenus 2018 n’étant pas imposables, les versements effectués sur un PERP cette année-là ne produisent pas d’avantages fiscaux (sauf cas de revenus exceptionnels). Pour autant, les épargnants qui comptent ouvrir un PERP en 2018 peuvent se contenter d’un versement faible cette année. Dès 2019, leurs versements seront déductibles à 100 % ! Pour une étude personnalisée, contactez-nous !

  • L’achat de parts de SCPI en démembrement temporaire de propriété

Encore peu connu du grand public, l’investissement en Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est pourtant un moyen efficace de se créer des revenus complémentaires à la retraite. En optant pour l’achat de parts de SCPI en nue-propriété, l’épargnant peut en contrepartie de l’absence de perception des loyers, acheter moins cher des parts donc éventuellement en acheter plus.

Par ailleurs, il ne sera soumis à aucune fiscalité supplémentaire puisqu’il ne touchera pas les loyers. Au terme du démembrement, il commencera à percevoir les loyers et bénéficiera ainsi d’un complément de revenus !

  • Et bien sûr l’assurance-vie !

Sa souplesse d’utilisation, sa fiscalité avantageuse et la disponibilité à tout moment des sommes qui y sont placées font de l’assurance vie le placement qui répond à tous les projets. Dont évidemment la préparation de la retraite.

L’avis de LINXEA

Chacun est aujourd’hui convaincu que les retraites qui seront servies dans l’avenir seront moins généreuses qu’avant. Comme prévoir un revenu complémentaire à la retraite est une nécessité, la préparation de la retraite est devenue l’un des premiers sujets d’épargne des Français.

Les conseillers de LINXEA se tiennent à votre disposition pour définir avec vous les stratégies adaptées à votre situation et qui vous permettront de préparer vos vieux jours en toute sérénité.

*Étude réalisée par Audencia-Humanis sur la vulnérabilité financière des séniors en octobre 2017, auprès d’un échantillon de 1 001 personnes représentatif de la population nationale âgée de 50 ans et plus.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *