Les frais d’un contrat d’assurance vie : impact sur le rendement - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les frais d’un contrat d’assurance vie : impact sur le rendement

Au-delà du taux de rendement, un autre élément est à vérifier dans chaque assurance vie : les frais. Présents sous plusieurs formes, leur montant diffère d’un contrat à un autre. Or, si certains sont négociables, d’autres restent fixes, sans possibilité de les faire évoluer à la baisse.

Si la question de la rentabilité des contrats d’assurance vie est primordiale pour chaque épargnant, une autre donnée doit être prise en compte, tout aussi essentielle : les frais. Par rapport au rendement annoncé, le gain réel peut fortement varier, conséquence directe des frais prélevés.

Les frais de versement

Certains contrats prévoient encore des frais de versement exprimés en pourcentage, prélevés sur chaque somme versée. Si les contrats d’assurance vie en ligne ont tendance à ne plus en prélever, les frais de versement sont encore la règle pour les contrats des banques. Chez ces acteurs, leur taux peut même atteindre 5 %, soit la limite légale.

Concrètement, ces frais amputent directement vos versements. Par exemple, 3 % de frais de versement sur un versement de 1 000 € signifient que vous ne versez en réalité sur votre contrat que 970 €, l’assureur gardant 30 €.

Bon à savoir : ces frais sont souvent négociables, surtout si le montant versé sur le contrat est important.

Les frais de gestion

Tous les contrats prévoient des frais de gestion exprimés en pourcentage et prélevés chaque année. Ces frais sont non seulement différents d’un contrat à un autre, mais également d’un support à un autre. En effet, les frais de gestion – non négociables – sont traditionnellement plus élevés sur les investissements en unités de compte que sur les fonds en euros, variant le plus souvent entre 0,6 % et 1 %.

Modérés sur les contrats proposés par les courtiers en ligne et ce quel que soit le support, les frais de gestion sont généralement plus élevés dans les contrats des banques.

Bon à savoir : le rendement du fonds euro est toujours communiqué net de frais de gestion.

Une aide à la gestion du contrat qui se paie

Le choix de la gestion pilotée, de plus en plus recherchée, implique également des frais venant rémunérer les entreprises expertes. En choisissant la gestion pilotée, l’épargnant confie la répartition des arbitrages entre ses différents supports d’investissement à des professionnels de la finance – en général des sociétés de gestion.

Ce mode de gestion s’adresse aux épargnants qui veulent dynamiser leur placement mais qui ne souhaitent pas s’en occuper. Avant de sélectionner la gestion pilotée, il importe de considérer les frais prélevés, tout en les comparant au rendement envisagé.

Les frais de votre contrat d’assurance vie sont donc aussi importants à appréhender que les taux de rendement. Ils conditionnent le gain réel que vous obtiendrez.

L’avis de LINXEA

Dans un contexte de taux bas, la maîtrise des frais devient vitale pour le rendement de l’épargne.

Le coût réel des frais appréciés sur des périodes longues peut faire tourner la tête !

L’épargne en ligne l’a bien compris en limitant le montant des frais récurrents et en supprimant les frais de versement.

Ne vous demandez plus pourquoi ces contrats présentent de meilleurs rendements que les contrats des banques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *