Les news immo du 17 décembre - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 17 décembre

immobilier

Les 11 propositions de l’ASPIM pour les fonds immobiliers non cotés

Qui seront prochainement présentées aux différents candidats à l’élection présidentielle afin que l’immobilier trouve sa place dans la campagne à venir.

►1 : Création de « Fonds Logement » ou de « Compartiments Logements ».

►2 : Harmonisation des labels ISR au niveau européen afin de définir un cœur de critères et d’objectifs communs.

►3 : Amortissement fiscal de 3/5 ans du coût des travaux d’économie d’énergie pour les épargnants investissant dans les fonds immobiliers.

►4 : Accès des produits aux dispositifs d’Épargne Retraite ou Salariale

►5 : Éligibilité sans limite de mécanismes permettant de mobiliser l’épargne immobilière des seniors : Viager, Dette immobilière affectée à cette finalité démembrement de propriété etc.

►6 : Encourager les systèmes mobilisateurs par une élimination du coût fiscal de la mise en place de ce type d’opération (Droits de mutation, Plus- values, Taxe de Publicité Foncière etc.).

►7 : Adapter la fiscalité du produit de cette mobilisation de l’Epargne des seniors en fonction de son utilisation pour encourager sa mobilisation vers l’économie réelle ou le financement de la dépendance.

►8 : Faciliter la distribution par la digitalisation des opérations notamment de souscription et de gestion ;

►9 : Favoriser l’européanisation de la commercialisation auprès des particuliers notamment européens

►10 : Mettre en place une fiscalité française adaptée à cette distribution transfrontalière

►11 : « boîte à outils » européenne rassemblant les mécanismes de liquidité pour favoriser leur reconnaissance mutuelle.

Activimmo obtient le label ISR, preuve de son engagement fort sur la dimension extra-financière de son activité

Avec la labellisation, ce sont déjà 52 actifs immobiliers d’activités ou de logistique loués à plus de 39 entreprises qui seront couverts. Sans compter les acquisitions à venir. Alderan est convaincue que les locaux logistiques ont un rôle à jouer dans l’effort collectif de réduction des impacts environnementaux du secteur du bâtiment et que leur marge de manœuvre est encore importante. Ce positionnement est d’autant plus légitime en matière d’immobilier d’entreprise compte tenu du faible taux de renouvellement : les enjeux se concentrent donc sur le parc existant.

Quelles grandes tendances pour l’immobilier dans 10 ans ?

D’après une étude menée par Keys REIM, 7 grandes tendances structureront l’investissement immobilier dans la décennie à venir, soit jusqu’en 2031

1. L’immobilier commercial comme une Place de village. Le secteur va se réinventer en réintroduisant la notion de rendez-vous social. Le lieu commercial de demain sera un lieu d’échange plus ouvert, à mi-chemin entre espace public et espace commercial.

2. Des hôtels hybrides mêlant hébergement, travail et loisirs sont appelés à se développer comme des hôtels “lifestyle”, qui mêlent hébergement et activités avec les habitants, des hébergements proches du coliving, des « appart-hôtels » réinventés dédiés aux professionnels pratiquant la bi-résidence

3. Des bureaux décentralisés et des sièges « vraiment » sociaux avec une identité. Le modèle télétravail/présentiel est une tendance de fond avec notamment comme conséquences une multiplication des lieux de travail, des bureaux toujours plus serviciels et ouverts sur la ville.

4. Des logements gérés par des professionnels. Les résidences gérées vont se développer. En France, le modèle existe pour les étudiants ou les seniors, mais pas encore pour les actifs, contrairement à ce qui se fait en Europe.

5. La mixité en 3 dimensions : des usages, dans le temps et sociale. Le bâtiment doit s’adapter aux nouveaux usages et pas l’inverse. Cela suppose des bâtiments mixtes, modulables pour épouser les nouveaux usages et qui accueillent tous les habitants du quartier (ville inclusive).

6. La valeur d’un actif immobilier dépend aussi de la qualité de son exploitation. Un immobilier qui répond aux usages se loue mieux et plus longtemps. Il faut donc remettre l’exploitant au centre de la chaîne de valeur.

7. L’investisseur immobilier sera responsable ou ne sera pas.

La Française REM dépasse son niveau de collecte record enregistré en 2019 sur ses SCPI

La collecte brute prévisionnelle avoisine 2,5 milliards d’€ en 2021 et ses encours sous gestion dépassent 29 milliards d’€ soit une progression de plus de 9% par rapport à 2020. La société de gestion attribue cette dynamique à une stratégie qui insiste par exemple sur la durabilité, la flexibilité, la diversification ou encore l’innovation.

Formé de 65% de bureaux, 10% de commerces, 10% de résidentiel ou résidences gérées, 10% de locaux d’activités et 5% de diversification, le patrimoine immobilier de la Française REM a traversé « sereinement une période inédite. »

La relation de proximité avec les locataires et la qualité des actifs ont permis au taux d’occupation financier d’atteindre près de 93% et le taux d’encaissement des loyers 95%. Enfin « la performance des fonds immobiliers est maintenue ».

Pour 2022, la Française entend continuer l’accompagnement de ses locataires via sa « Cellule de Transformation de l’Offre Locative » qui déploiera « progressivement une offre locative axée sur la flexibilité d’occupation et le serviciel. »

5 des 10 des enseignes préférées des Français sont des locataires des SCPI d’Atland Voisin

À chaque fois que la société de gestion étudie une opportunité d’investissement ou une relocation pour ses SCPI, elle porte une grande attention à la qualité et à la solidité du locataire. L’édition 2021 de l’étude du cabinet de conseil OC&C sur les enseignes préférées des Français renforce encore l’importance de cet aspect.  Bonne nouvelle Décathlon, Leroy Merlin, Cultura, Grand Frais, Boulanger figurent parmi les 10 premières enseignes locatives de ses SCPI.

Ce travail d’analyse et de sélection se reflète notamment dans Épargne Pierre où plusieurs de ses locataires sont très bien représentés dans ce palmarès

Des bureaux en VEFA pour Épargne Pierre au sud de Valenciennes dans la technopole Transvalley

A sa livraison au 1er trimestre 2023, l’ensemble se développera sur 2 bâtiments pour une surface de 2507 m². Sur le critère environnemental, il bénéficiera de la labellisation HQE excellent et Norme RT 2012.

Acquis en indivision avec une autre SCPI « maison », l’investissement représente 2,64 millions d’€ pour la part (50%) détenue par Épargne Pierre et génère un rendement immobilier de 6,96%.

Pas de collecte nette pour Patrimmo Commerces au 3ème trimestre

Et à cette date, 36 381 parts sont en attente de retrait. Décevant ! La capitalisation reste figée à 760,93 millions d’€ … comme aux 1ers et 2èmes trimestres.  Après la vente d’un local parisien (5,1 millions d’€), le patrimoine immobilier comprend 258 actifs. Il est composé en valeur à 66% de murs de boutiques situés principalement en province (54%), Paris-Ile de France (24 %) et en zone Euro (21,8%).

Marqué par une vacance élevée (11,7% au 30 septembre), le taux d’occupation financier fait grise mine en atteignant 86,2 %. Pas de quoi attendre des merveilles du côté de la distribution ! Elle s’élève pour le 3ème acompte à 1,3€ auquel s’ajoute 0,3€ de revenus financiers soit un total de 1,6€, un montant « en cohérence avec les objectifs de distribution. »

PF Hospitalité Europe révise sa fourchette de distribution à la baisse

Récemment la SCPI s’est enrichie d’un EHPAD et d’une résidence seniors à Hombourg (10 000m², 38 millions d’€) en Allemagne. Neuf, l’ensemble comprend 5 bâtiments dont 3 dédiés à l’Ehpad.  Il est exploité par Pro Séniore pour une durée ferme de 25 ans.

Malgré un bon niveau de collecte au 3ème trimestre, la SCPI subit du retard dans son plan d’investissement. Les raisons ? Des exigences qualitatives maintenues et une conjoncture où le secteur de l’hôtellerie nécessite « des analyses approfondies sur les conditions de résilience des actifs ciblés et de leurs bailleurs. »

Dans ce contexte européen inédit, Perial AM a dû réviser la fourchette de distribution 2021 de sa SCPI. Elle sera comprise entre 3,5 % et 4,5 %. Mais, la reprise économique devrait permettre aux « plus de 260 millions d’€ d’actifs, sous exclusivité…d’assurer l’investissement de la collecte et la performance 2022. »

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *