Des bureaux et… des bureaux pour Epargne Pierre - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Des bureaux et… des bureaux pour Epargne Pierre

Quelles sont les toutes nouvelles recrues ? Tout d’abord des bureaux dans le parc des Barbanniers à Gennevilliers (3024m2, 6,4M€), un endroit dynamique réunissant commerces, bureaux et hôtellerie. Le profil satisfaisant en termes de rendement (6,84%) et le dynamisme actuel du marché locatif a justifié de « prendre un risque mesuré » qui permettra après la relocation d’une surface vacante et des travaux d’amélioration « d’atteindre un taux de rendement net supérieur à 7% » explique Jean Christophe Antoine, directeur général de Voisin.

Puis ce sont des bureaux à Guyancourt (5081m2, 8,4 M€) en plein cœur du secteur tertiaire de Saint-Quentin-en-Yvelines. Loué à 88% au travers de 4 locataires, l’ensemble délivre actuellement un rendement immédiat de 8,07%. Mais il recèle un potentiel de bonification dès que les 610m2 actuellement vacants seront loués soit une rentabilité prévisionnelle de 9%.

Quand on a des convictions, autant les affirmer. En choisissant un 2ème immeuble de bureaux (3023m2, 9,1M€) dans le même périmètre géographique, la SCPI avoue sa préférence dans un « marché francilien dynamique ». Qui plus est, le locataire (l’Urssaf) engagé jusqu’en 2022 confère un profil locatif en phase avec l’objectif de mutualisation du risque tout en affichant un rendement satisfaisant (6,86%).

Encore des bureaux. Cette fois à Nantes (3166m2, 7,1M€). Livré en 2010, l’immeuble est situé dans la zone tertiaire Armor de Saint Herblain, second bassin d’emploi de l’agglomération nantaise mais aussi à proximité de la plus grande zone commerciale (Atlantis). Au delà d’un rendement immédiat de 6,83%, de la qualité des locataires et de la divisibilité des espaces, l’actif répond à une stratégie d’investissement visant à faire des grandes métropoles régionales un de ses axes clés.

Toujours des bureaux. Près de Toulouse, Epargne Pierre a sélectionné 4571m2 (7,8M€) sous forme de 2 immeubles dans la ZAC de Basso Combo. Comme il est aujourd’hui d’usage chez les SCPI, l’ensemble est loué à 100% à 4 locataires avec des échéances s’échelonnant jusqu’en 2022. La motivation de Jean Christophe Antoine pour cet actif s’appuie sur la qualité et le dynamisme de l’emplacement ainsi que sur la « souplesse » des immeubles qui permet de coller aux exigences de toutes sortes d’utilisateurs

(Divisibilité des locaux à partir de 150 m2). Enfin, le « niveau de loyer modéré cohérent avec le marché » (rendement de 6,92%) a convaincu le professionnel de la capacité du bien « à générer des revenus pérennes et satisfaisants ».

Enfin, citons des locaux d’activité (2302 m2, 1,8M€) à Sablé sur Sarthe dans la ZAC des Vignes qui concentre grands pôles industriels (agro-alimentaire, mécanique- travail des métaux, plasturgie, électronique), Pour cette acquisition, Jean Christophe Antoine précise avoir été séduit par la qualité d’un locataire engagé pour les 12 prochaines années, un immeuble « achevé en 2011 et bénéficiant de la garantie décennale » et « par la disponibilité de réserves foncières exploitables » .

Pour en savoir davantage :

SCPI Epargne Pierre