Le flop 10 de l'assurance vie en 2020 - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Le flop 10 de l’assurance vie en 2020

flop-homme

Selon plusieurs estimations, le taux de rendement moyen des fonds en euros devrait être de 1,40 % pour 2019, contre 1,80 % en 2018. L’érosion est donc généralisée. Mais, certains bancassureurs font le choix de réduire considérablement la rémunération de leurs fonds quand certains assureurs et distributeurs, font preuve de résistance et parviennent à servir un taux supérieur à 2 %.

Alors, quels sont ces contrats moins performants et pourtant souscrits par une majorité d’épargnants mal avisés ?

En effet, bien que leur rémunération soit très faible, ces contrats représentent environ 80 % du marché de l’assurance vie.

Et d’ailleurs, à quoi reconnait-on un mauvais contrat ?

1. Séquoia de Société Générale

Lancé en 1994, Séquoia est un contrat collectif, accessible à partir d’un versement initial de 7 600 €, ce qui en fait un contrat finalement peu accessible (les versements libres ne sont pas donnés non plus : 1 500 € minimum).

Si ce contrat, géré par Sogécap (la branche d’assurance vie de la Société Générale), n’est pas à la portée de tout le monde, est-il seulement rémunérateur ?

La réponse est… non (plus).

En effet, en 2019, le rendement du contrat Séquoia est de 0,90 % net de frais de gestion hors prélèvements sociaux et fiscaux contre… 1,33 % en 2018.

À cela s’ajoute une grande gamme de frais :

  • Les frais sur versements : 3 % entre 150 € et 15 240 €.

Que les épargnants se rassurent, au-delà de 15 240 €, les frais sur versement passent à 2,5 %  🙂

  • Les frais de gestion : 0,96 % par an pour tout capital inférieur à 76 200 €.

Bref, si vous souhaitez placer votre argent efficacement, passez votre chemin.

2. Aïkido et Nuance 3D de Caisse d’épargne

Les deux contrats que nous allons évoquer sont fermés à la commercialisation.

Aïkido :

En 2019, Aïkido offre le pire rendement (à notre connaissance), avec un fonds euros à 0,55 % net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux et fiscaux, contre 1,10 % en 2018…

Soit un taux divisé par deux !

Assuré par CNP Assurances, ouvrir un contrat Aïkido nécessite d’effectuer un versement initial minimum de 1 500 €, il n’est donc pas adapté à toutes les bourses.

Et côté frais ? Les frais sur versement sont de 4%. Pour rappel, la limite légale est de 5 %. On s’en rapproche dangereusement.

En assurance vie, comme ailleurs, il faut bien choisir ses combats. En ce sens, Aïkido est un contrat qui n’est clairement pas compétitif !

À noter : vous commencez à perdre espoir ? N’oubliez pas les contrats d’assurance vie en ligne.

Nuance 3D :

Nuance 3D est un contrat d’assurance vie assuré par CNP Assurances, commercialisé depuis plus de 10 ans, et accessible à partir de 100 €.

Concernant les versements libres, ils sont fixés à un minimum de 250 €, et pour tout versement périodique, le minimum requis est de 30 € par mois.

Venons-en au rendement : en 2019, le contrat Nuance 3D affichait une performance de 1 % net de frais de gestion hors prélèvements sociaux et fiscaux, contre 1,35 % en 2018, soit une baisse de 35 points de base.

D’ailleurs après prélèvements sociaux, le rendement du contrat tombe finalement à 0,83 %.

Les frais sur versement sont de 5%…

Nous parlions juste au-dessus de la limite légale à 5%. Et bien ça y est, nous y sommes !

Quant aux frais de gestion des supports, ils sont « heureusement » moins importants, et s’élèvent à 0,70 % sur les unités de compte.

Si ouvrir un contrat Nuance 3D ne nécessite pas d’y verser un SMIC, avec un rendement pareil, l’accessibilité est sans doute son seul atout ?!

3. Vivaccio de La Banque Postale

Vivaccio est un contrat d’assurance vie distribué par la Banque Postale et assuré par le groupe CNP Assurances, détenu par plus de 1,5 millions d’épargnants.

Il est accessible à partir de 75 €, à condition d’une mise en place de versements réguliers (minimum 30 € par mois), ou dès 500 €, sans régularité de versement.

En 2019, Vivaccio a « offert » à ses épargnants un rendement de 0,80 % net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux et fiscaux, soit une diminution d’un demi-point de base par rapport au rendement 2018 à 1,30 % !

Prenez garde également aux frais de ce contrat :

  • 3,50 % sur les versements.
  • 0,85 % de frais de gestion sur les unités de compte et les fonds euros.

4. Horizéo de Banque Populaire

Horizéo est un contrat d’assurance vie grand-public distribué par la Banque Populaire et assuré par BPCE Vie.

En 2019, ce contrat offrait une performance de 1 % net de frais de gestion, hors prélèvements sociaux et fiscaux, et de 1,25 % en 2018…

Il est accessible à partir de 100 € de versement initial.

Les versements programmés sont disponibles dès 30 € par mois, ou à partir de 100 € s’il s’agit de versements ponctuels.

Encore une fois, attention aux frais de ce contrat :

  • Les frais de gestion y sont de 0,80 % sur les unités de compte.
  • Tandis que les frais sur versement sont de 3 %.

5. Prévi-options du Crédit Mutuel Arkéa

Lancé en 1994, Prévi-options se décline en deux formules : Solution 1 Prévi-Options SEUL, Solution 2 Prévi-options + Prévi-famille. Dans les deux cas, la souscription est accessible à partir de 45 euros de versement initial.

Pour Prévi-options SEUL les versements programmés sont de 80 € par mois, et de 70 € par mois pour Prévi-options + Prévi-famille.

Qu’en est-il du rendement ?

En 2019, le rendement de ce contrat est de 0,80 % net de frais de gestion, hors prélèvements sociaux et fiscaux contre 1,20 % en 2018.

Parallèlement à ce taux faible, les frais d’entrée s’élèvent à 2,90 % et les frais de gestion à 0,68 %.

Proposant une rémunération en dessous de la moyenne du marché, Prévioptions n’est clairement pas un contrat profitable.

6. Multiplacements 2 de BNP Paribas

Lancé en 1990, le contrat Multiplacements 2 est un contrat d’assurance vie accessible dès 50 €, et distribué par BNP Paribas et assuré par BNP Paribas Cardif à près d’un million d’assurés.

Chaque versement périodique doit être de 30 € minimum par mois.

En 2019, le rendement de base du contrat Multiplacements 2 est à 1 % net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux et fiscaux, contre 1,45 % en 2018.

À noter : pour l’anecdote, sur le contrat Multiplacements 2, BNP Paribas fait une opération « commerciale » jusqu’au 30 avril 2020, vos frais d’entrée sont à 1 %.

En plus de cela, les frais sur versement sont de 4,75 % ! Autrement dit, pour 100 € versés, c’est 95,25 € qui viennent alimenter effectivement votre épargne.

Les autres frais :

  • les frais de gestion des unités de compte sont de 0,96 %.

Si Multiplacements 2 n’est pas le pire, ce n’est pas pour autant un bon contrat d’assurance vie.

Par ailleurs, chez LINXEA, nous estimons que les simples versements ne devraient pas être payants… Du tout.

7. Prédissime 9 série 2 de Crédit Agricole

Prédissime 9 série 2 est un contrat d’assurance vie, géré par Crédit Agricole Assurances / Predica, accessible dès 40 euros de versement initial. En janvier 2019, plus de 2 millions de contrats Prédissime 9 série 2 étaient détenus par les épargnants.

Ayant offert une performance de 1,25 % en 2018, le rendement tombe à 0,85 % net de frais de gestion, hors prélèvements sociaux et fiscaux en 2019.

En plus de manquer de rentabilité, ce contrat est assez gourmand en frais !

Les frais sur versement sont de 3 % et les frais de gestion sont de 0,85 %.

Autrement dit, avancez de trois cases, de plus vertes pelouses vous attendent ailleurs.

8. AFER MULTISUPPORTS de l’AFER

L’association a livré cette année son plus faible rendement à 1,85 % net de frais de gestion hors prélèvements sociaux et fiscaux contre 2,25 % en 2018 !

Une chute libre, qui permet toutefois à l’AFER de se maintenir au-dessus de la moyenne du marché.

Contrat collectif, le contrat d’assurance vie de l’AFER, AFER Multisupports, existe depuis 1976. Au 1er Janvier 2020, l’AFER comptait 760 366 adhérents et disposait d’un encours sous gestion de 54,6 Milliards d’euros.

Géré par AVIVA, AFER Multisupports est accessible à partir de 100 € de versement initial, ce qui en fait un contrat abordable. Quant aux frais de versement de 0,50 % sur le fonds euros, ils ne sont pas si élevés au regard de la majorité des contrats proposés par les bancassureurs.

Les frais de gestion sont de 0,475 %.

À noter : pour les contrats de moins de 100 000 euros, des frais d’entrée de 2 % sont appliqués si la part d’investissement en unités de compte est inférieure à 30 %.

Cet ensemble de frais, même réduits, vont inévitablement amputer la rémunération du contrat.

9. Groupama Modulation de Groupama Gan Vie

Lancé en 1997, le contrat Groupama Modulation est un contrat d’assurance vie, détenu par environ 550 000 épargnants.

En 2019, le contrat offrait une performance de 1,05 % net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux et fiscaux, contre 1,35 % en 2018, soit une diminution de 30 points de base.

En outre, les frais sur versement s’élèvent à 3,5%…

10. Vivépargne 2 de AG2R La Mondiale

Commercialisé depuis 1998, Vivépargne 2 est un contrat d’assurance vie.

Disponible à partir de 1 500 € de versement initial, il peut également être ouvert à partir de 300 € si l’épargnant décide de mettre en place des versements programmés.

Ces derniers sont autorisés à partir de 35 € par mois.

Niveau rémunération, Vivépargne 2 a servi un rendement à 1,06 % net de frais de gestion, hors prélèvements sociaux et fiscaux en 2019, contre 1,70 % en 2018.

Petit bémol (et pas des moindres), les frais sur versement sont de 3 % !

Conseil LINXEA

Vous vous êtes trompés de contrat ? Testez les contrats d’assurance-vie LINXEA.

Pour rappel, les frais sur versements des contrats LINXEA sont à 0 % et les frais de gestion tous supports confondus sont à 0,60 % en moyenne.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *