Les news immo du 27 août - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 27 août

Couleurs d'automne sur façade d'immeuble

Qu’est-ce que les directives MIF et MIF 2 ?

La directive sur les Marchés d’Instruments Financiers (MIF) est une loi européenne entrée en application le 1er novembre 2007 puis renforcée en janvier 2018 (MIF 2). Ces directives visent à améliorer le fonctionnement des marchés financiers tout en renforçant la protection des investisseurs. En conséquence de la mise en application de cette directive, Perial AM a ajouté aux bulletins de souscription de ses différentes SCPI, un questionnaire « Mieux vous connaître » afin de vérifier la cohérence entre les produits et les attentes et la situation du souscripteur. L’objectif étant de « le protéger d’un investissement inadapté. »

Quels sont les départements d’IDF et les communes qui attirent les nouveaux emprunteurs ?

D’après le Crédit agricole IIe de France ce sont les Hauts-de-Seine (92) qui comptent 4 communes parmi les 10 les plus prisées dans la région. Rueil-Malmaison s’empare de la 1ère place et détrône Boulogne-Billancourt. Colombes conserve sa 3e place. Les Yvelines représentent 17% des projets immobiliers. Versailles poursuit sa montée en puissance. Sartrouville et Poissy complètent le podium.  L’Essonne attire 17% des projets immobiliers. Savigny-sur-Orge confirme sa dynamique et passe devant Massy et Evry-Courcouronnes.

Enfin, les 3 communes les plus prisées en Île-de-France sont les 15e, 18e arrondissements et Saint-Maur-des-Fossés.

Est-il possible de changer de banque avec un prêt immobilier en cours ?

Malgré la loi Macron de 2017 qui facilite le changement de la domiciliation bancaire, les crédits immobiliers qui sont encore cours ne sont pas transférables. Si le prêteur tient vraiment à changer de banque, il doit laisser dans son ancienne banque son crédit immobilier ainsi que ses revenus.

Pour ceux qui veulent changer de banque, l’unique solution est de rembourser le crédit immobilier. Il s’agit aussi de favoriser un rachat par un autre organisme prêteur. Pour cela, il est nécessaire que le contrat initial le permette. Et surtout, il est important que l’opération n’implique pas de frais dont le coût pourrait faire flamber les frais de pénalité. La renégociation reste aussi une solution efficace. Le Dauphiné

Corum Origin se dirige aux Pays Bas avec le centre commercial Mosae Forum (14000m2)

Situé en plein cœur du centre historique de Maastricht, le complexe loué en totalité a l’avantage de posséder un grand parking souterrain. Il combine des magasins à la mode, des supermarchés, des traiteurs et divers magasins de produits frais, « le Mosae Forum vaut assurément la peine d’une petite visite. » renchérit le site de la ville !

Corum donne 3 bonnes raisons pour choisir une SCPI diversifiée

Il n’existe pourtant pas une seule et unique manière d’investir dans l’immobilier. En effet, nul besoin d’être propriétaire en direct à 100 % pour percevoir un loyer potentiel chaque mois. En achetant des SCPI, l’épargnant se constitue également un patrimoine immobilier professionnel dédié à la location.

Reste à choisir la SCPI la mieux adaptée à son objectif.  D’abord, il faut veiller à diversifier le plus possible son patrimoine immobilier afin de mutualiser les risques : préférez une diversification à la fois géographique, dans plusieurs pays de la zone euro et au-delà, et sectorielle des SCPI. Enfin, il s’agit de s’appuyer sur des baux longue durée et des entreprises sélectionnées avec soin, pour tirer parti de la solidité des locataires.

Grâce à cette stratégie de diversification, Corum Origin, Corum XL et Corum Eurion ont réussi à amortir les effets de 2020, et à maintenir des performances en ligne avec leurs objectifs non garantis comme chaque année depuis leur création sans que ceci ne puisse présager de leurs performances à venir.

La santé et l’habitation ont la préférence de Primonial REIM pour le 2nd semestre

Face aux craintes des impacts de la 4e ou d’une probable 5e vague à venir, le secteur du commerce a moins la cote auprès des épargnants. Sans le mettre de côté, Primonial REIM confirme sa prédilection pour les bureaux Core à l’enseigne de Primopierre. Pareil pour l’immobilier de santé et d’éducation qui sortent renforcés de la crise. Avec des baux moyens de 12 ans, ces actifs génèrent des revenus que l’on peut anticiper dans le temps. Primovie, plus important fonds français de santé (3,4 mds € de capitalisation) a délivré un rendement au-dessus de la moyenne (4,5 % en 2020) dans un contexte démographique favorable. Afin de poursuivre un engagement en faveur de l’immobilier responsable, la société de gestion travaille à la labellisation ISR de sa SCPI qui pourrait être obtenue d’ici la fin de l’année. Enfin, Primofamily est adaptée aux investisseurs souhaitant diversifier leur épargne vers l’immobilier du quotidien en Europe, en privilégiant ses investissements sur des villes en forte tension locative. Stéphanie Lacroix pour H24 Finance.

La stratégie de PF Hospitalité Europe convainc les épargnants

Fondée sur l’accompagnement des grandes tendances démographiques en Europe, la SCPI a attiré quelques 2 229 associés depuis son lancement en octobre 2020. Les difficultés de déplacement issus des contraintes sanitaires et une gestion sélective ont « un peu ralenti le rythme des acquisitions » du 1er semestre. Mais près de 50 M€ d’investissement sont déjà sécurisés et des nouvelles opportunités d’investissements sont à l’étude. Pour l’heure, PFHE a rentré une résidence gérée pour adultes handicapés aux Pays Bas.  Cette acquisition de grande qualité marque le début d’une série d’investissements qui devraient se concrétiser d’ici la fin d’année. AU total, Perial reste confiante et confirme un dividende annuel situé entre 9€ et 10€ en 2021.

Une collecte soutenue (140M€) pour PF02 au 1er semestre

Les taux d’occupation financier et d’encaissement des loyers se maintiennent à de très bons niveaux ce qui confirme la solidité des fondamentaux de la SCPI et sa position favorable pour saisir les opportunités associées dès la sortie de crise.

La gestion dynamique a vu l’entrée d’importantes acquisitions (La Défense, Arcueil) et la cession (4M€) d’un actif non stratégique à Villeurbanne.

Au vu des performances locatives de la période, PF02 anticipe donc, cette année un dividende annuel compris entre 8,4€ et 9 € (vs 8,82€ en 2020). C’est pourquoi Perial a versé un 2ème acompte de 2,15 € en augmentation de 2% par rapport au 1er Trimestre 2021 (2,1€)

Kyaneos Denormandie ouvre son capital et le porte de 875 K€ à 7,5 M€

Par l’émission de 8 833 parts nouvelles d’une valeur nominale de 750 € ou 1000€ avec la prime d’émission.

Les souscriptions sont ouvertes depuis le 25 aout. La clôture interviendra le 31 décembre et la jouissance le 1er jour du 6ème mois.

Le nombre minimum de parts pour tout nouvel associé est de 10 parts, ensuite aucun minimum n’est requis.

Attention, les souscriptions d’un montant supérieur à 300k€ effectués par un même souscripteur devront être soumis à l’agrément de Kyaneos AM par lettre recommandée.

La Française REM est en train de sortir de manière très « robuste d’une période incertaine » explique Philippe Delhotel

Car les volumes levés sur la collecte des SCPI en direct et celle en unités de compte sont importants. Le directeur commercial voit deux explications. La première, c’est une récompense de la stratégie sage « et transparente ». C’est-à-dire celle de décider de payer, chaque trimestre, ce qu’il était possible de payer en fonction des loyers encaissés. Puis d’ajuster, en fin d’année, si nécessaire. Cette politique, nous l’avons menée en 2020. Et reconduite en 2021. Avec, d’ailleurs, des performances en phase avec les projections de début d’année. Pierre Papier

Aestiam Pierre Rendement envisage une hausse de son dividende

Les mois passés ont accéléré les tendances enclenchées bien avant le premier confinement. De nombreux chefs d’entreprises ont admis que le télétravail pouvait fonctionner, en même temps que dans bien des cas, il ne pouvait ne rester que partiel. Quant aux commerces, l’afflux massif dans les magasins depuis leur réouverture montre que le plaisir et la convivialité restent des paramètres trés importants dans les attentes des Français.

Le 2ème acompte maintenu au même niveau que le précédent à 8,1€ (brut) intègre encore les difficultés de paiement rencontrées notamment par les groupes hôteliers, les salles de sport et certains restaurateurs. Les réouvertures et avec elles des perspectives plus concrètes rendent les négociations plus efficaces ce qui permet à Aestiam d’envisager l’exercice 2021 avec plus de sérénité.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *