Défiscalisation : les placements pour payer moins d’impôts

Plusieurs placements financiers vous font bénéficier d’avantages fiscaux afin de payer moins d’impôts. Qu’il s’agisse d’une réduction d’impôt, c’est-à-dire d’une diminution du montant de l’impôt à payer, ou d’une déduction d’impôt, c’est-à-dire d’une diminution du revenu global à déclarer, la défiscalisation ne doit pas être considérée comme le seul objectif du placement.

Les produits permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt

Le fonds d’investissement de proximité (FIP)

Visant à favoriser l’investissement dans les petites et moyennes entreprises (PME) via la prise de participation dans des entreprises non cotées, le FIP s’accompagne d’un dispositif fiscal incitatif. Ce placement vous offre une réduction d’impôt – dès l’année suivant votre investissement – calculée en fonction des sommes investies.
Cette réduction est de 18% du montant de l’investissement pour les FIP classiques et de 38% des sommes versées pour les FIP Corse et Outre-mer, dans la limite d’un plafond d’investissement de 12 000 € pour une personne seule (24 000 € pour un couple). Par ailleurs, en cas de conservation de ces produits pendant plus de 5 ans, les plus-values sont exonérées d’impôt.
Enfin pour les contribuables redevables de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) qui remplace l’ISF, les versements effectués en 2017 permettent de bénéficier d’une réduction sur l’IFI de 50% des sommes versées dans la limite de 36 000 €.


FIP Corse

Investissez dans des PME Corses non-côtées au travers d'un FIP Corse.



FIP Outre-mer

Investissez dans des PME Corses non-côtées au travers d'un FIP Outre-mer.





La loi Girardin ou la défiscalisation Outre-mer

Afin de participer à la croissance économique des territoires d’Outre-mer, la loi Girardin est un dispositif de défiscalisation permettant aux contribuables de bénéficier d’une réduction d’impôt en contrepartie d’investissements ultra-marins.
Ouvrant droit à une réduction d’impôt dite « one shot » l’année suivant l’investissement dans les DOM-COM, la loi Girardin comporte deux volets :



  • Un volet industriel qui vise à contribuer au développement des entreprises d’Outre-mer et qui passe par l’investissement dans des matériels industriels neufs loués à des entreprises exploitantes. La réduction d’impôt est calculée sur le montant total du matériel industriel acquis. Elle peut atteindre 52 941 €.

  • Un volet logement social qui vise à faciliter la construction de logements sociaux dans les DOM-COM et qui passe par l’investissement dans des logements sociaux neufs loués à des bailleurs sociaux. La réduction d’impôt est calculée selon le prix de revient du bien. Elle peut atteindre 60 000 €.

Défiscalisation Girardin

Bénéficier du dispositif fiscal de la loi Girardin Industriel en participant au financement de biens d'équipement industriels dans les DOM-COM.



Les produits permettant de bénéficier d’une déduction fiscale

Le plan d’épargne retraite populaire (PERP)

Créé dans le but de permettre aux épargnants d’obtenir un complément de retraite, le PERP bénéficie d’avantages fiscaux.
100 % des versements effectués sur le plan sont déductibles du revenu imposable dans la limite d’un plafond égal à 10 % du revenu professionnel de l'année précédente. En contrepartie de cette incitation fiscale, les sommes présentes sur le PERP sont bloquées (sauf cas de déblocage anticipé) jusqu’au départ à la retraite.

Bon à savoir
Avec la mise en place du prélèvement de l’impôt à la source le 1er janvier 2019, l’année 2018 est considérée comme une « année blanche » au plan fiscal, c’est-à-dire que les revenus habituels (salaires, retraite…) ne seront pas imposés. Il n’y aura donc pas de déduction possible des versements effectués sur le PERP.
Par ailleurs, le dispositif « anti-optimisation fiscale » mis en place par le gouvernement prévoit que les versements PERP 2019 ne soient déductibles pour 100% de leur montant que s’ils ne sont pas supérieurs aux versements PERP 2018 ou le cas échéant, ceux-ci doivent être supérieurs aux versements PERP 2017. Si ce n’est pas le cas, les versements PERP 2019 ne seront déductibles qu’à hauteur de la moyenne des versements 2018 et 2019.


LINXEA Perp

Lancé en 2014 en partenariat avec Suravenir, LINXEA PERP est la solution idéale pour préparer votre retraite.





Le contrat Madelin

Conçu pour permettre aux travailleurs non-salariés (TNS) de se constituer une retraite complémentaire, le contrat Madelin est aussi un placement de défiscalisation. Les cotisations sont déductibles du revenu imposable dans la limite d’un plafond légal.
En contrepartie de cet avantage fiscal, des cotisations minimums doivent être versées sur le contrat Madelin au moins une fois par an et la sortie s’effectue sous forme de rente uniquement.

Bon à savoir
Le contrat Madelin est – comme le PERP – concerné par l’année blanche. Les versements en 2018 sur le contrat Madelin ne seront donc pas déductibles. Mais contrairement au PERP pour lequel la question de procéder ou non à des versements en 2018 se pose légitimement, le contrat Madelin doit obligatoirement être alimenté de manière régulière.


LINXEA Madelin

Lancé en 2012, LINXEA Madelin se positionne comme le Madelin le moins cher du marché.