Les news immo du 12 février

Courtier immobilier

Pourquoi l’investissement en SCPI continue-t-il de séduire autant ?

Les SCPI sont devenues une référence dans le milieu des solutions d’épargne, au point de détrôner l’assurance vie en fonds euros auprès des Français. Elles ont déjà séduit plus d’un million d’épargnants. Son modèle permet d’investir dans des actifs diversifiés, moins touchés par la crise et de profiter d’un rendement exceptionnel (4,18% en moyenne cette année). Dans le contexte actuel, difficile d’affirmer avec certitude que le moment soit idéal pour investir. Mais un investissement immobilier  s’envisageant toujours sur le long terme la SCPI figure à l’heure actuelle parmi les alternatives les plus intéressantes du marché et a su prouver qu’elle avait encore de beaux jours devant elle. Seloger

PGIM Real Estate et Alderan conclut un partenariat stratégique

Dédié à l’acquisition et à la gestion de plateformes logistiques au sein des principaux bassins de population de France.

Immobilier : les SCPI menacées par les nouvelles règles écologiques ?

Plus de 80% de la capitalisation du marché  est constitué de fonds qui possèdent des biens tertiaires A partir de septembre 2021 les  propriétaires de bureaux de plus de 1.000 m² devront déclarer la performance énergétique de leurs bâtiments. De quoi constituer une évolution conséquente pour les gestionnaires car, aujourd’hui, seules 2 SCPI de rendement communiquent sur ce thème. Cette réglementation va entrainer des coûts substantiels de rénovation énergétique ce qui implique une rentabilité plus faible des fonds.

Sur le tertiaire et commercial de moins de 1.000m², aucune législation ne s’applique pour le moment. Mais de lourdes dépenses de mise en conformité pourraient s’imposer. Reste à savoir si elles impacteront les locataires (donc leur solvabilité) ou les propriétaires bailleurs (et leur rentabilité).

Tous les patrimoines ne se valent pas et il est donc essentiel d’analyser dans le détail la qualité de ces patrimoines au regard des évolutions législatives. Marc Sartori Deepinvest pour Le Revenu

Le programme « Perial positive 2030 »

Vise à avoir des activités ayant un impact positif sur climat, les parties prenantes et le territoire. Il a commencé à être déployé à l’enseigne du nouveau siège social de la société de gestion, le 1er bâtiment en France labellisé Fitwel et Cycling score.

Le travail s’intéresse également aux enjeux de biodiversité urbaine. Ainsi, la cartographie des patrimoine pour savoir s’ils sont dans des zones naturelles, protégées combinée avec la surface végétalisée de nos actifs  va permettre de lister les actifs prioritaires. C’est à dire ceux pour lesquels il s’agit de préserver et améliorer la diversité locale. Anne-Claire Barberi et Yann Videcoq, de Perial AM pour Le Courrier Financier.

PF Grand Paris s’offre le « Cap Sud » à Malakoff

L’actif qui est actuellement occupé par trois locataires pour une durée de bail moyenne de 5 ans a été livré en 2005 et se déploie sur 4653m2. Sa situation en 1ère couronne parisienne colle à  la ligne d’investissement de la SCPI à savoir des localisations plébiscitées par les utilisateurs et très bien desservie par les transports en commun »

Pierval Santé

La division de la valeur de la part  de la SCPI  par 5 (200€ ). Conduit à un prix de retrait de 189,98€. L’ouverture des investissements au Canada et en dehors de la zone euro  a été également admise mais dans une limite de 20% de la valeur vénale du patrimoine. Par ailleurs, le capital social plafond  a été relevé de 800M€ à 1,5 md €. Moyennant  un minimum de souscription de 5 parts les associés auront la jouissance de leurs parts le 1er jour du 5ème mois suivant la souscription.

Novapierre Allemagne affiche une  très bonne performance locative et financière

En raison de la bonne dynamique allemande comparée à celle de ses pays voisins . Le taux de recouvrement est resté très sain (97,4%) et la durée résiduelle de bail ferme baisse « seulement » de 6,45 ans à 6,2 ans sur l’année, notamment grâce aux renégociations de baux. Enfin, les bons résultats se concrétisent par un TDVM de 4,51% et une valeur du portefeuille qui  gagne 3 %. Elle traduit un caractère fortement diversifié avec des actifs qui ont clairement profité de l’évolution agressive du marché des investissements commerciaux en Allemagne. Paref Gestion

Novapierre Allemagne 2 a en ligne de mire 2 acquisitions

Pour près de 50M€ ce qui permettrait d’utiliser plus de la moitié de la  trésorerie (90M€). La dilution liée à « l’importante collecte »  a généré un TDVM (1,61%) en deçà des objectifs. Mais les mesures prises pour réguler la collecte et déployer les investissements devaient susciter une croissance du dividende en 2021. Autre bonne nouvelle, la valeur du portefeuille progresse de plus de 17,7%. Elle est imputable  à d’acquisitions réalisées à des prix très intéressants et à la forte évolution du marché. Dans l’immédiat, l’idée d’une revalorisation du prix de la part ne s’est pas encore traduite. Paref Gestion

PF Grand Paris : des résultats exceptionnels dans un monde incertain

Malgré les vicissitudes , la SCPI a tenu le cap.  Son prix de part  a été augmenté  de 4,3% en 2020. C’est la 3ème augmentation consécutive depuis trois ans, soit une hausse de plus de 13% sur la période. En terme de distribution et pour la 4ème année consécutive le dividende a également progressé  de 6,8%  (23,5€ vs 22€  en 2019).

La stratégie visant à acquérir  (122M€ en 2020) des immeubles de qualité dans des marchés locatifs profonds et la cession d’ actifs  obsolètes  (63M€) porte ses fruits comme le prouve la hausse du taux d’occupation et des valeurs d’expertise (+3,3%). Et cette année ? « Il est très difficile de faire des prévisions» … mais Perial s’aventure à fixer une « nouvelle fourchette de dividende ambitieuse » située entre 23€ et 24€.

L’hôtellerie : un secteur compliqué

Le confinement a mis à mal le secteur. Au moment où la SCPI Cap’Hebergimmo, gérée par Aestiam, cherche à tout  à maintenir ses locataires en cette année si rude, Atream Hôtels profite de la solidité des siens.

Il faut dire que le secteur du tourisme n’est pas aussi simple à analyser qu’il n’y paraît. Il n’est pas impossible qu’après la phase de vaccination, les touristes aient envie de changer d’air et profitent de cette accalmie pour réserver des nuitées. C’est d’ailleurs le cas en Chine. Le secteur de l’hôtellerie est quasiment revenu à la normale. Patrimea

Atream Hôtels signe l’acquisition du club de vacances « Le Domaine de Mousquety

Situé à L’Isle-sur-la-Sorgue , l’actif va rejoindre l’offre « Belambra Clubs Sélection » et proposer des activités variés pour tous  ainsi qu’un business center pour accueillir des séminaire. Au delà, il s’agit pour Atream d’illustrer son savoir-faire et ses convictions en matière d’investissement touristique : sélectionner des emplacements d’exception et des d’exploitants développant des offres et des services répondant aux attentes de leurs clients. Ensuite, le renfort du patrimoine de la SCPI s’inscrit dans une stratégie élargie aux investissements sur le segment des villages vacances en France et en Europe, loués au travers de baux long terme à des exploitants de référence et aux enseignes solides.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *