5 bonnes raisons de souscrire à une assurance vie ! - Linxea
Assurance Vie

5 bonnes raisons de souscrire à une assurance vie !

L’assurance vie est un produit de placement financier qui reste un choix de prédilection pour les ménages français. Des dizaines d’offres sont disponibles sur le marché, proposées par des banques comme par des assureurs. Il est donc important de choisir un contrat d’assurance vie ayant le taux de rendement le plus avantageux. Pour ce faire, il faut se focaliser dans un premier temps sur les frais du contrat, tels que les frais de gestion, d’entrée, de sortie et d’arbitrage afin de maximiser les rendements de l’investissement.

Quel est l’intérêt de souscrire une assurance vie ?

Se constituer un capital grâce à un contrat d’assurance vie

Souscrire à un contrat d’assurance vie est le meilleur moyen de se constituer un capital et surtout de le faire fructifier. Vous pouvez alimenter librement votre contrat sans aucune contrainte. Epargner un peu tous les mois grâce à des versements libres ou programmés vous permettra de vous créer un parachute de secours en cas de besoin.

Il est également important de savoir qu’investir dans une assurance vie offre des avantages fiscaux très intéressants. Vous pouvez réduire le montant de vos impôts si vous acceptez une certaine prise de risque sur le capital investi et si vous respectez la durée d’investissement définie (8 ans). Votre argent n’est jamais bloqué, mais nous recommandons d’attendre l’anniversaire des 8 ans du contrat pour bénéficier pleinement de ses avantages fiscaux.

Assurance vie : rentable ou pas du tout ?

Valoriser son capital ou comment investir en assurance vie

grâce à la constitution d’une allocation d’actif en accord avec votre profil d’investisseur (prudent/équilibré/dynamique) ainsi que l’horizon de placement que vous prévoyez, vous pouvez (considérablement) faire fructifier vos placements. Le capital investi dans un fonds en euros est protégé mais il progresse régulièrement grâce aux intérêts capitalisés au fil des ans. Rien de mieux pour faire fructifier son argent !

Les supports en unités de compte vous permettent d’investir sur des classes d’actif plus dynamiques afin d’obtenir une meilleure performance. Le revers de la médaille est qu’il existe un risque de perte en capital.

Les avantages fiscaux de l’assurance vie

Pour les contrats ayant moins de huit ans et qui ont été ouvert après le 27 septembre 2017, si l’on effectue un rachat partiel (seuls les intérêts sont imposables) le client sera soumis à la FlatTax et sera imposé à hauteur de 30% (12.8% = IR + 17.2% = prélèvements sociaux). Si le contrat a plus de huit ans et que le capital s’élève à moins de 150 000 euros, il ne sera imposable que sur 7.5% et il bénéficie en plus d’un rabattement annuel de 4600 euros ou de 9200 euros pour un couple (le même foyer fiscal). Si le souscripteur effectue un rachat total, le contrat sera automatiquement clos et le bénéficiaire perdra tous ses avantages fiscaux. Dans certains cas exceptionnels tels que des accidents de la vie (licenciement un départ en retraite anticipé une situation d’invalidité une mise en liquidation judiciaire de l’entreprise) du souscripteur ou son conjoint.e le rachat du contrat d’assurance-vie est exonéré du paiement de l’impôt, et seuls les prélèvements sociaux restent à acquitter. Vous économiserez beaucoup d’argent au fil des ans, c’est une certitude !

Liberté des supports d’investissement

Les contrats d’assurance-vie multi-supports ont l’avantage non négligeable de proposer une offre financière riche, avec une palette de supports d’investissement, du plus sécurisé (fonds en euros) au plus risqué (Unités de Compte).

Libre à vous de choisir la répartition de vos supports, mais il faut garder en tête que plus le rendement est élevé, plus le risque de perte en capital sera grand. Réfléchissez donc bien à votre capacité à subir des pertes, de votre tolérance aux risques, de vos objectifs. Notons que la rémunération moyenne des fonds en euros tourne autour de 1,2% en 2022, elle reste tout de même plus intéressante que les rémunérations des livrets A ou LD en 2022 (autour de 1%).

Cela n’empêche que les UC restent le meilleur moyen de dynamiser votre car elles reposent sur différents placements (actions, obligations, valeurs mobilières…) qui peuvent vous offrir de meilleures performances. Les UC présentent un risque de perte en capital.

En effet, l’assureur s’engage sur le nombre de parts net de frais du contrat et non sur la valeur des parts. Le risque de fluctuation et de pertes financières est donc intégralement supporté par l’adhérent.

A qui peut profiter une assurance vie lors de la succession ?

La succession avantageuse d’une assurance vie

En désignant des bénéficiaires dans votre contrat d’assurance vie, vous pouvez anticiper et de préparer sereinement la transmission du capital. Vous pouvez donc assurer la transmission d’un capital à vos descendants, conjoint.e e ou membre de la famille. L’avantage est que l’assurance vie e trouve en dehors des règles de la dévolution successorale légale.

L’assurance vie est un outil de gestion de patrimoine permettant d’améliorer la situation du conjoint survivant,ou partenaire de pacs. En désignant le.a conjoint.e comme bénéficiaire du contrat, il est possible de lui attribuer une part d’héritage supérieure à celle qui lui reviendrait normalement dans la succession. En effet, sous réserve des primes manifestement exagérées, les contrats d’assurance vie n’entrent pas dans la dévolution successorale légale. A partir des 70 ans de l’assuré, seules les primes supérieures à 30 500€ (pour l’ensemble des contrats) sont taxées aux droits de succession. Les primes ou versements peuvent être versés en une fois, plusieurs fois (de manière ponctuelle) ou régulièrement (tous les mois par exemple).

L’assurance vie permet également de protéger son ou sa partenaire pacsé.e ou non dont les intérêts ne sont pas préservés par le droit civil successoral, qui les considère comme des tiers à la succession. Cependant, si vous souhaitez liquider votre capital, vous pouvez demander à percevoir les revenus sous forme de rente viagère ou de percevoir la totalité directement.

Comment bien choisir une assurance vie ? Et quels sont ses inconvénients ?

L’assurance vie est le produit d’épargne de prédilection des ménages français. Pensez donc à bien établir votre profil d’épargnant pour optimiser le rendement de votre contrat d’assurance vie en fonction de vos besoins de votre capacité d’épargne. Prenez garde aux frais (cachés) de certains contrats. Rien ne sert d’avoir un contrat d’assurance vie avec un taux de rendement élévé si les frais sont exorbitants. Les frais d’entrée, d’arbitrage ou de versements peuvent être un critère rédibitoire pour souscrire à un contrat d’assurance vie, à juste raison car ils rongent le rendement de votre contrat. La bonne nouvelle est que Linxea propose des contrats d’assurance vie ayant les frais les plus bas du marché avec les contrats Linxea Avenir 2, Linxea Spirit, Linxea Vie et Linxea Zen !

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *