LES NEWS RETRAITE JANVIER - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

LES NEWS RETRAITE JANVIER

Femme retraitée devant sa tirelire

Le rachat de points de retraite est étendu

A compter du 1er janvier prochain, le rachat de points de retraite complémentaire, jusqu’à présent réservé aux années d’études supérieures, est étendu aux années civiles incomplètes, c’est-à-dire des années au cours desquelles ils ont validé moins de 4 trimestres.

Le nombre total de points rachetables est fixé à 140 par an, soit 420 points maximum pour  trois années rachetées (le maximum autorisé).

Le coût du rachat est égal à la valeur du point au moment du rachat multiplié par un coefficient qui dépend de l’âge de l’assuré au moment du rachat, donc de son espérance de vie. Les sommes versées pour ces rachats sont déductibles du revenu imposable.

Connaître le coût de la dépendance

Le gouvernement a mis en place un site internet pour les personnes âgées et leurs aidants et proches www.pourlespersonnesagees.gouv.fr.

Ce portail national d’information pour l’autonomie des personnes âgées et l’accompagnement de leurs proches permet de choisir un hébergement, savoir à quelles aides on a droit. Il permet aussi de comparer les tarifs et de choisir les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD),

Commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : donnez votre avis !

Dans un contexte de vieillissement démographique et de mutation digitale du secteur financier, le Pôle commun ACPR et AMF a présenté le 12 décembre 2018 un état des lieux général des pratiques de commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : besoins et difficultés éventuelles, mécanismes de protection et usages du marché. Ce rapport vise à constituer une première base de réflexion et à ouvrir le débat, par le biais d’un appel à contributions, sur une série de questions-clés.

L’objectif est de trouver, en collaboration avec les consommateurs, les professionnels et les acteurs du vieillissement, les moyens d’identifier les bonnes pratiques de commercialisation à l’égard des personnes vieillissantes et vulnérables, au regard notamment de difficultés cognitives. 

L’ACPR et l’AMF invitent toutes les personnes intéressées à envoyer leurs contributions, qui nourriront les réflexions du Pôle commun pour la suite des travaux en 2019.
Cette consultation publique prendra fin le 12 février 2019.

Les contributions sont à envoyer :
Au service de coordination de la Direction du contrôle des pratiques commerciales de l’ACPR – 2794-COORDINATION-UT@acpr.banque-france.fr
Et/ou à la Direction communication de l’AMF – directiondelacommunication@amf-france.org
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *