Advenis REIM affiche une collecte en progression de 80% par rapport à 2018 - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Advenis REIM affiche une collecte en progression de 80% par rapport à 2018

SCPI Eurovalys

L’objectif de la société de gestion est d’atteindre 1 milliard d’euros de capitalisation dans les 18 prochains mois contre 620M€ actuellement.

Avec un montant de 232M€ en 2019 sur l’ensemble de sa gamme de SCPI, la collecte d’Advenis REIM a progressé de 80% par rapport à 2018. Du coup, la capitalisation de la société de gestion s’élève à plus de 620 M€ et pourrait atteindre 1 Md€ dans les 18 mois si les souhaits de la société de gestion se réalisent.

A l’image d’un marché qui a attiré une collecte record (8,6mds€, +68%), l’engouement des épargnants pour les SCPI est aujourd’hui indiscutable. Les raisons ? La démocratisation d’un placement reconnu pour ses vertus défensives et rémunératrices dans un contexte de taux bas conduisant à une forte baisse des rendements des produits financiers à court terme (Livret A, fonds en euros en assurance-vie). Quant à la prime de risque, elle n’a jamais été aussi élevée au regard du rendement moyen des SPCI d’entreprise (4,5%), soit un écart autour de 3,5% à 4% en moyenne avec les autres placements financiers.

Le fonds phare de la gamme, Eurovalys, a pleinement tiré profit de l’évolution positive d’un marché allemand depuis 2 ans soutenu par une croissance d’environ 10% de la valeur immobilière (cumul de l’augmentation des prix et de la hausse des loyers). Dans cet environnement favorable, le prix de la part a donc, pu être relevé de 1,5% en passant de 1 000 à 1 015 euros. De son côté la collecte atteint plus de 200 M€.

Enfin, le taux de distribution s’élève à 4,5% nets de fiscalité. A noter qu’Eurovalys propose désormais à ses clients la possibilité d’être souscrite en souscription démembrée en optant soit pour la nue-propriété soit pour l’usufruit. Une manière encore d’alléger sa fiscalité !

Le dernier millésime a fourni aussi l’occasion pour Advenis Reim d’enrichir sa gamme de SCPI avec le lancement de 2 nouveaux véhicules.  Sur le thème du rendement, il s’agit d’Elialys qui vise principalement les bureaux en France et dans les pays d’Europe du Sud (Italie, Espagne, Portugal).

4 ans après la création d’Eurovalys, cette nouvelle arrivée témoigne de la volonté de renforcer l’exposition paneuropéenne et de démontrer les bienfaits de la stratégie de diversification.

La 2ème, Renovalys n°7 s’inscrit dans le cadre du déficit foncier. Investissant dans l’immobilier résidentiel ancien et à rénover dans les grandes métropoles régionales françaises, la SCPI a déjà signé 7 acquisitions depuis son lancement fin septembre 2019.

En somme, il s’agit pour Advenis Reim d’un exercice très positif où de nouvelles parts de marché ont été gagnées grâce à une gestion européenne permettant « une réelle solution de diversification pour les investisseurs » commente Jean-François Chaury, son directeur général.

Pour 2020, l’enthousiasme est intact. Convaincue que le marché de l’immobilier d’investissement va encore rester bien orienté en 2020, Advenis REIM souhaite réaliser une collecte identique à 2019 en Allemagne et, en parallèle, progresser sur sa collecte en Europe du Sud ainsi qu’en déficit foncier en France.

La société de gestion espère également recourir à l’endettement pour doper ses investissements bureaux principalement sur 2 marchés porteurs : l’Allemagne et l’Espagne car le taux de vacance y très faible et les volumes de transaction attendus semblant « très importants », représentent de belles opportunités d’investissements.

En termes chiffrés, les investissements pourraient représenter en Europe entre 400 et 500M€.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *