Les news immo du 1er juin - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 1er juin

Couleurs d'automne sur façade d'immeuble

1 000 000 d’associés (environ) pour Altand Voisin fin 2020

Comment ce chiffre est-il construit ? Le même épargnant sera compté à plusieurs reprises s’il détient des parts dans plusieurs SCPI et un assureur-vie qui distribue une SCPI en unité de compte vaudra 1 associé, quel que soit le nombre de clients derrière.

Au final, Atland voisin compte 9 368 associés en moyenne par SCPI avec un maximum de 60 844 parts et un minimum de 10 parts. Le nombre d’associés est rarement étudié,  pourtant c’est un critère intéressant pour juger de la profondeur du marché des parts. Enfin, selon le baromètre AMF, le taux de détention des produits financiers (17%) est 4 fois supérieur à celui des placements collectifs en immobilier (4%). Autrement dit « il y a encore de la place pour faire connaître les SCPI, ce qui est une bonne nouvelle » Thomas Laforêt directeur du marketing.

PF Grand Paris : des efforts récompensés

Le dialogue de la SCPI  avec ses locataires a permis de percevoir 88% des loyers facturés au 1er trimestre « une situation proche de celle d’avant crise ».  La confiance des épargnants reste forte comme le prouve la collecte (77 millions d’€) qui permet d’être investie dans des immeubles parisiens et en première couronne et disposant d’intéressantes perspectives de valorisation.

Par cette « stratégie unique »  la SCPI a ainsi pu augmenter pour la 4ème fois consécutive le prix de sa part (544 €, +2,2%). Et depuis 2017, la hausse du prix de la part se chiffre à 16%  (de 469€ à 544€)  consacrant les efforts menés depuis 4 ans par Perial AM.

En termes de revenu, PF Grand Paris anticipe pour 2021 une fourchette prévisionnelle entre 23€ et 24€ en ligne avec le dividende versé en 2020 (23,5€).

Le label ESG est devenu une nécessité absolue

Notamment chez les grands assureurs français. Pour tous les investisseurs, la question des labels environnementaux est centrale et arrive après les critères évidents de la localisation de l’actif et de son prix. Mais il ne faut pas cacher que cette tendance peut créer un cercle vicieux. Certains immeubles détenus par des foncières et SCPI, sans label, deviennent obsolètes et sont donc invendables en l’état, bloqués par des valeurs d’expertise trop élevées. Si ces valeurs d’expertise sont révisées à la baisse, l’essor du résidentiel et la montée en puissance des nouveaux usages vont redonner de l’espoir sur certains actifs immobiliers. Vincent Bollaert, Knight Frank, Réseaux-franchise

Pierval Santé veut doubler le montant de son capital statutaire

L’assemblée Générale Mixte prévue le 3 juin devrait voter « vu l’avis favorable du conseil de surveillance » l’augmentation du capital social plafond à hauteur de 3 milliards d’€. De plus, toujours soutenu par le conseil de surveillance, la SCPI sollicite l’accord de ses associés afin de porter la limite des investissements au Canada et dans les pays hors Zone Euro mais en Europe à un maximum de 30 % de la valeur des actifs immobiliers de la SCPI.

Quelles anticipations pour les SCPI de Primonial REIM

La société de gestion est « extrêmement » confiante dans la résistance des portefeuilles de ses SCPI. Cette qualité qui résulte de choix stratégiques tient à des investissements ciblant des actifs très « prime », des SCPI thématiques « pures ». Et une gestion très proche des locataires. Tous ces éléments permettent d’afficher des taux d’encaissement très élevés, en 2020 et en 2021. En termes de perspectives de rendements, Primopierre cible une fourchette comprise entre 4,50% et 5%. Primovie devrait rester sur son objectif de long terme (4,5%). Patrimmo Commerce  délivrerait le même niveau qu’en 2020 (3,40%) et Primofamily rester autour d’une performance globale de 5%. En somme, l’optimisme est de mise  pour voir cette année des performances quasi identiques à celles de 2020.  Antoine Depigny pour Pierre Papier.

Efimmo pour mettre un peu de dynamisme dans une allocation en SCPI

Investissant surtout dans  des bureaux, dans les grandes métropoles françaises et européennes (Londres, Amsterdam…). Efimmo a un patrimoine qui repose sur une très forte diversification. Avec près de 1000 unités locatives, elle est même, l’une des SCPI les plus mutualisées dans le paysage des SCPI de bureaux. Sa particularité consiste dans un patrimoine composé à hauteur de 2/3 de petites et moyennes surfaces, inférieures à 5000 m2. De plus, sa diversification lui confère une importante résilience. Enfin, depuis son lancement elle délivre une performance annuelle moyenne de 9% annuelle parmi les meilleurs niveaux du  marché.

« Efimmo est pertinente pour des épargnants qui souhaitent mettre un pied dans l’immobilier de bureaux ou encore pour ceux qui  veulent dynamiser leur allocation en SCPI » conclut  Nicolas van den Hende directeur de l’épargne chez Sofidy.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *