Comparatif des produits structurés : comment choisir le meilleur pour votre investissement ? - Linxea
Rendement produit structuré

Comparatif des produits structurés : comment choisir le meilleur pour votre investissement ?

Les produits structurés sont des instruments financiers complexes créés par la combinaison de différents produits financiers de base : des actions, des obligations, des options, des indices, etc. Ils sont conçus pour répondre à des besoins spécifiques des investisseurs en offrant des expositions particulières aux marchés financiers.

Émis par des banques, les produits structurés se présentent généralement sous deux formes principales : les OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières), le plus souvent sous la forme de fonds communs de placement, et les titres de créance tels que les EMTN (Euro Medium Term Notes).

Chez Linxea, vous pouvez investir sur des produits structurés au sein de vos contrats d’assurance vie et de vos Plans d’Épargne Retraite (PER).

Quels sont les éléments qui définissent un produit structuré ? Définition

Classe d’actifs à part entière, les produits structurés ont en général en commun de proposer un rendement et/ou une garantie en capital sous certaines conditions, à l’issue d’une période de plusieurs années.

Ces conditions sont liées aux performances d’un indice financier de référence (appelé actif sous-jacent) tel que l’Euro Stoxx 50, le CAC 40, qui est explicitement mentionné dans le document d’information clé (DIC) décrivant le fonctionnement du produit.

Si l’indice dépasse ou ne parvient pas à atteindre les objectifs fixés, la rémunération et/ou la garantie en capital promises peuvent ou non être activées.

Ces produits peuvent offrir un potentiel de gain élevé dans certaines conditions de marché, mais s’accompagnent en contrepartie d’un risque de perte en capital, qu’il soit partiel ou total, pendant la durée de vie du produit et à son échéance.

L’avantage principal avec ces produits repose sur la prise de connaissance par l’investisseur de toutes leurs caractéristiques et modalités avant même d’investir. Ainsi, en investissant sur des produits structurés, vous connaissez en amont :

  • L’émetteur du produit : une banque en général.

Utile pour commencer à investiguer sur sa solidité financière !

  • La période de souscription : période durant laquelle il est possible de souscrire ces produits

Les produits structurés ont une fenêtre de souscription généralement courte.

  • L’échéance (ou la maturité) : il s’agit de la durée de vie maximale du produit

Vous savez combien de temps votre épargne sera immobilisée au maximum.

  • Le sous-jacent : c’est-à-dire la valeur de référence dont dépend la performance du support. Il peut s’agir d’une action, d’un indice boursier, d’une obligation…

C’est un élément indispensable à prendre en compte avant de souscrire.

  • La performance cible, c’est-à-dire le rendement visé

En général, plus la protection en capital est importante, moins le taux de rendement est élevé.

Les produits structurés sont des fonds hybrides, composés de deux éléments :

  • Une composante obligataire, qui vise à garantir le remboursement du capital investi à l’échéance.
  • Une composante basée sur des produits risqués, dont la valeur fluctue au cours de la durée de vie du fonds en fonction de l’évolution des marchés.

Quels sont les 4 grands types de fonds structurés ?

Il existe quatre grandes catégories de fonds structurés, en fonction du type de garantie qu’ils offrent.

Les produits structurés à capital garanti

On en trouve de plus en plus aujourd’hui. Ces fonds vous assurent de récupérer, à l’échéance, la totalité de votre investissement initial (sauf défaut de l’émetteur), net des frais. Sur ces produits, l’accent est mis sur la protection du capital plutôt que sur la performance.

Les produits structurés à capital protégé

Avec ces fonds, seule une partie de votre investissement est garantie. En cas de hausse du sous-jacent par rapport à son niveau initial, ils offrent un potentiel de rendement élevé. En revanche, en cas de baisse, vos pertes seront limitées par le mécanisme de la barrière de protection.

Les fonds à promesse

Ces fonds promettent une performance minimale, même en cas de baisse du sous-jacent. Ils peuvent également prévoir des méthodes de gestion visant à :

  • sécuriser les gains via l’effet cliquet : les gains sont placés sur des supports sécurisés lorsque l’actif atteint certains niveaux
  • ajuster les investissements pour limiter les risques via l’effet coussin, qui rééquilibre l’investissement en faveur des actifs sécurisés lorsque la part des actifs risqués dépasse un certain seuil.

Les produits structurés  « autocall »

Ces produits structurés – majoritaires sur le marché – sont conçus pour rembourser le capital accompagné d’une rémunération avant l’échéance maximale. Ces fonds prévoient des fenêtres de remboursement anticipé régulières (tous les ans, semestres, trimestres..). Si l’indice boursier de référence dépsse son niveau initial lors de l’une des dates de constatation, le remboursement anticipé est activé, et vous percevez des coupons ainsi qu’un capital (net des frais de souscription) augmenté d’une plus-value liée à l’évolution de l’indice boursier (ou d’un panier de valeurs).

Sur ces produits autocall, la durée du placement n’est donc pas prédéfinie contractuellement, seule la durée maximale est connue (de 8 à 10 ans).

Les produits autocallable sont une sous-catégorie des produits structurés à capital protégé. En général à l’échéance, le capital est protégé si l’indice de référence n’a pas de baissé en dessous d’un certain seuil (- 40%, – 50% par exemple).

Comment investir sur des produits structurés ?

Nous recommandons d’y investir via vos contrats d’assurance vie, vos contrats de capitalisation et vos PER pour bénéficier des avantages de ces enveloppes fiscales.

Mais vous pouvez aussi y investir via un PEA (une autre enveloppe fiscale) ou encore via un compte-titres.

Loger un produit structuré comme unité de compte (UC) dans son assurance vie

Par le couple rendement-risque intéressant qu’ils proposent, les produits structurés sont souvent considérés comme une alternative au fonds en euros. Pour nous ce n’est pas le cas, le fonds en euros étant garanti en capital (entièrement ou partiellement) alors que les produits structurés ne le sont pas. Même dans le cas des produits structurés à capital garanti, le risque de défaillance de l’émetteur existe.

Nous considérons plutôt les produits structurés comme une alternative aux actions avec l’avantage de protéger le capital investi (partiellement ou entièrement et hors défaut de l’emetteur).

Les souscrire au sein de votre contrat d’assurance vie vous permet de profiter de la fiscalité très avantageuse de l’enveloppe.

Pourquoi investir dans les produits structurés ? Les avantages des fonds à formule

Nous l’avons dit, l’avantage principal qu’offrent ces produits réside dans leur lisibilité : toutes les caractéristiques de l’investissement vous sont fournies par les documents réglementaires. Il n’y a donc pas de mauvaise surprise.

Au-delà de cet avantage majeur, les produits structurés vous permettent de diversifier votre épargne et d’optimiser le couple rendement-risque.

Les risques des produits structurés

Voici les différents risques associés aux produits structurés :

  • Risques liés au marché : Ces risques comprennent la volatilité et le risque de change. Ils sont plus importants lorsque le produit structuré est basé sur une seule action, mais sont atténués avec un indice ou un panier d’actions, offrant ainsi une meilleure diversification.
  • Risques liés à l’émetteur : Ces risques incluent le risque de crédit, de défaut ou de faillite de l’émetteur. Bien que les émetteurs soient généralement des institutions financières robustes, il existe toujours un risque lié à leur capacité à remplir leurs obligations.
  • Risque de liquidité : Si un investisseur souhaite vendre un produit structuré avant son échéance, il doit trouver un acheteur, qui est généralement l’émetteur lui-même. Cela peut entraîner une vente à un prix inférieur à sa valeur nominale, ce qui peut affecter le montant récupéré.
  • Risque de perte en capital : Même si certains produits structurés offrent une garantie à 100% du capital investi (en contrepartie d’un rendement plus faible), la plupart ne garantissent qu’une protection partielle. Ainsi, en cas de scénario défavorable, il existe un risque de perte totale ou partielle du capital investi, en raison de la performance du sous-jacent.

Quels sont les meilleurs produits structurés ?

En fonction de ce que vous recherchez principalement, c’est-à-dire la sécurité du capital investi avec en contrepartie un rendement moindre ou, au contraire un rendement élévé et une protection du capital réduite, vous vous orienterez plutôt vers des produits structurés à capital garanti ou des produits à capital protégé.

Excellente nouvelle, chez Linxea nous proposons 2 gammes de produits structurés :

  • La gamme Exigence : le capital est protégé à la baisse grâce au mécanisme de la barrière de protection, sauf défaut de l’émetteur. Ces produits sont des autocall, il y a donc une possibilité de remboursement anticipé, la durée moyenne de vie de la gamme Exigence est de 2,19 années. Des coupons sont détachés ou versés sous forme de prime à échéance.
  • La gamme Impulsion : le capital est garanti, sauf défaut de l’émetteur. La durée de vie du produit est connue à l’avance et fixe. Un coupon bonus conditionnel est versé à échéance.

100% de nos produits structurés

ont remboursé a minima le capital investi. Aucun produit n’a subi de perte en capital.

2 réponses à “Comparatif des produits structurés : comment choisir le meilleur pour votre investissement ?”

  1. Klinguer maud dit :

    J aimerais avoir des informations sur vos produits structurés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *