Le transfert d’un PERP

11/09/2018
Rendement insuffisant, contrat trop gourmand en frais ou encore possibilités de diversification restreintes, vous souhaitez changer de plan d’épargne retraite populaire (PERP) ? Contrairement au contrat d’assurance vie, le PERP peut être transféré d’un gestionnaire à l’autre.

Le transfert des produits d’épargne retraite

                 Vers


De 

PERP

Madelin

Article 83

PERP

Oui

Non

Non

Madelin

Oui

Oui

Oui

Article 83

Oui

Oui

Oui


En plus d’être transférable sur un autre PERP, il vous est permis de détenir plusieurs PERP.


Démarches pour transférer son PERP

Vous devez envoyer à l’organisme (banque ou assureur) qui gère votre PERP une demande de transfert du plan par courrier en précisant le nom du nouvel organisme.


L’organisme qui gère votre PERP doit vous communiquer la valeur de transfert du plan dans un délai de 3 mois maximum à partir de la réception de votre demande de transfert. La valeur de transfert correspond à la somme des droits acquis depuis l’ouverture du plan, déduction faite des frais annuels de gestion et des éventuels frais de transfert. Son montant est déterminé différemment selon le support d’investissement (fonds en euros ou unités de compte).


A réception de la valeur de transfert, vous disposez d’un délai d’un mois pour renoncer au transfert. Sans renonciation de votre part à l’issue de ce mois, l’organisme gestionnaire doit verser au nouvel organisme le capital dans les 30 jours.


Au total, l’opération de transfert peut donc s’étaler sur 4 à 5 mois.


Les frais de transfert d’un PERP

L’organisme que vous « quittez » peut vous faire payer des frais de transfert dont le montant ne peut pas dépasser 5 % de la valeur des sommes transférées. Si votre PERP a plus de 10 ans, aucun frais de transfert ne peut être exigé.


L’astuce LINXEA


Certains organismes proposent de vous rembourser les frais de transfert de votre PERP.


En transférant votre ancien PERP vers un contrat LINXEA PERP, vos frais de transfert sont ainsi remboursés sur présentation d’un justificatif jusqu’à 700 €.