Les supports proposés dans un contrat d'assurance-vie - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les supports proposés dans un contrat d’assurance-vie

L’assurance-vie est un produit d’épargne aux supports d’investissement diversifiés. Selon votre profil d’épargnant, votre rapport au risque et vos objectifs patrimoniaux, vous pouvez opter pour des supports financiers sécurisés libellés en euros ou des unités de compte investies en titres financiers et immobiliers.

Quels contrats d’assurance-vie sont disponibles ?

L’assurance-vie est un produit d’épargne optimisé pour l’investissement sur le long terme, sa fiscalité étant plus favorable à compter de 8 ans de détention. La durée de l’épargne et le rendement du contrat permettent d’amortir les frais d’entrée et de gestion. En outre, il est possible de détenir plusieurs contrats, sans limite de versements.

Il existe deux types distincts de contrats d’assurance-vie :

  • Contrat monosupport libellé en euros, placement garanti à faible rendement
  • Contrat multisupports, investi en actifs financiers et immobiliers à volatilité supérieure mais potentiellement plus rémunérateur

Les fonds en euros demeurent le choix privilégié des épargnants en France. Selon un sondage Odoxa-LINXEA réalisé pour Les Échos en mai 2018, la sécurité reste la principale motivation des Français :

  • 70 % d’entre eux voient les placements dynamiques comme « un risque de perdre ses économies »
  • 71 % des sondés préfèrent un placement rassurant, quitte à subir « un taux d’intérêt assez faible »

Les supports en euros des contrats d’assurance-vie

Les fonds en euros sont des supports financiers constitués d’au moins 80 % d’obligations d’État et d’entreprises. Les intérêts annuels sont définitivement acquis grâce à l’effet cliquet.

Les supports financiers libellés en euros sont présents dans les contrats monosupport mais également dans les contrats multisupports afin de sécuriser une partie des investissements.

Le taux de rendement des fonds en euros est indiqué annuellement par les assureurs, net de frais de gestion. La stabilité de ce taux est liée à la provision pour participation aux excédents (PPE), une réserve de bénéfices qui permet aux assureurs de provisionner des fonds pour lisser les rendements, reversés aux souscripteurs dans un délai maximum de 8 ans.

En application du code des assurances, les assureurs ont d’autres obligations envers les souscripteurs des contrats en euros :

  • Reverser au moins 85 % des bénéfices financiers, c’est-à-dire les gains réalisés grâce au placement de l’épargne
  • Redistribuer 90 % des bénéfices techniques, issus de la différence entre les frais prélevés par l’assureur et les frais réels

En cas de faillite de la compagnie d’assurance et en l’absence de repreneur, un fonds de garantie couvre chaque assuré à hauteur de 70 000 € au maximum.

Assurance-vie multisupports et unités de compte

Les unités de compte sont des supports d’investissement principalement placés sur les marchés financiers et immobiliers. Le nombre d’unités de compte est garanti par l’assureur mais pas leur valeur. Le risque est donc porté par l’assuré.

Pour limiter le risque de perte en capital, il est conseillé de diversifier ses investissements. Une stratégie adaptée à la nature de l’assurance-vie, avec son horizon de placement sur le long terme. La diversification peut être sectorielle, géographique ou par classe d’actifs :

  • Actifs financiers : actions et obligations émises sur des valeurs mobilières et des titres assimilés, parts de fonds communs de placement (FCP) et sociétés d’investissement à capital variable (SICAV)
  • Fonds de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP) ; investissement dans des sociétés non cotées en bourse (PME, entreprises innovantes)
  • Actifs immobiliers : parts d’organismes de placement collectif en immobilier (OPCI), sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), sociétés civiles immobilières (SCI) ou OPCVM immobiliers
  • Produits structurés (fonds à formule) : unités de compte diversifiées au rendement prévisible et au capital partiellement garanti par le gestionnaire
  • Trackers ETF (Exchange-traded funds) : fonds indiciels cotés qui reproduisent la performance d’un indice boursier

Il est possible de redistribuer librement les investissements entre les supports :

  • Grâce aux arbitrages
  • Via des mécanismes d’allocation automatique des actifs (options de gestion) : sécurisation des plus-values, stop-loss en cas de pertes, investissement progressif, etc.

Fonds euro-croissance, vie-génération et capital-investissement

Depuis 2014, les fonds euro-croissance proposent une voie alternative aux fonds en euros en élargissant l’éventail de placement tout en garantissant le capital investi, totalement ou partiellement, au terme d’une durée contractuelle comprise entre 8 et 40 ans

Il est possible de transférer une partie des actifs vers les supports euro-croissance sans perdre l’antériorité fiscale. Le cas échéant, au moins 10 % des supports contenant des fonds en euros doivent être transformés.

Distribué depuis 2014, le contrat vie-génération se compose d’unités de compte :

  • Affectées au financement des PME et entreprises de taille intermédiaire (ETI)
  • Parts de SCPI contribuant au financement du logement social
  • Entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS)

En contrepartie des investissements dans le financement des PME et ETI, les contrats vie-génération bénéficient d’un avantage fiscal dans le cadre de la succession avec un abattement de 20 % sur les capitaux transmis, appliqué avant l’abattement fixe de 152 500 € par bénéficiaire.

Le capital-investissement désigne des fonds placés sur des sociétés non cotées.

Produit lancé en 2016, le capital-investissement vise à mobiliser l’épargne au service du financement des entreprises tout en diversifiant ses actifs.

L’astuce LINXEA

Les contrats d’assurance vie en ligne vous permettent de bénéficier d’une offre financière plus large et d’assurer ainsi une bonne diversification de votre portefeuille.

Les contrats LINXEA vous permettent d’accéder à plusieurs centaines de fonds couvrant tous les secteurs et toutes les zones géographiques.