PERP : le versement du complément de retraite - Linxea
Couple de retraités sur un bateau

PERP : le versement du complément de retraite

A partir de l’âge légal de départ à la retraite ou à compter de la liquidation de sa retraite, l’adhérent à un PERP peut demander à percevoir son complément de retraite sous la forme d’une rente viagère (généralement versée trimestriellement).

Celle-ci est imposable comme une pension de retraite.

Les options de rente viagère

Différents choix de rente viagère peuvent être proposés : rente viagère réversible, rente avec annuités garanties.

Seul un effort régulier et important d’épargne permettra de percevoir une rente intéressante à l’issue du PERP. De trop nombreux PERP ont des valeurs très basses qui, bien entendu, n’apportent que des rentes médiocres. Le PERP impose une discipline d’épargne.

A l’échéance du PERP, la sortie en capital est possible à hauteur de 20 % des droits, les 80 % étant alors transformés en rente viagère.

Seules les personnes n’étant pas propriétaires de leur résidence principale au cours des deux années précédant la liquidation de leur retraite peuvent percevoir 100 % de leurs droits en capital afin de pouvoir acquérir leur logement.

Linxea vous informe

Le PERP comme les autres produits d’épargne retraite devrait permettre une sortie à 100 % en capital. C’est ce que prévoit le projet de loi Pacte actuellement en discussion.

2 réponses à “PERP : le versement du complément de retraite”

  1. Gourdel dit :

    Bonjour,
    Que deviennent les rentes au décès du souscripteur d un perp?

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Si une réversion a été prévue au contrat lors de la mise en place de la rente, cette dernière se poursuit sur la tête d’un tiers, souvent le conjoint.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *