Que faire avec son PERP ? - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Que faire avec son PERP ?

Économiser pour sa retraite

Dès le 1er janvier 2019, l’impôt sera directement prélevé sur les revenus. Le décalage d’un an entre la perception des revenus et le paiement de l’impôt n’existera donc plus. En 2019, vous paierez votre impôt sur les revenus 2019.

En 2018, vous avez payé vos impôts sur les revenus 2017. Pour éviter une double imposition en 2019 (sur les revenus 2018 et à la source, sur les revenus 2019), 2018 est considérée comme une année blanche fiscale. Autrement dit, les revenus 2018 ne sont pas imposables.

Conséquence directe, les placements permettant de bénéficier d’une déduction d’impôt, tels que le PERP, ne produiront pas d’avantages fiscaux cette année.

Verser sur son PERP en 2018 ? Ça dépend !

Afin d’inciter les épargnants à maintenir leur effort d’épargne sur le PERP en 2018, le gouvernement a mis en place une mesure contraignante :

« Pour l’imposition des revenus de l’année 2019, le montant des cotisations ou primes déductibles du revenu net global […] est égal à la moyenne des mêmes cotisations ou primes versées en 2018 et 2019, lorsque, d’une part, le montant versé en 2019 est supérieur à celui versé en 2018 et que, d’autre part, ce dernier est inférieur à celui versé en 2017 ».

En clair, le versement sera entièrement déductible en 2019, si le versement effectué en 2018 est au moins équivalent à celui de 2017.

Vous n’avez pas versé sur votre PERP en 2017

Si vous n’avez pas fait de versement sur votre PERP en 2017, aucun problème ! Mais retenez toutefois que vos versements 2018 ne seront pas déductibles.

Il est donc plutôt dans votre intérêt de décaler vos versements à 2019.

Vous avez versé en 2017

Si vous avez fait un gros versement en 2017, vous avez deux options :

  • Attendre 2020 pour poursuivre vos versements et bénéficier ainsi d’une déductibilité à 100 %
  • Souscrire un PERP au nom de votre conjoint en 2019 afin que votre conjoint bénéficie à la fois de son plafond épargne retraite et du vôtre, dans le cadre d’une mutualisation

Si vous avez effectué un petit versement en 2017 et que vous comptez en effectuer un gros en 2019, il est dans votre intérêt de maintenir vos versements en 2018.

L’astuce LINXEA

Vous avez un PERP depuis plusieurs années et vous avez cessé de l’alimenter en 2018 à cause de l’année blanche ?

Les primes versées sur votre PERP en 2018 ne sont pas fiscalement déductibles. Par contre, si vous ouvrez un PERP pour votre conjoint qui n’en avait pas, l’administration fiscale admet que ses primes à lui soient déductibles !

Sacrée astuce !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *