Les frais d'une assurance-vie - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les frais d’une assurance-vie

La gestion de votre assurance-vie occasionne des frais divers pendant la durée de vie du contrat. Pour mesurer la performance réelle de vos investissements, il est indispensable de déduire les frais prélevés par le gestionnaire et connaitre ainsi le rendement net de votre contrat.

Quels types de frais s’appliquent à l’assurance-vie ?

Les contrats d’assurance-vie s’accompagnent de plusieurs types de frais :

  • Frais d’entrée ou frais sur versements, prélevés à la souscription et à chaque versement
  • Frais de gestion prélevés annuellement par l’assureur
  • Frais d’arbitrage pour les contrats multisupports prélevés de manière forfaitaire ou en pourcentage du montant transféré d’un support à un autre

 

A noter : certains organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) facturent des frais de gestion supplémentaires. Dans tous les cas, renseignez-vous avant de vous engager et lisez attentivement les conditions générales de vente (CGV) de votre contrat.

D’après l’article L132-22 du code des assurances, les assureurs sont tenus à un devoir d’information annuel dès que le montant du capital épargné atteint 2 000 €. L’assureur doit communiquer :

  • La valeur de rachat du contrat
  • Le montant des capitaux garantis et le cas échéant, la valeur de réduction
  • Le taux de rendement garanti pour les fonds en euros
  • La participation aux bénéfices techniques et financiers
  • Le taux de rendement moyen des actifs détenus
  • La valeur annuelle des unités de compte, leur évolution à compter de la souscription et tout changement significatif de valeur

En-deçà du seuil de 2 000 €, la communication s’effectue à la demande de l’assuré.

Assurance-vie : frais d’entrée

Des frais d’entrée peuvent être facturés dans deux situations :

  • Frais de dossier à la souscription du contrat
  • Frais sur versement à la souscription du contrat et lors du versement des primes

Les frais d’entrée sont variables selon l’établissement choisi et le contrat souscrit mais la tendance est à la gratuité grâce à la concurrence des courtiers en ligne qui proposent des contrats à frais d’entrée réduits ou gratuits.

Assurance-vie : frais de gestion

Les frais de gestion sont prélevés annuellement sur l’ensemble des primes nettes, hors frais sur versement, ainsi que sur les intérêts générés par le contrat. Leur montant diffère selon le support d’investissement :

  • 0,6 % en moyenne pour les fonds en euros
  • 0,9 % pour les unités de compte

Les contrats en ligne les plus compétitifs affichent des frais de gestion réduits, même dans le cadre de solutions de gestion déléguée facturées en plus.

Assurance-vie : coût d’arbitrage et autres frais

Les frais d’arbitrage sont une composante des contrats multisupports. Ils permettent de modifier l’allocation des fonds en fonction des variables de marché.

Leur tarification existe en deux formats :

  • Fraction du montant arbitré, entre 0,25 % et 1 % en moyenne
  • Forfaitaire à chaque transfert, plus avantageux pour l’épargnant en cas de montant important

Là aussi, ces frais diffèrent grandement selon les contrats, ainsi que les modalités : nombre d’arbitrages gratuits, montant minimum ou plafond à ne pas dépasser. Certains contrats distribués en ligne proposent des arbitrages illimités et gratuits.

Enfin, il existe des frais annexes éventuels :

  • Frais de sortie anticipée en cas de clôture du contrat avant son terme, plafonnés à 5 %, exclus pour les contrats souscrits depuis plus de 10 ans
  • Frais d’entrée et de gestion propres à certains OPCVM

Calculer le taux de frais global du contrat

Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi tous ces frais. Faut-il privilégier un contrat sans frais de versement mais avec des frais de gestion élevés, ou l’inverse ?

Pour estimer le vrai coût de votre contrat d’assurance vie, il existe un moyen simple et efficace. Il vous suffit de multiplier le taux de frais de gestion par la durée du placement. Puis d’ajouter les frais sur versements.

Concrètement, sur 11 ans, un contrat à 0,60 % de frais de gestion et 0 % de frais sur versements vous coûtera 6,6 % : (0,6 x 11) + 0 = 6,6 %

Sur la même période, un contrat avec 0,75 % de frais de gestion et 3 % de frais sur versements vous coûtera 11,25 % : (0,75 x 11) + 3 = 11,25 %

Le conseil LINXEA

D’une manière générale, étudiez les frais prélevés sur votre contrat avant de vous engager ! Comparez les offres et privilégiez les contrats sans frais de versements et avec des frais de gestion réduits pour optimiser la rentabilité de vos investissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *