Le PER est jugé fiscalement attirant - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Le PER est jugé fiscalement attirant

Regrouper vos contrats PER

Cette année, le PER permet de déduire jusqu’à 32 908 € pour les salariés et jusqu’ à 76 101 € pour les travailleurs non salariés (TNS), bien sûr sous conditions de revenus.

Les Français qui connaissent le PER le trouvent « assez attractif fiscalement », toutefois sa souplesse et son intérêt dans le cadre d’une transmission font plus débat, indique le Baromètre 2021 du Cercle des Épargnants « Les Français, l’épargne et la retraite ».

Les trois atouts du PER

Selon ce sondage réalisé auprès d’un millier de personnes (*), le PER est jugé tout à fait attractif fiscalement (par 14% des personnes interrogées) et plutôt attractif fiscalement (41% des personnes), soit au total 55% des personnes interrogées.

Second atout : Le PER  est jugé tout à fait souple (11%) et plutôt souple (29%), soit au total par 40% des personnes interrogées.

Enfin, le PER est décrit comme tout à fait intéressant dans un cadre de transmission (10%) et plutôt intéressant dans un cadre transmission (28%), soit au total 38% des personnes interrogées.

L’image comparée du PER

Peu de connaisseurs du PER ont un avis sur ses avantages en comparaison des produits qu’il remplace ; toutefois nombreux sont ceux à le trouver plus simple. Une fois qu’ils ont pris connaissance des modalités du PER, de nombreuses caractéristiques intéressent les Français, notamment le fait de pouvoir récupérer l’épargne de façon anticipée ou en cas de décès.

Les 5 principales caractéristiques du PER les plus susceptibles d’intéresser les épargnants d’après les sondés :

1. La possibilité de récupérer son épargne en capital de façon anticipée (avant la retraite) dans certains cas de force majeure (invalidité, décès du conjoint etc.) : 54% des personnes interrogées au total classent cette caractéristique au premier rang.

2. En cas de décès du titulaire du PER, le versement des sommes épargnées aux héritiers ou aux bénéficiaires désignés dans le contrat sous forme de capital ou de rente : 45% des personnes interrogées.

3. La possibilité de choisir, à l’âge de la retraite, pour un versement en capital, en rente ou partiellement en capital et en rente : 41% des personnes interrogées.

4. L’avantage fiscal sur les versements volontaires : les sommes versées sur un PER individuel sont déductibles des revenus imposables : 36% des personnes interrogées

5. La possibilité de transférer des produits d’épargne retraite préexistants vers le PER : 13% des personnes interrogées.

( *) : Ipsos a interrogé un échantillon représentatif des Français sélectionnés selon la méthode des quotas (sexe, âge, région, PCS, catégorie d’agglomération) en ligne du 15 au 22 janvier 2021 de 1 000 Français âgés de 18 ans et plus.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *