LINXEA Immo
Coup de chapeau pour 4 SCPI de Paref Gestion

04/02/2019

Grâce à des stratégies claires, 4 SCPI de Paref Gestion servent des performances réjouissantes pour les associés.


Avec pour double cible des bureaux et des locaux d’activité dans des zones économiques établies, Interpierre France prouve la pertinence de son business model. Son taux de distribution s’élève à 5,26 % dans un contexte de marché concurrentiel et de recul des taux de rendement. Mieux, la croissance de la SCPI s’est accélérée « tout en restant parmi les SCPI les plus stables et les meilleures du marché » précise Paref Gestion.


L’immobilier résidentiel parisien a enregistré une « augmentation de 6,2 % des valeurs transactionnelles » selon la Chambre des notaires de Paris. Dopée par cette dynamique et par des travaux d’amélioration sur certains immeubles, le patrimoine de Pierre 48 s’est apprécié de 5,1 % en 2018. Au final, les plus-values générées par le programme d’arbitrages et la revalorisation du prix de la part permettent à la SCPI de dégager une performance globale de 5,2 % « tout en conservant une réserve de plus-values immobilière importante. »


Bref, la SCPI est restée fidèle à sa vocation en créant de la valeur pour ses associés et en « participant au développement du parc de logement locatif. »


Sur le front des commerces, Novapierre 1 a été portée par un portefeuille « unique » majoritairement composé de biens en pied d’immeuble parisiens. Résultat, la SCPI réussit à offrir une performance globale de 6,23 %. Dans le détail, 3,91 % sont imputables à la distribution et 2,32 % à l’augmentation de la valeur de la part.


Grâce à une stratégie unique et innovante, Novapierre Allemagne continue de s’imposer comme « la référence dans le secteur des SCPI spécialisées investissant hors de l’Hexagone ». Le dernier exercice s’est déroulé là aussi, favorablement avec un rythme soutenu aussi bien du côté de la collecte que du côté des acquisitions. La récompense ? Un taux de distribution qui dépasse les 4,70 % net d’impôt. Satisfaite la société de gestion note une stratégie « une nouvelle fois pertinente » dirigée vers des commerces de proximité.

Blandine Blanc-Durand