La solution de la rente viagère - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

La solution de la rente viagère

Les sommes épargnées sur un contrat d’assurance vie peuvent être retirées selon deux modes : la sortie en capital et la rente viagère. Celle-ci, entraîne un transfert de l’épargne à l’assureur, tenu alors de verser une rente régulière, jusqu’au décès du rentier.

Si la sortie en capital est souvent la solution choisie pour récupérer son épargne, il peut aussi être prévu, dans les conditions générales du contrat d’assurance vie, la possibilité de transformer ses capitaux en rente.

Cela se traduit par des versements réguliers que l’assureur s’engage à régler. En échange, celui-ci récupère l’intégralité du capital, qui devient inaccessible aux bénéficiaires éventuels. Cette demande de sortie en rente est irréversible et le versement de la rente s’arrête d’office au décès du rentier.

Les options possibles

On peut assortir sa sortie en rente de deux types d’options :

  • La réversion : permet au décès que la rente soit reversée en totalité ou en partie à un bénéficiaire désigné (généralement le conjoint).
  • Les annuités garanties : Cette option permet de préciser le nombre d’années durant lequel la rente est versée. En cas de décès du souscripteur en cours d’application du contrat, elle est perçue par les bénéficiaires désignés, jusqu’à la fin du délai fixé et sans réduction du montant.

En fonction des contrats, d’autres options de rente peuvent être accessibles :

  • La rente par paliers qui consiste à moduler le niveau de la rente en fonction de ses besoins. La rente peut ainsi être plus élevée pendant les 5 premières années de la retraite puis diminuer, ou le contraire.
  • La rente avec option dépendance qui prévoit que le montant de la rente soit majoré si le rentier se retrouve en situation de dépendance.

Imposition à différents niveaux

À la différence de la sortie en capital, la rente est soumise à l’impôt sur une part qui est fonction de l’âge du souscripteur au moment de sa mise en place. Le taux n’est pas révisable :

  • Si la rente est créée avant 50 ans, elle est imposable sur 70 % de son montant sur toute la durée de son versement
  • Imposable à 50 % si l’âge de départ des paiements est compris entre 50 et 59 ans
  • À 40 % entre 60 et 69 ans
  • À 30 % pour les plus de 69 ans

Aussi, il est recommandé de ne mettre en place la rente qu’à un âge avancé pour réduire l’imposition, si le contrat le permet. Le montant de la rente sera d’ailleurs, dans ce cas, plus élevé, étant fixé en fonction de l’âge du souscripteur et des sommes épargnées.

L’astuce LINXEA

Les sorties en rente sont garanties par les compagnies d’assurance.

En convertissant votre épargne en rente vous n’avez plus à vous soucier de l’avenir, vous disposerez d’un revenu complémentaire garanti à vie !