Comment investir 100 000 € ? - Linxea

Comment investir 100 000 euros ?

Vous vous retrouvez à la tête de la coquette somme de 100 000 € et vous vous demandez comment les investir de manière intelligente pour maximiser vos gains et atteindre vos objectifs ?
Différentes stratégies d’investissement adaptées à cette somme importante existent. Que vous souhaitiez générer des revenus passifs, faire fructifier votre capital sur le long terme ou diversifier vos placements, découvrez les meilleurs moyens d’investir 100 000 euros aujourd’hui.

Un investissement d’une telle envergure mérite toutefois quelques instants de réflexion… 100 000 euros est une somme importante à placer, il est donc primordial de connaitre vos objectifs et surtout d’établir votre profil d’investisseur – votre tolérance au risque notamment – avant de sauter le pas.

Vous devez vous poser les bonnes questions, souhaitez-vous placer 100 000 euros afin d’obtenir un rendement rapidement ou au contraire pour épargner en misant sur la sécurité ?

Avant tout placement d’argent, prenez le temps de bien réfléchir à vos objectifs d’investissement.

Conserver une épargne de précaution : 3 000 € de matelas de sécurité

Qu’elle soit déjà constituée ou non, il est nécessaire de disposer d’une épargne de précaution.

Cette épargne de précaution agit comme un filet de sécurité financier en vous offrant une tranquillité d’esprit en cas de besoin urgent d’argent. Il est recommandé de viser un montant maximal d’environ 3 000 € pour cette épargne de précaution. Mais évidemment, ce montant peut varier en fonction de chaque personne.

L’avantage de cette réserve d’argent est sa disponibilité immédiate. En cas de dépense imprévue, il est primordial de pouvoir accéder rapidement à des fonds pour faire face à l’urgence. En ayant une épargne de précaution déblocable instantanément, on évite de se retrouver dans une situation financière difficile.

Les meilleurs placements pour l'épargne de précaution​

Le livret A, LDDS ou tout autre livret dont les modalités et les caractéristiques sont fixées par les pouvoirs publics. Ces livrets d’épargne bénéficient d’une exonération totale d’impôt et de prélèvements sociaux, ce qui signifie que vous récupérerez le montant investi dessus, intact voire même augmenté de quelques intérêts.

Le fonds en euros d’un contrat d’assurance vie qui garantit également le capital versé (brut de frais de gestion) est un excellent moyen de disposer de votre argent en peu de temps. Notez qu’à la différence du livret A, le fonds en euros est soumis aux prélèvements sociaux.

Que faire avec 100 000 € ?

Vous connaissez l’adage, il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier, surtout avec une telle somme d’argent ! Découvrons ensemble les possibilités de placement qui s’offrent à vous avec 100 000 €. Spoiler alert : Vous pouvez envisager tous les placements financiers avec une telle somme.

Investir 100 000 € en bourse

L’un des meilleurs moyens de faire fructifier votre argent est l’investissement boursier d’une partie de votre capital. La part que vous y investissez effectivement (30%, 40%, 50%, voire 100%) dépend de votre appétence au risque et de votre horizon de placement.
L’avantage de l’investissement en actions est le potentiel de rendement élevé à long terme, mais il comporte également des risques de perte en capital plus élevés.

Au sein d'un PEA

Opter pour une enveloppe fiscale telle que le PEA (Plan d’Épargne en Action) pour placer son argent est une stratégie judicieuse en raison des nombreux avantages fiscaux qu’elle présente au bout de 5 ans de détention. Le PEA offre également une grande liberté sur les marchés financiers, car les options d’investissement sont diverses (actions, OPCVM, ETF …).

Cette enveloppe fiscale vous donne accès :

À des actions de sociétés françaises et européennes

Vous pouvez choisir d’investir dans des actions individuelles ou opter pour des OPCVM actions qui regroupent plusieurs actions. Encore faut-il que ces fonds soient investis à hauteur d’au moins 75 % en actions de sociétés ayant leur siège en Union européenne pour y être éligibles.

À des ETF

Les Exchange Traded Funds (ETF) ou trackers sont des fonds indiciels cotés en bourse. Ils permettent d’investir dans un indice boursier spécifique et offrent ainsi une diversification instantanée. Les ETF sont une option intéressante pour les investisseurs qui cherchent à suivre la performance globale du marché.

Le PEA bénéficie d'avantages fiscaux significatifs​

  • Exonération d’impôt sur le revenu tant que les produits sont maintenus ou réinvestis dans le PEA
  • Exonération des plus-values après 5 ans
  • Sortie en rente défiscalisée après 5 ans

 

Au sein d'une assurance vie

La meilleure enveloppe fiscale selon nous car elle répond à tous les projets. Les meilleures assurances vie du marché vous permettent d'investir :
Dans des OPCVM actions

Les gérants des fonds construisent des portefeuilles en sélectionnant un nombre restreint de valeurs (gestion active) sur lesquelles il ont une forte conviction de performance future.

Dans des ETF actions

C’est-à-dire des fonds indiciels négociés en bourse qui suivent passivement des indices et cherchent à répliquer leur performance.

L'enveloppe d'assurance vie offre un certain nombre d'avantages intéressants pour les épargnants qui souhaitent investir en actions :
Une gestion fiscale avantageuse

Les revenus générés par les investissements en actions au sein de l’assurance vie sont soumis à une fiscalité différée. Autrement dit, vous ne serez imposé sur ces revenus qu’au moment où vous effectuerez des retraits de votre contrat d’assurance vie. Cette caractéristique permet de bénéficier d’une plus grande flexibilité dans la gestion de votre portefeuille d’actions, en vous laissant le choix du moment où vous souhaitez déclencher l’imposition.

Un abattement fiscal annuel sur les produits de l'assurance vie

Si le contrat a plus de 8 ans, cet abattement atteint 4 600 euros pour une personne seule ou 9 200 euros pour un couple marié ou pacsé. Autrement dit, les premiers revenus générés par vos investissements en actions seront totalement exonérés d’impôt, ce qui représente un véritable avantage fiscal.

La possibilité de réaliser des arbitrages sans entraîner de conséquences fiscales immédiates

Idéal pour ajuster votre portefeuille d’actions en fonction des évolutions du marché sans subir d’imposition sur les plus-values réalisées lors des transactions.

Une fiscalité douce pour transmettre

Les sommes transmises au décès du souscripteur d’un contrat d’assurance vie bénéficient d’un abattement de 152 500 € (par bénéficiaire, pour les versements effectués par le souscripteur avant ses 70 ans) et de 30 500 € (qui s’applique à l’ensemble des bénéficiaires de manière globale, pour les versements effectués après les 70 ans du souscripteur).

Investir 100 000 € dans l’immobilier

Via des SCPI

Investir indirectement dans l’immobilier à travers les SCPI (sociétés civiles de placements immobiliers) est une manière idéale de faire fructifier son épargne de façon passive.

En optant pour les SCPI de rendement, vous pouvez devenir rentier sans avoir à subir toutes les contraintes liées à l’immobilier locatif (gestion des locataires, entretiens des biens, etc.). Vous vous contentez de percevoir régulièrement des revenus locatifs nets des frais et au prorata de votre mise. Les rendements annuels en SCPI (appelés taux de distribution) sont compris entre 4 et 6 % nets de frais de gestion.

Acquérir des parts de SCPI en nue-propriété reste également un des investissements immobiliers les plus intéressants puisque vous pouvez bénéficier d’une décote pouvant atteindre 45% sur le prix de la part. A l’échéance du démembrement, vous récupérez la pleine propriété des parts (nue-propriété + usufruit) et vous recevez les loyers des SCPI, sur un nombre de parts plus important que si vous aviez acheté en pleine propriété.

Via le crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier est un modèle de financement participatif où plusieurs personnes investissent de l’argent dans des projets immobiliers spécifiques.

En général, ces projets portent sur la construction de nouveaux bâtiments, la rénovation ou la réhabilitation de propriétés existantes, ou encore l’achat de terrains pour des développements futurs.

Les plateformes de crowdfunding immobilier mettent en relation les promoteurs immobiliers et les investisseurs intéressés. Elles agissent comme des intermédiaires en facilitant la collecte de fonds pour les projets immobiliers.

Les promoteurs décrivent les détails du projet, tels que la localisation, le type de bien immobilier, les rendements prévus, les délais, etc. Les investisseurs ont alors accès à ces informations pour évaluer la viabilité du projet et décider s’ils souhaitent y investir.

Une fois qu’un investisseur décide de participer à un projet, il peut investir une somme d’argent selon les conditions établies. Les plateformes gèrent les transactions financières et assurent la transparence des opérations. Elles fournissent également un suivi régulier du projet, permettant aux investisseurs de rester informés de l’avancement et des résultats.

En retour de leur investissement qui est finalement une participation à un emprunt obligataire, les investisseurs reçoivent le remboursement du capital investi et des intérêts, à l’issue du projet.

Les plateformes de crowdfunding immobilier offrent donc une solution pratique pour les promoteurs à la recherche de financement et pour les investisseurs cherchant à diversifier leur portefeuille en accédant à des projets immobiliers attrayants.

Et l'investissement locatif
pour 100 000 euros ?

Avec 100 000 euros, vous avez une base solide pour vous lancer dans cette forme d’investissement. L’objectif principal de l’investissement locatif est de générer un revenu régulier en louant un bien immobilier, tout en ayant la possibilité de bénéficier d’une plus-value à long terme.

Avec ce montant, vous pouvez envisager différentes options pour investir dans l’immobilier locatif. Vous pourriez choisir d’acheter un appartement ou une petite maison dans une zone recherchée, où la demande locative est élevée.

Attention toutefois, à la différence des SCPI pour lesquelles vous déléguez toute la gestion locative à la société de gestion, vous devrez endosser ce rôle. Et réaliser notamment une étude de marché approfondie pour évaluer le potentiel locatif et les rendements attendus dans la région où vous souhaitez investir.

Lorsque vous investissez dans l’immobilier locatif, il est essentiel de prendre en compte divers facteurs tels que les frais d’achat, les charges liées à la propriété (taxes foncières, charges de copropriété, assurances, etc.) et les éventuels travaux ou rénovations nécessaires pour rendre le bien attractif pour les locataires. Prévoyez aussi une réserve financière pour faire face à d’éventuels problèmes ou imprévus.

En diversifiant votre portefeuille d’investissement locatif avec 100 000 euros, vous pouvez également envisager d’investir dans plusieurs biens immobiliers de moindre valeur, en les répartissant dans différentes zones géographiques. Avantageux pour réduire les risques de vacance locative.

Conseil Linxea : l’investissement locatif demande une certaine expertise et une bonne gestion financière. Il est recommandé de faire appel à des professionnels tels que des agents immobiliers, des gestionnaires de biens ou des conseillers financiers pour vous aider à prendre les meilleures décisions en fonction de vos objectifs et de votre situation personnelle.

Questions / Réponses

Placer 100 000 € sur des crypto monnaies ?

Pour les plus audacieux d’entre vous, il est possible de vous lancer dans l’investissement dans les cryptomonnaies. Les cryptomonnaies sont des devises cryptographiques et un système de paiement pair à pair. Elles sont entièrement numériques et n’ont donc pas de support physique.
Si vous envisagez de diversifier votre portefeuille en investissant dans les cryptomonnaies, il est essentiel de trouver une plateforme sécurisée et facile à utiliser, surtout si vous êtes débutant. Il est donc important de vous baser sur la réputation de la plateforme.
Vous pourrez ensuite acheter et vendre des cryptomonnaies, certaines plateformes vous proposant également d’acheter directement des jetons (tokens) cryptographiques. D’autres se concentrent sur le trading CFD, qui consiste à spéculer sur les fluctuations des cours pour générer des profits.

Placer 100 000 € combien ça rapporte ?

  • Le rendement que vous pouvez espérer en plaçant 100 000 euros dépend de plusieurs facteurs, tels que le type de placement choisi, la durée de l’investissement, le niveau de risque accepté… :

    Les obligations sont des titres de créance émis par des gouvernements ou des entreprises. Les rendements des obligations varient en fonction des taux d’intérêt et du risque associé à l’émetteur. Pour simplifier, supposons un rendement annuel de 3 %, c’est le taux auquel l’État français emprunte actuellement sur 10 ans. Dans ce cas, vous pourriez gagner environ 3 000 euros par an. Les obligations d’entreprises (dites obligations corporate) sont plus exposées au risque de défaut donc elles sont aussi plus rémunératrices – comptez 4% en moyenne (pour les obligations Investment Grade) et 8% en moyenne (pour les obligations High Yield)

  • On l’a vu, investir dans des actions peut potentiellement générer des rendements plus élevés, mais comporte également un niveau de risque plus élevé. Les rendements des actions dépendent de la performance des entreprises et de l’évolution du marché boursier. Il est difficile de donner une estimation précise des rendements potentiels, car ils peuvent varier considérablement
  • Comme dit plus haut, les fonds indiciels suivent la performance d’un indice boursier spécifique, comme le S&P 500 ou le CAC 40. Les rendements des fonds indiciels varient donc en fonction de la performance de l’indice sous-jacent.
  • Les SCPI peuvent également offrir un rendement attractif, sous forme de dividendes distribués régulièrement (trimestriellement ou mensuellement). Le rendement des SCPI dépend de plusieurs facteurs et notamment des loyers perçus puisqu’elles génèrent des revenus locatifs grâce à la location des biens immobiliers qu’elles détiennent. Les rendements peuvent varier en fonction des taux d’occupation, des niveaux de loyer, des types de locataires. Le rendement obtenu dépend aussi des frais de gestion appliqués et de la valorisation des actifs immobiliers. La valeur des biens immobiliers de la SCPI peut fluctuer au fil du temps et avoir un impact sur les rendements globaux, notamment lors de la vente d’actifs. En général, les rendements annuels des SCPI oscillent entre 3 % et 6 %.

Quels sont les placements les plus rentables ?

  • Comme chaque année, l’Institut de l’Épargne Immobilière et Foncière (IEIF) a publié son étude sur les placements intitulée “40 ans de performance comparée”.

    En voici les principaux enseignements.

    Les placements les plus rentables sur 40 ans

    Performance des placements sur 40 ans

    Source : IEIF

    Les placements les plus rentables sur 15 ans

    Performance des placements sur 15 ans

    Source : IEIF

Peut-on investir 100 000 € en assurance vie sans risque ?

  • Tout dépend du contrat ! Certains assureurs peuvent limiter l’accès à leur fonds en euros au-delà d’un certain montant. Considéré comme le volet sécurisé de l’assurance vie, le fonds en euros garantit le capital investi, les intérêts acquis et il offre des rendements stables. Mais, pour gérer les flux de trésorerie et préserver l’équilibre financier de l’assureur, il peut y avoir des limites quant au montant total que vous pouvez investir sur ce fonds en euros.

    Ainsi, les assureurs peuvent imposer des plafonds d’investissement, ce qui signifie que vous ne pouvez pas investir une somme supérieure à ce plafond sur ce type de support. Au-delà de ce montant, vous serez orienté vers d’autres supports d’investissement, des fonds en unités de compte, qui sont soumis aux fluctuations des marchés et comportent donc un risque plus élevé.

Quels conseils pour investir 100 000 € par an ?

  • Conseil n°1 : Diversifier votre portefeuille. Évitez de concentrer tous vos investissements dans un seul actif ou secteur. La diversification réduit les risques en répartissant votre capital sur différentes classes d’actifs, comme les actions, les obligations, les fonds indiciels, les fonds immobiliers… Objectif : limiter l’impact des fluctuations du marché sur votre portefeuille.

    Conseil n°2 : Mettre en place des versements programmés. Répartissez votre investissement annuel sur des versements mensuels réguliers plutôt que de faire un seul investissement en une seule fois. Les principaux avantages des versements mensuels :

    • Lissage du coût moyen : vous répartissez votre investissement sur une période donnée, ce qui peut réduire l’impact des variations à court terme du marché. Cette stratégie vous permet d’acheter des actifs à différents niveaux de prix, ce qui peut réduire le risque d’investir une grosse somme juste avant une baisse significative du marché.
    • Discipline d’investissement : vous vous donnez une discipline d’épargne régulière. Vous vous engagez à investir une certaine somme chaque mois, ce qui peut vous aider à maintenir une stratégie d’investissement à long terme et à éviter de céder aux réactions émotionnelles face aux fluctuations du marché.
    • Gestion de la liquidité : vous n’avez pas besoin de mobiliser immédiatement la totalité de votre capital, ce qui peut être avantageux si vous avez d’autres engagements financiers ou des besoins de liquidités à court terme.
    • Opportunités d’achat régulières : vous pouvez saisir des opportunités d’achat régulières sur le marché. Par exemple, si le marché connaît une correction, vous achèterez vos actions à un prix inférieur.

    A noter : Les versements mensuels programmés ne garantissent pas des rendements positifs ou une  protection contre les pertes. N’oubliez pas de choisir vos placements financiers en fonction de votre profil de risque et de vos objectifs.

    • Conseil n°3 : Faites attention aux frais. Des frais excessifs associés à vos placements financiers auront pour impact de réduire votre rendement global sur le long terme. Recherchez des produits d’investissement avec des frais compétitifs, orientez-vous vers des acteurs digitaux, aptes à réduire drastiquement les frais, voire à en supprimer certains.
    • Conseil n°4 : Suivez (ou faites suivre) régulièrement vos investissements. Surveillez régulièrement les performances de vos investissements. Si vous ne souhaitez pas le faire par vous-même, sachez que vous pouvez déléguer cette responsabilité à des professionnels des marchés financiers.

Combien rapportent 100 000 € placés par mois ?

  • Voici une simulation pour un investissement mensuel de 100 000 euros réparti sur différents placements financiers. Il ne s’agit que d’estimations des revenus potentiellement générés :

    • En investissant dans les SCPI avec un rendement de 5% : 5 000 euros sur un an, soit un revenu mensuel d’environ 417 euros.
    • En investissant en obligations d’État avec un rendement de 3% : 3 000 euros sur un an, soit un revenu mensuel d’environ 250 euros.

**
**Ces distinctions ont été attribuées en 2023 par les journalistes de la publication en fonction de leurs propres critères d’analyse. La durée des récompenses est d’un an à compter de sa date d’attribution.
Plus de conseil
Besoin de conseil ?
Contactez nos experts
Vous avez des questions complémentaires ou besoin d’aide pour effectuer vos démarches ?
Nos conseillers sont à votre écoute du lundi au vendredi de 9 heures à 18 heures (sans interruption).