Faîtes-vous partie des investisseurs « impliqués » ?

Investisseur "impliqué"

L’institut d’études et de marketing CSA (Consumer, Science & Analytics) a mené pour l’Autorité des Marchés Financiers une étude sur les motivations et les pratiques d’investissement des investisseurs particuliers.

L’enquête porte sur des investisseurs particuliers  « impliqués » dans leurs pratiques d’investissements. Un panel composé de 705 d’entre eux a été interviewé par CSA. Les collectes de données en ligne ont eu lieu entre le 18 et le 29 septembre 2020, la rédaction de l’étude a eu lieu en octobre 2020 et l’AMF a publié cette étude le 16 décembre 2020.

Les répondants retenus sont détenteurs :

Les catégories socio-professionnelles des répondants sont hétérogènes, même si on constate près d’un tiers de CSP +  et plus d’un tiers d’inactifs. En détail : 38% des répondants du panel sont inactifs (retraités, étudiants, hommes et femmes au foyer, personnes en incapacité de travailler), 29 % des CSP + (catégories socio-professionnelles les plus favorisées), 17% des professions intermédiaires (métiers intermédiaires entre l’employé et le cadre, par exemple, il s’agit d’agents de maîtrise) et 16% des CSP – (employés et ouvriers). 6% des interviewés ont entre 18 et 29 ans, 30% entre 30 et 49 ans, 32% entre 50 et 64 ans et 32% 65 ans et plus.

Un patrimoine financier moyen de 210 000 €

Leur patrimoine financier moyen est d’environ 210 000 € et ils disposent d’une épargne de précaution conséquente d’environ 50 000 €.

Pour cette enquête, la définition du patrimoine financier est la suivante : «  l’ensemble de l’épargne que le foyer possède sur livrets d’épargne, assurance-vie et épargne retraite, épargne logement, épargne salariale, PEA, actions, obligations, SICAV et FCP ou compte titre ou tout autre produit financier.»

L’épargne de précaution est une « épargne immédiatement disponible et sans condition de retrait ».

Quels sont les produits financiers détenus ?

Parmi les personnes interrogées, près de 9 sur 10 (88%) possèdent un plan d’épargne en actions (PEA) ou un compte-titres (CT). Ils sont presque autant à détenir une assurance-vie, et un tiers à détenir un plan d’épargne retraite.Produits financiers détenus - étude AMF
4 détenteurs sur 10 d’assurance-vie, de PERP (plans d’épargne retraite populaire) et de PER (plans d’épargne retraite) détiennent plus de 50 000 € dans l’enveloppe, 24% d’entre eux détiennent plus de 100 000 € et 8% plus de 300 000 €. Les détenteurs de PEA/CT (plans d’épargne en actions et comptes-titres) sont près de 2 sur 3 à détenir moins de 50 000 €, 11% d’entre eux détiennent plus de 100 000 € et 3% plus de 300 000 €.

Montants détenus sur produits d'épargne- étude AMF

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *