Dans quelles conditions peut-on débloquer son plan d’épargne retraite (PER) pour acquérir sa résidence principale ? - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Dans quelles conditions peut-on débloquer son plan d’épargne retraite (PER) pour acquérir sa résidence principale ?

Clé Maison

Le PER peut être débloqué à tout moment pour l’achat de sa résidence principale, et cela même avant d’avoir atteint l’âge de la retraite.

Un peu d’histoire …

Créé en 2003 par la loi du 21 août 2003 sur la réforme des retraites, le PERP (plan d’épargne retraite populaire) a fait l’objet de quelques améliorations au cours de son existence avant d’être, grâce à la loi PACTE, remplacé par le PER (plan d’épargne retraite).

Afin de faciliter l’accession à la propriété de la résidence principale, l’article 35 de la loi n° 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement national pour le logement a autorisé le versement en capital de l’épargne constituée sur un PERP (plan d’épargne retraite populaire) à compter de la «  liquidation de la retraite obligatoire ou à l’âge fixé en application de l’article L. 351-1 du code de la sécurité sociale » (en principe, 62 ans), pour l’acquisition de la résidence principale lorsqu’il s’agit de la première propriété.

L’introduction du PER : une vraie révolution

Le plan d’épargne retraite (PER) est une vraie simplification par rapport à ses prédécesseurs,  le PERP et le contrat de retraite Madelin. Le PER autorise aussi la récupération de l’épargne pour acquérir sa résidence principale sans fixer des contraintes comme l’exigeait le PERP.

Existe-t-il une possibilité de sortie anticipée (avant l’âge de la retraite) pour l’achat de la résidence principale dans les produits de retraite suivants ?

wdt_ID PER PERCO PERP Contrat Madelin Contrat d'entreprise, Article 83
1 OUI OUI NON NON NON

Les modalités du déblocage pour l’achat de la résidence principale

  • Un déblocage à tout moment

Pour disposer de l’épargne constituée dans le cadre du PER il n’est pas nécessaire d’être à l’échéance normale du PER.

  • Les caractéristiques du bien immobilier

Le versement peut être affecté au financement d’un achat immobilier (maison, appartement déjà construits…) ou à la construction d’un logement  sur plan ou « vente en l’état futur d’achèvement « (VEFA), l’aménagement de locaux non destinés à l’habitation et transformés à usage de logement.

  • Pas d’obligation d’être primo-accédant

Contrairement au PERP qui impliquait de ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours de deux années précédant la sortie du PERP et d’être en accession à la première propriété, le PER autorise une sortie pour l’achat de la résidence principale, même si le titulaire du PER a déjà eu précédemment une résidence principale.

  • Pas de conditions de ressources

Aucun plafond de ressources n’est mentionné pour récupérer des capitaux du PER afin d’acquérir sa résidence principale.

Quelles sommes peut-on débloquer du PER pour acheter sa résidence principale ?

Toutes les sommes issues des versements volontaires (déductibles ou non) et de l’épargne salariale peuvent être récupérées pour acquérir sa résidence principale. Il s’agit des sommes des compartiments 1 et 2 du PER. Mais la fiscalité n’est pas la même ;

Fiscalité appliquée sur  les sommes issues du compartiment 1 « versements volontaires »

Lorsque les versements volontaires ont bénéficié d’une déduction fiscale à l’entrée sur le PER :

  • La part du retrait correspondant aux versements effectués est soumise au barème progressif de l’impôt sur le revenu, mais est exonérée de prélèvements sociaux.
  • La part du retrait correspondant aux gains et intérêts est soumise au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) au taux de 12,8 % (avec possibilité d’opter pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu) et aux prélèvements sociaux de 17,2 %.

Lorsque les versements volontaires n’ont pas bénéficié d’une déduction fiscale à l’entrée sur le PER :

  • La part du retrait correspondant au montant des versements effectués est exonérée d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux
  • La part du retrait correspondant aux gains et intérêts est soumise au Prélèvement Forfaitaire Unique (PUF) au taux de 12,8 % (avec possibilité d’opter pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu) et aux prélèvements sociaux de 17,2 %.

Fiscalité appliquée sur les sommes issues du compartiment 2  « épargne salariale »

  • La part correspondant aux versements réalisés est exonérée d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.
    Pour la part correspondant aux gains et intérêts provenant de l’épargne placée, il faut uniquement payer 17,20 % de prélèvements sociaux.

Voici un tableau résumant la fiscalité des sommes récupérées pour l’acquisition de la résidence principale :

Compartiment 1 du PER

Versements volontaires déductibles

Sur la partie investissement : Impôt sur le revenu Sur la partie gains :

PFU de 12,8% ou option IR + prélèvements sociaux de 17,2%

Compartiment 1 du PER

Versements volontaires non déductibles

Pas d’imposition, sauf sur les gains : PFU de 12,8% ou option IR + prélèvements sociaux de 17,2%
Compartiment 2 du PER

Sommes de la participation, de l’intéressement,  des abondements d’épargne salariale, des droits au compte épargne-temps

Uniquement des prélèvements sociaux sur les gains et intérêts
Compartiment 3 du PER

Versements obligatoires de l’entreprise

Pas de possibilité de récupérer ces sommes pour l’achat de la résidence principale. La sortie est obligatoirement en rente viagère.

Les conseils LINXEA

  • Si vous avez un ancien PERP, transformez-le en PER afin d’avoir plus de liberté et de pouvoir, notamment, bénéficier de la sortie libre pour acquisition de votre résidence principale.
  • Dans de nombreux cas, récupérer de l’argent de son PER est bien moins onéreux que d’emprunter à la banque, même avec des taux d’intérêt faibles.

Y-a-t-il un intérêt financier à faire un déblocage anticipé de son PER pour acheter sa résidence principale ?

Les taux des prêts immobiliers sont bas, néanmoins, le PER peut être une aide efficace pour l’achat de sa résidence principale. Voici quelques indications pour vous aider à faire votre choix :

20 000 €  (composés à hauteur de 16 000 € de versements déductibles et 4 000 € de gains et intérêts) débloqués du compartiment 1 coûtent, au total,  2 960 € d’impôt (pour une personne ou un couple imposé dans la première tranche d’IR) et de prélèvements sociaux.
Mais lors des versements des cotisations déductibles sur le PER, les gains d’imposition (toujours dans la tranche de 11% auront été au total de 1 760 €. Au final, le coût réel est donc de 1 200 € (2 960 – 1 760).

20 000 € débloqués du compartiment 2 ne coûtent que les prélèvements sociaux liés aux gains et intérêts (supposons qu’il y ait 4 000 € de gains et d‘intérêts, dans ce cas, le montant des prélèvements sociaux s’élève à 688 €).

20 000 € empruntés sur 15 ans coûtent 2 329 € d’intérêts et d’assurance (si le taux du prêt immobilier est de 0,85% + une assurance de 0,34 %). Comptez  2 884 € pour un taux d’emprunt de 1,20% + assurance de 0,34%.

20 000 € empruntés sur 20 ans coûtent 3 499 € d’intérêts et d’assurance (au taux de 1,03% + une assurance de 0,34 %). Comptez  4 302 € pour un taux 1,40% + une assurance de 0,34%.

Avec un plan d’épargne logement (PEL) 20 000 € empruntés sur 20 ans coûtent 6 100 € d’intérêts et d’assurance (au taux de 2,20% + une assurance de 0,34 %). En effet, pour les PEL ouverts depuis août 2016 le taux d’intérêt des prêts immobiliers accordés est de 2,20%. Autant dire que ce taux élevé n’est pas intéressant.

Conditions de sortie pour l’acquisition de la résidence principale dans le PER

wdt_ID Période de sortie Caractéristique Conditions de ressources Récupération de la totalité ou d’une partie du capital
1 Sortie à tout moment Toute accession à la résidence principale. Pas forcément le 1er achat. Non Oui, au choix

L’avis de LINXEA

Plus souple que le plan d’épargne logement (notamment parce qu’il n’a pas d’obligation de versements mensuels), bien plus flexible que le plan d’épargne retraite populaire, le nouveau plan d’épargne retraite permet aussi d’acheter son logement !

Mais c’est avant tout un produit idéal pour se constituer un complément de retraite.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

4 réponses à “Dans quelles conditions peut-on débloquer son plan d’épargne retraite (PER) pour acquérir sa résidence principale ?”

  1. Lachauve dit :

    Le déblocage du PER peut-il se faire pour l’achat de sa résidence principale à l’étranger pour le cas d’un expat

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,
      Tout dépend de votre contrat, nous vous invitons à contacter nos équipes au 01 45 67 34 22 pour qu’ils puissent répondre à toutes vos questions.

  2. Bonjour
    J’ai fais l acquisition d une résidence principale il y a 8mois puis je débloquer mon per pour faire des travaux car au moment de la signature mon conseiller financier me disais que cela était pas possible
    Merci de votre réponse

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,

      La loi autorise le déblocage anticipé du PER pour financer l’achat de la résidence principale mais exclut le financement des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *