Combien d’argent garder sur son compte bancaire ? - Linxea
Gérer son épargne en ligne

Combien d’argent garder sur son compte bancaire ?

  • Laisser trop d’argent sur son compte courant est une perte d’argent
  • Il est recommandé de garder sur son compte courant uniquement la somme nécessaire pour couvrir les dépenses courantes
  • Il est important d’investir et de diversifier ses placements pour chercher du rendement et limiter les risques

Gérer son compte bancaire de manière optimale est une question qui préoccupe beaucoup d’entre nous. Quel est le montant idéal à conserver sur son compte courant ? Quel est le plafond à ne pas dépasser ? Ces interrogations sont d’autant plus pertinentes que le fait de laisser trop d’argent “dormir” sur un compte courant peut représenter un manque à gagner. 

Quel est la moyenne d’argent sur un compte bancaire ?

La moyenne d’argent sur un compte bancaire varie en fonction de l’âge, du revenu et des habitudes d’épargne. Selon les données de la Banque de France, les ménages français ont en moyenne 16 562 euros qui “dorment” sur leurs comptes bancaires.

Mais, cette moyenne – gonflée par une minorité de très gros portefeuilles – peut être trompeuse.

Pourquoi il ne faut pas laisser trop d’argent sur son compte courant ?

Laisser de l’argent sur votre compte courant peut sembler être une bonne idée pour parer à d’éventuels imprévus, mais ce n’est pas toujours le cas. Deux principaux problèmes se posent :

  • L’absence de rémunération : contrairement à certains produits d’épargne comme le livret A ou l’assurance-vie, les comptes courants ne sont pas rémunérés et ne génèrent donc pas d’intérêts. Votre argent stagne donc sans travailler pour vous.
  • L’inflation : dans un contexte d’inflation élevée, la valeur réelle de votre argent diminue avec le temps. Si cette inflation est supérieure au taux d’intérêt que vous pourriez obtenir sur un produit d’épargne, votre pouvoir d’achat diminue. Alors imaginez l’impact de l’inflation sur un produit d’épargne qui n’en est pas un car son taux d’intérêt est de 0% !

Il est recommandé de conserver sur son compte bancaire uniquement la somme nécessaire pour couvrir les dépenses courantes. Bien sûr, il est judicieux de constituer une épargne de précaution, sorte de matelas de sécurité en cas de difficultés, mais plutôt que de la laisser “sous le matelas”, il est préférable de la placer dans un livret d’épargne réglementé (livret A ou LDDS).

Le reste devrait être investi de manière à générer des revenus sur le long terme, typiquement sur un placement dédié comme le contrat d’assurance vie.

Le conseil concret : gardez une petite partie de votre épargne de précaution, l’équivalent d’un mois de salaire par exemple, sur votre compte courant. Cela vous permettra de faire face à des dépenses imprévues avec des sommes d’argent mobilisables immédiatement. Conservez 3 mois de salaire sur votre livret A, et investissez le reste.

Combien avoir sur son compte courant ?

Comment calculer la quantité d’argent à garder sur votre compte bancaire ?

Pour calculer la quantité d’argent à garder sur votre compte bancaire, vous devez d’abord calculer votre budget mensuel qui comprend vos charges récurrentes et votre reste à vive.

  • D’un côté, les charges récurrentes sont les dépenses que vous devez payer chaque mois, comme le loyer ou la mensualité des remboursements de crédit, les factures d’électricité et de gaz, les abonnements, les impôts, les assurances, etc.
  • Le « reste à vivre » est la somme d’argent qui vous reste après avoir payé vos charges récurrentes. Cette somme doit vous permettre de couvrir vos dépenses non récurrentes, comme l’alimentation, les vêtements, les loisirs, etc.

Calculer votre reste à vivre : pour calculer votre reste à vivre, vous devez d’abord additionner le montant de vos charges récurrentes. Ensuite, vous devez soustraire ce montant de votre revenu mensuel.

Exemple : vos charges récurrentes s’élèvent à 1 000 € par mois. Votre revenu mensuel est de 2 000 €. Votre reste à vivre est donc de 2 000 – 1 000 = 1 000 €.

A noter : Votre relation personnelle avec l’argent peut grandement influencer la taille de votre cagnotte. La réponse à cette question dépend de votre situation personnelle. Voici quelques facteurs à prendre en compte :

  • Votre revenu : Si vous avez un revenu stable, vous pouvez vous permettre de garder moins d’argent sur votre compte bancaire.
  • Vos dépenses : Si vous avez des dépenses imprévues fréquentes, vous devez garder plus d’argent sur votre compte bancaire.
  • Vos objectifs financiers : Si vous avez des objectifs financiers à court terme qui ne peuvent pas être intégralement financés par votre épargne de précaution, comme l’achat d’une voiture, vous devez garder plus d’argent sur votre compte bancaire.

Quel est le minimum à laisser sur un compte bancaire ?

Pour déterminer le solde minimum à maintenir sur votre compte bancaire, il est important de prendre en compte vos charges fixes et dépenses courantes mensuelles, on l’a dit.

Mais ce n’est pas tout ! Si votre banque autorise un montant de découvert sur votre compte, vous devrez aussi prévoir de conserver ce montantPar exemple, si vous avez 2 000 € de dépenses mensuelles et un découvert autorisé de 300 €, il serait prudent de conserver au moins 2 300 € sur votre compte courant.

A noter : pensez tout de même à conserver une certaine somme pour couvrir les dépenses du quotidien et faire face à un cas de coup dur.

A contrario, quel montant maximum peut-on avoir sur un compte bancaire ? Y a-t-il un plafond au compte courant ?

En France, il n’existe pas de plafond réglementaire limitant le montant que vous pouvez laisser sur votre compte courant. En revanche, certaines banques, notamment en Suisse, en Italie, au Danemark et en Allemagne, imposent une taxe sur les dépôts dépassant un certain seuil.

A quelle hauteur est garanti l’argent déposé sur un compte courant en cas de faillite de la banque ?

En cas de faillite d’une banque en France, les dépôts des clients sont protégés par le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR). Cet organisme public garantit votre épargne à hauteur de 100 000 € par personne et par établissement.

Cette garantie comprend l’ensemble des comptes détenus dans la banque, qu’il s’agisse de comptes courants, comptes à terme, livrets bancaires, Livrets Jeunes, épargne logement (CEL et PEL), Plan d’épargne populaire (PEP) bancaire et le compte espèces attaché à un compte titres ou à un PEA.

En revanche, certains produits comme les assurances vie, les plans d’épargne retraite (PER), les titres financiers sont couverts par d’autres garanties : le fonds de garantie des assurances de personnes (FGAP) pour l’assurance vie et la garantie des titres pour les titres financiers.

A noter : les livrets d’épargne réglementés, comme le Livret A, le LDDS et le LEP, sont garantis à 100 % par l’État. Cela signifie que si votre banque fait faillite, vous serez remboursé de votre épargne en totalité, dans la limite du plafond de versement autorisé. Ces livrets d’épargne n’entrent donc pas dans le calcul du plafond de 100 000 €.
Sur un compte joint, la garantie bancaire des dépôts est de 200 000 €.

Est-ce dangereux de laisser de l’argent sur son compte courant ?

Laisser trop d’argent sur un compte courant peut présenter certains risques :

  • cet argent peut être grignoté par l’inflation
  • en cas de piratage ou de fraude à la carte bancaire, plus le solde de votre compte est élevé, plus les pertes potentielles sont importantes
  • si la banque fait faillite, votre capital n’est garanti que jusqu’à hauteur de 100 000 €. Il est donc recommandé de diversifier ses placements et de ne pas laisser de grosses sommes sur son compte courant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *