390 milliards d’€ dorment sur les comptes courants - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

390 milliards d’€ dorment sur les comptes courants

Argent qui dort

Quelle ironie, le placement le plus utilisé par les Français n’en est pas un… Selon les chiffres d’une étude publiée par le groupe bancaire BPCE (Banques Populaires & Caisse d’Épargne), au 1er trimestre 2018, pas moins de 390 milliards d’€ dorment sur les comptes courants.

En moyenne, 14 000 € ronflants et somnolents par ménage

En augmentation de 50 % depuis 5 ans, l’encours des comptes courants a atteint 390 milliards d’€ au premier trimestre 2018. Ce qui équivaut à une moyenne de près de 14 000 € par ménage.

Sur la même période, l’argent placé sur les placements préférés des Français – à savoir le Livret A et le LDDS – n’a progressé quant à lui que de 4 %.

Ce phénomène, loin d’être uniquement français, s’observe également chez nos voisins européens. En Espagne et en Allemagne par exemple, « l’augmentation des encours (des dépôts à vue, ndlr) est même plus marquée », précise Les Échos.

Plusieurs raisons conduisent visiblement les ménages à laisser dormir de l’argent sur leurs comptes : éviter les découverts bancaires ou encore faire face aux imprévus.

Un tiens vaut-il mieux que deux tu l’auras ?

Quitte à choisir entre un compte courant qui ne rapporte rien et un livret A qui rapporte 0,75 %, les Français semblent s’être prononcés…

Pourtant, bien placé, leur argent rapporterait des intérêts en restant disponible à tout moment.

Sur un contrat d’assurance vie par exemple, le fonds en euros garantit le capital versé. En d’autres termes, ce support financier ne peut pas vous faire perdre de l’argent.

Par ailleurs, le fonds en euros garantit la progression de l’épargne qui y est placée, grâce à l’effet cliquet. En d’autres termes, les intérêts générés par votre épargne sont définitivement acquis et génèrent d’autres intérêts.

L’astuce LINXEA

En moyenne, les fonds en euros des contrats d’assurance vie LINXEA ont rapporté un taux de rendement de 2,27 % nets de frais de gestion en 2017. Le plus rentable des fonds en euros a servi un rendement de 3 % en 2017 !

Pour conclure, rappelons que contrairement aux idées reçues, l’argent est toujours disponible sur un contrat d’assurance vie.

La disponibilité de l’épargne et la possibilité de faire fructifier celle-ci font de l’assurance vie un placement parfaitement adapté au profil de l’épargnant français, plutôt sécuritaire par nature.

A bon entendeur !

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *