Les news immo du 17 septembre - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 17 septembre

Immobilier SCPI

Fin de la récré sur le prêt immobilier

Les règles s’appliquent déjà depuis janvier – taux d’effort à 35%, durée d’emprunt maximum 25 ans … sauf que le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a décidé désormais d’en faire non plus une recommandation mais une norme juridiquement contraignante dès janvier 2022. Traduction ? Le régulateur bancaire, l’ACPR, pourra sévir et sanctionner les banques ne respectant pas ces règles. La décision sera formellement publiée par l’ACPR « dans les jours à venir », courant septembre. » Moneyvox

La France perd encore 3 places dans l’indice mondial des retraites, mais n’est toujours pas dernière !

Les Français sont conscients du mal en point de leur système de retraites par répartition. Avec la publication par Natixis Investment Managers de l’indice mondial des retraites les plus pérennes, l’on pourrait s’attendre à ce que la France figure parmi les dernières positions du classement. Il n’en est rien.  La France plombée par la catégorie qualité de vie est 25ème sur les 44 pays étudiés, en recul de 3 places par rapport à l’an dernier.

Sans grande surprise, l’Islande, la Suisse et la Norvège occupent les 3 premières places du classement. France Transactions

L’Espagne ouvre plein de possibilités pour les investisseurs avec le retail, la logistique, le commerce ou le bureau

Autour de 20 à 25 % pour chaque classe d’actifs ce qui n’est pas le cas de la France et de l’Allemagne où plus de 50 % des transactions sont dédiées aux bureaux. Ces derniers offrent des caractéristiques intéressantes en Espagne. Parce que la reprise économique annoncée est de l’ordre de 5 à 6%, voire peut-être 8% en 2021.

Sur les commerces et le tourisme, l’Espagne fait partie des pays les plus dynamiques avec plus de 80 millions de visiteurs par an. Il y a donc certainement de très bonnes affaires à faire.

Quant aux zones les plus attractives ; c’est l’arc méditerranéen car les investisseurs recherchent des actifs touristiques ou résidentiels. Pour ceux qui s’intéressent aux bureaux, il faut viser Madrid ou Barcelone, qui regroupent plus de la moitié des transactions. Il y a également une activité assez intense de la logistique autour de ces deux villes et dans le centre du fait de la présence de l’industrie agro-alimentaire. Enfin, c’est la région de Bilbao, l’arc « Pays basque ». L’intérêt de l’Espagne, c’est la force et la diversité sectorielle de ses régions. Jean-François Chaury, directeur général d’Advenis REIM pour Pierrepapier.fr

Elialys confiante pour encore faire progresser son rythme de collecte au second semestre

Depuis le début de l’année et au 30 juin, la SCPI a collecté 4,6 millions d’€ (vs 1,6 millions d’€ au 1er semestre 2020) ce qui porte sa capitalisation à 26 millions d’€. Une forte progression qu’Advenis Reim impute notamment à l’augmentation des 2 premiers acomptes : 11€ chacun à comparer aux 6€ et 10€ distribués pour les 2 premiers trimestres 2020.

Ce revenu qui correspond à un rendement trimestriel de 1,1 % net de fiscalité étrangère a été généré par des acquisitions (Madrid, Barcelone) réalisées en 2020 dans des conditions de marché favorables.

A la tête d’un patrimoine de 4 immeubles (11 990 m2), Elialys présente un taux d’occupation financier un peu juste : 88,05%. Pourquoi ? Un « contexte sanitaire et économique qui a un impact non négligeable sur le marché locatif madrilène » ou les « travaux prévus dans les négociations avec le vendeur sous forme de provisions sur le prix d’achat » sur l’immeuble Citypark.

Un 1er semestre abouti pour les SCPI de Paref Gestion

Les objectifs fixés depuis plus d’un an ont été tenus. Par exemple, ce sont la consolidation de l’ordre de service, l’envol d’Interpierre Europe Centrale, la réouverture de Novapierre Allemagne 2 et la revalorisation de 6% de Novapierre Résidentiel qui va contribuer à faire de cette SCPI historique sans doute sa plus belle année. Paref Gestion est sollicitée autour de 2 grandes thématiques.  D’abord, l’Europe avec l’Allemagne ou l’Europe Centrale qui ouvrent une offre différenciante, diversifiante. Ensuite, la SCPI de capitalisation, Novapierre Résidentiel est très sollicitée pour toutes les stratégies patrimoniales positives que cela permet d’aborder. Matthieu Navarre, Directeur commercial pour le Courrier Financier

Le marché immobilier des commerces résiste à la 4ème vague

L’activité locative a gagné en vigueur, au profit notamment des zones de périphérie. L’ajustement des loyers et la reprise de l’expansion de certaines enseignes animent également les centres commerciaux et les grandes rues commerçantes du pays, où plusieurs transactions importantes ont récemment été finalisées.

Côté investissement, le bilan du 1er semestre a déçu, avec une nette diminution des sommes engagées dans l’Hexagone. Mais celles-ci rebondiront au 2nd semestre, signe que les commerces restent un placement phare pour de nombreux acteurs.

Ces nouvelles plus positives ne sont pas pour autant synonymes de retour à la normale.  Le coronavirus continuera de remodeler le monde de la distribution et les modes d’achat. Toutefois, si quelques tendances se sont accentuées (quête de sens, local…) …l’épidémie n’a pas uniformisé les comportements et les attentes de la population. Après 18 mois de crise sanitaire, le monde d’après est tout autant celui du « moins mais mieux » que celui du « plus mais meilleur marché », un monde de plus en plus complexe et incertain auquel les acteurs du commerce sont tenus de s’adapter pour répondre aux exigences multiples et souvent contradictoires des consommateurs. Knight Frank

Des prévisions optimistes pour Altixia Cadence XII

Au 2ème trimestre Deux immeubles de bureaux au sein des meilleures zones tertiaires d’Aix en Provence sont venus enrichir le patrimoine de la SCPI. Dans la foulée de la réouverture des commerces dans laquelle elle est exposée à 47%, la SCPI enregistre une progression du taux d’encaissement des loyers (99,6%) et de son taux d’occupation financier (94,3%) grâce à la fin de certaines franchises de loyers. Sur ces bases positives, Altixia REIM a donc, décidé de revoir à la hausse le montant du 2ème acompte en le portant à 2,45€ contre 1,8€ sur la même période de 2020. Et ce n’est pas tout, l’acompte au titre du 3e trimestre 2021 va être encore remonté à 2,7€ si « la situation sanitaire n’impose pas de nouvelles restrictions. »

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Les commentaires sont fermés.