54 % des Français déclarent avoir un objectif financier - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

54 % des Français déclarent avoir un objectif financier

Et pour l’atteindre, ils épargnent ! C’est ce que nous apprend l’Enquête sur l’éducation financière du public en France – un sondage de la Banque de France réalisé par Audirep* – publié en mars 2019.

La part des personnes qui déclarent avoir un objectif financier diminue proportionnellement avec l’âge. Chez les 18-24 ans elle atteint 71 %, réduite à 65 % chez les 35-44 ans, pour ne s’établir qu’à 30 % chez les 65-80 ans.

Top priorité : mettre de l’argent de côté en cas de coup dur

L’épargne de précaution fait figure d’objectif financier principal. 17 % des répondants déclarent en effet mettre de l’argent de côté en cas de coup dur. Une inquiétude qui touche 23 % des 35-44 ans.

Loin derrière, c’est l’achat d’un bien immobilier qui préoccupe 9 % des sondés, tout comme le paiement des études des enfants ou encore l’achat d’une voiture.

Pour 6 % des interrogés, il s’agit de préparer sa retraite ou encore de se constituer un patrimoine. Sans surprise, la préparation de la retraite alarme davantage les 55-64 ans (à 12 %) alors que la constitution d’un patrimoine est surtout l’affaire des 18-34 ans (à 21 %).

Pour atteindre ces différents objectifs, 66 % des sondés affirment mettre de l’argent de côté.

25 % des épargnants ont versé de l’argent sur un contrat d’assurance vie au cours des 12 derniers mois

66 % des interrogés ont entendu parler de l’assurance vie. Ce qui en fait un placement plus connu que l’assurance habitation (58 %) mais moins que le PEL (73 %).

Pour souscrire à un ou des produits financiers en général, et à l’assurance vie en particulier, les répondants disent faire confiance à leur conseiller bancaire à 29 % presque autant qu’à leurs amis, famille ou connaissances (21 %).

Au cours des 12 derniers mois, 25 % déclarent avoir épargné en versant de l’argent sur un contrat d’assurance vie.

Cette part grimpe à 29 % pour les couples avec au moins un enfant à charge.

L’astuce LINXEA

En France, l’assurance vie est la solution idéale pour atteindre tous ces objectifs.

  • L’argent déposé sur le contrat est disponible à tout moment. En cas de coup dur, l’épargnant peut procéder à un retrait ou demander une avance.
  • L’argent déposé sur le contrat – le capital – fructifie chaque année. De quoi vous permettre de vous constituer un apport pour votre achat immobilier ou de vous permettre une dépense spécifique (financement des études des enfants, achat d’une voiture).
  • Enfin, avec un contrat d’assurance vie, vous avez la possibilité d’opter pour des rachats partiels programmés, c’est-à-dire des retraits d’argent réguliers. Idéal pour disposer de revenus complémentaires à la retraite !

L’argent : un tabou français ?

L’enquête nous apprend que 77 % des répondants n’aiment pas discuter de leur situation financière avec des gens qu’ils connaissent bien.

61 % considèrent que l’argent n’est pas fait pour être dépensé.

Seuls 18 % sont prêts à risquer une partie de leur argent lorsqu’ils font un placement.

Testez vos connaissances financières

77 % des interrogés estiment avoir une connaissance moyenne ou faible sur les questions financières. Pour tester vos connaissances, LINXEA a conçu plusieurs quiz aussi ludiques qu’informatifs. A vous de jouer !

Pour accéder à tous les quiz, rendez-vous ici !

*Enquête réalisée sur Internet et par téléphone du 11 au 28 juin 2018, sur un échantillon de 2154 personnes âgées de 18 ans et plus.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Les commentaires sont fermés.