Que faire de vos vieux contrats bancaires ? - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Que faire de vos vieux contrats bancaires ?

Vieux contrat

Un rendement au ras des pâquerettes, des frais excessivement élevés mais une maturité fiscale qui vous plonge dans l’immobilisme ? Pour reprendre votre épargne en mains, vous devez agir sur vos vieux contrats d’assurance vie bancaires !

Des rendements en berne : 1,54 % en moyenne

Selon le 9e baromètre de l’épargne vie publié par le cabinet de conseil Facts & Figures début juin, les fonds en euros des contrats d’assurance vie « standard » ont servi en moyenne un rendement de 1,54 % en 2017. Par contrats d’assurance vie « standard », il faut comprendre des contrats détenus par des ménages qui gagnent entre 10 000 € et 50 000 € par an. Ces contrats – essentiellement commercialisés par des banques – comptabilisent 18 900 € par épargnant en moyenne.

Des frais sur versements au sommet : 3,43 % en moyenne

Outre des rendements faibles, les contrats standards se caractérisent par des frais élevés. En 2017, les frais sur versements prélevés par les banques ont été estimés à 3,43 % en moyenne. Ces frais – dus à chaque fois que vous déposez de l’argent sur votre contrat – sont très souvent réduits, voire annulés chez les opérateurs en ligne.

En plus de ces frais, il faut prendre en considération les frais de gestion, prélevés annuellement pendant toute la durée du contrat. Ainsi, plus la durée de placement est longue, plus le poids des frais de gestion va être important. Sur les contrats standards, les frais de gestion atteignent 0,80 % en moyenne contre 0,65 % sur les contrats en ligne.

Le « mauvais traitement accordé aux anciens contrats »

Selon une enquête de l’association de consommateurs CLCV portant sur l’assurance vie en 2017, les vieux contrats d’assurance-vie seraient « maltraités » en termes de rendement. L’association relève que « sur 8 ans, le taux servi sur les contrats fermés (à la commercialisation, ndlr) est de 25,62 % et sur les contrats ouverts de 27,13 %. »

Cette stratégie de rémunération inéquitable repose sur une politique commerciale claire : « l’assureur a plutôt intérêt à afficher des rentabilités élevées lorsque le produit est en pleine campagne de commercialisation. Une fois la commercialisation achevée il est dans son intérêt de “sacrifier” la rentabilité de ce contrat pour mettre du rendement sur les contrats nouvellement commercialisés. »

Fermer son vieux contrat, combien ça coûte ?

Défaites-vous de vos idées reçues, il est parfois plus judicieux de fermer un contrat de plus de 8 ans que de le conserver. Surtout si celui-ci n’est pas performant !

Prenons l’exemple d’un couple qui aurait capitalisé 20 000 € dans un contrat. Les versements s’élèvent à 14 000 € et les plus-values à 6 000 €. Le contrat a plus de 8 ans. Si le couple décide de racheter son contrat afin d’en ouvrir un autre offrant des perspectives de gain supérieures, aucun impôt ne sera dû puisque le couple bénéficie d’un abattement de 9 200 € sur les plus-values de 6 000 €.

Pour une étude personnalisée selon votre situation, contactez-nous !

L’avis de LINXEA

Il n’est pas de sujet que nous connaissions mieux chez LINXEA.

100 % de nos clients épargnent en ligne en réaction aux performances décevantes et aux frais exagérés des banques.

L’assurance-vie constitue aujourd’hui plus qu’hier le meilleur véhicule pour préparer sa retraite, protéger ses proches ou financer un projet, encore faut-il que l’épargne profite à l’épargnant.

Cette philosophie est le fondement du succès de LINXEA depuis 19 ans. Nos 40 000 clients n’ont pas été séduits par hasard.

A vos rachats !!!

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *