Vers un renouveau du marché du bureau en province ? - Linxea
Province
Immobilier

Vers un renouveau du marché du bureau en province ?

La volonté des ménages de quitter les grandes métropoles et de bénéficier de conditions de logement et de travail plus attractives en Province ravivent les investissements dans les bureaux en région. Les volumes placés sont en forte hausse en 2022 et les perspectives positives pour 2023. Un secteur joué par de nombreuses SCPI.

Le covid 19 a-t-il rebattu les cartes entre Paris et Province ? Plusieurs études mettent en effet en lumière la volonté des ménages de quitter les grandes métropoles urbaines. Selon celle de CBRE publiée au mois d’avril 2023, 68% des ménages français souhaitent déménager dans une zone urbaine moins dense dans les deux prochaines années ! Et dans la même perspective 76% des ménages français plébiscitent le télétravail et veulent disposer d’au moins un jour de télétravail par semaine.

Pour autant, lorsqu’ils se rendent au bureau, les ménages français cherchent à réduire au maximum le temps de trajet. 86% des sondés en France aimeraient réduire le temps de trajet domicile/bureau à un maximum de 30 minutes. Et ils ne sont pas les seuls, selon cette enquête, les ménages en Europe et l’ensemble des générations sont concernées par cette volonté de « desserrement urbain », c’est-à-dire de vivre dans des zones urbaines moins denses que les grandes métropoles et proches de la nature.

Des transactions en hausse en région

Des évolutions qui favorisent la province. Selon JLL, les volumes de transaction sur les bureaux en province ont été en forte hausse en 2022. « Avec plus d’1,5 million de mètres carrés placés, les 9 principaux marchés tertiaires régionaux signent leur deuxième performance historique en 2022 et représentent plus de 40 % des volumes commercialisés en France, selon l’étude publiée par JLL au mois de février 2022 sur le bureau en province. Dans un contexte marqué par la succession de crises, l’essor des régions n’a pas faibli. Les volumes placés ont progressé dans leur ensemble de 8 % sur 1 an et dépassent de 14 % la moyenne quinquennale ».

Certaines villes font même beaucoup mieux. La demande placée a bondi de 41% à Toulouse, de 19% à Nantes et de 16% à Bordeaux !  Ces villes de province ont également l’avantage de proposer des bureaux souvent neufs et bénéficiant des dernières normes environnementales. Selon JLL, plus de 60 % de la demande placée en région a concerné des actifs neufs/régénérés, ce qui correspond à environ 807 000 mètres carrés. En conséquence, le taux de vacances en région à tendance à diminuer, il ressort en moyenne à 4% et dans certaines zones des pénuries commencent à se faire ressentir. JLL évoque ainsi des tensions certaines villes comme à Aix-Marseille (taux de vacances à 2,6%) ou à Nice-Sophie Antipolis (3,9%).

De nombreuses SCPI présentes sur ce thème d’investissement

Pour jouer ce thème d’investissement, les SCPI apparaissent indiquées. Elles investissent en effet souvent en région. Certaines en ont même fait leur spécialité. Sogenial par exemple propose une SCPI Cœur de régions qui a distribué un rendement en 2022 de 6,4%. Elle est essentiellement investie en régions, sur des biens de taille moyenne afin de sortir des zones de marché tendues et ainsi optimiser sa performance.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *