LINXEA Immo
Allianz Pierre préfère la qualité à la quantité

26/07/2018

Cheminant depuis 34 ans (lancement en 1984) sur le chemin d’une croissance raisonnable, Allianz Pierre (Immovalor Gestion) appartient à ces SCPI rassurantes à défaut d’être sur-performantes … à court terme. Comment ? En restant fidèle à son créneau de prédilection : les bureaux (85,6%) parisiens (36%) et franciliens (43,7%).


2017 et le premier semestre 2018 confirment ce pilotage prudentiel. La modération de la collecte (25m€ au 2ème trimestre) induit une plus grande sélectivité des investissements. En l’occurrence, ce sont 2 acquisitions l’année dernière (Boulogne, Lyon ; 61,6M€) « présentant un bon taux de rentabilité » et voilà peu un immeuble à Levallois Perret (6000m2, 39,7M€). En parallèle de ces recrues, le rajeunissement du patrimoine continue au travers la cession d’actifs vacants ou obsolètes acquis le plus souvent dans les années 80. Résultat, on constate depuis le 1er janvier 2017 et à fin juin un amaigrissement numérique du nombre d’immeubles (140 vs 146) tandis que la surface moyenne de actifs progresse (2307m2 vs 1992m2).


Pour porter pleinement ses fruits, cette stratégie de rationalisation qualitative passe par les fourches caudines d’une maîtrise des charges et de l’amélioration du taux d’occupation financier. Sous ce dernier aspect, la tâche semble ardue pour hisser et maintenir l’indicateur au niveau des 90% (88,49% au 30 juin). C’est la raison sans doute, qui a conduit une distribution de 6,6€ au titre des 2 premiers acomptes 2018 (3,3€ chacun) quand il avait été versé 6,75€ (3,3€ et 3,45€) sur la même période de 2017. Quant à l’ensemble de l’exercice, la société de gestion adopte un langage sibyllin en prévoyant un revenu « aussi proche que possible de celui de 2017.»

Pour en savoir davantage :

SCPI Allianz Pierre


Blandine Blanc-Durand