Comment des parents peuvent-ils verser de l’argent à leurs enfants en toute légalité ? - Linxea
Comment donner de l'argent à ses enfants ?

Comment des parents peuvent-ils verser de l’argent à leurs enfants en toute légalité ?

Il y a deux manières de donner de l’argent à ses enfants en toute légalité : les présents d’usage et les dons manuels et/ou dons familiaux d’argent. Les uns et les autres doivent être distingués, car ils ne sont pas soumis au même régime fiscal.

Le présent d’usage sans déclaration

Le présent d’usage est une solution simple, mais qui est limitée à des sommes modestes au regard de son patrimoine et de ses revenus. Par ailleurs, ce présent d’usage doit correspondre à un événement (anniversaire, fête, examen réussi, remise de diplôme…).

L’article 852 du code civil précise que « Le caractère de présent d’usage s’apprécie à la date où il est consenti et compte tenu de la fortune du disposant ».

À l’occasion d’un rescrit, l’administration fiscale a rappelé que « La jurisprudence civile a défini les présents d’usage comme étant les cadeaux faits à l’occasion de certains événements, conformément à un usage, et n’excédant pas une certaine valeur » (Cour de cassation, 1ère chambre civile, 6 décembre 1988 pourvoi n°87-15083).

La donation sous forme de don manuel avec une déclaration

La donation, quelle que soit sa forme, y compris celle d’un don manuel bénéficie entre chaque parent et chaque enfant d’un abattement de 100 000 € tous les 15 ans.

Le don manuel doit être déclaré au centre des impôts du domicile de l’enfant (formulaire Cerfa n°2735 à remplir en double exemplaire, l’un étant conservé par le bureau de l’enregistrement, l’autre étant remis « tamponné » au bénéficiaire du don ou à son représentant légal, la démarche peut se faire en se rendant au bureau ou par courrier).

Le don familial d’une somme d’argent avec une déclaration

Peut s’ajouter pour chaque enfant majeur (ou émancipé) et à condition que chaque parent soit âgé de moins de 80 ans, un don familial d’un montant maximal de 31 865 € par parent exclusivement sous forme de somme d’argent. Ce don familial peut être renouvelé tous les 15 ans. Le don familial doit aussi être déclaré sur le formulaire Cerfa n°2735.

Ce don familial se décline sous les formes suivantes :

  • Le présent d’usage : pour des petits montants et à l’occasion d’un événement particulier
  • La donation sous forme de don manuel : réservé à des sommes plus importantes que le présent d’usage. Pas d’âge minimum ou maximum, mais le montant exonéré varie selon le degré de parenté (cf. tableau ci-dessous)
  • Le don familial : le bénéficiaire doit avoir au moins 18 ans, le donateur doit avoir moins de 80 ans et il est limité à 31 865 €

Comment des grands-parents peuvent-ils verser de l’argent à leurs petits-enfants en toute légalité ?

Un présent d’usage sans déclaration

Le présent d’usage se fait sans formalité. Il est pourtant limité en fonction du train de vie et des ressources de celui qui l’effectue.

On voit mal des grands-parents percevant le minimum vieillesse et ayant plusieurs petits-enfants faire un présent d’usage de 500 €, alors qu’un présent d’usage de ce montant pourrait très bien être fait par des grands-parents percevant chacun une retraite de 3 000 € par mois et n’ayant par exemple, qu’un ou deux petits-enfants.

Un don manuel avec déclaration

La donation sous la forme d’un don d’argent de chaque grand-parent est exonérée de droits jusqu’à 31 865 € par petit-enfant et cela quel que soit l’âge du petit-enfant. Cette donation peut être renouvelée tous les 15 ans.

Un don familial avec déclaration

Peut s’ajouter pour chaque petit-enfant majeur (ou émancipé) et à condition que le grand-parent soit âgé de moins de 80 ans un don familial de 31 865 €. Ce don familial peut être renouvelé tous les 15 ans.

Des oncles et tantes peuvent-ils aussi verser de l’argent à leurs neveux et nièces ?

Tous les oncles et tantes peuvent faire à leurs neveux ou nièces des présents d’usage selon les mêmes modalités que les parents ou grands-parents, c’est-à-dire à l’occasion d’un anniversaire, de Noël, d’une fête familiale, d’une réussite à un examen ou à un concours.

La donation sous forme de don manuel déclaré aux neveux, nièces est exonérée à hauteur de 7 967 € par donateur et par bénéficiaire.

Le don familial d’un montant maximal de 31 865 € n’est possible en faveur des neveux et nièces que si l’oncle ou la tante n’ont pas de descendance directe. Ce don familial peut être renouvelé tous les 15 ans et il doit être réalisé avant les 80 ans de l’oncle ou la tante en faveur d’un neveu ou d’une nièce ayant au moins 18 ans.

Peut-on bénéficier d’une donation importante et également d’un don familial de 31 865 € maxi ?

Tous les 15 ans certains proches peuvent bénéficier d’une nouvelle donation exonérée de droits et/ ou d’un don familial de 31 865 € (sous réserve des âges mini de 18 ans et maxi de moins de 80 ans) dans la limite des plafonds indiqués ci-dessous :

Plafonds des donations et des dons familiaux

Qui peut en profiter ? Donation : montant maximal exonéré tous les 15 ans sans condition d’âge Don familial de 31 865 € exonéré tous les 15 ans
Chaque enfant 100 000 € À condition que le bénéficiaire du don soit âgé de 18 ans (ou émancipé) et le donateur âgé de moins de 80 ans.
Chaque petit- enfant 31 865 €
Chaque arrière-petit-enfant 5 310 €
Chaque neveu ou nièce 7 967 € Uniquement en l’absence de descendants directs

Ainsi, chaque père et chaque mère peuvent donner 100 000 € à chacun de leur enfant tous les 15 ans. En commençant tôt il est donc possible de faire des donations importantes : en l’espace de 2 donations (30 ans) de chaque parent et d’un don familial par parent (respect des âges mini/maxi), des parents peuvent donner jusqu’à 527 460 € à chaque enfant.

La donation, sous la forme d’un don manuel, peut être effectuée dès la naissance de l’enfant, petit-enfant, arrière-petit-enfant.

Le compteur des abattements sur les donations retombe à zéro à la fin de chaque période de 15 ans.

Que se passe-t-il lorsque les plafonds des donations et dons familiaux ne sont pas totalement utilisés ?

Si les plafonds de donations ou de dons familiaux ne sont pas totalement utilisés, il est possible de les compléter dans la limite du plafond. Ainsi une donation de 20 000 euros a été faite par un père à son fils en juillet 2018, aujourd’hui, ce père peut compléter sa donation à hauteur de 80 000 euros sans payer de droits.

Si un don familial de 10 000 euros est effectué, le donateur peut le compléter à hauteur de 21 865 euros pour atteindre le plafond de 31 865 euros.

Que se passe-t-il lorsque le don manuel ou la donation dépasse le montant exonéré ?

Si le don ou la donation dépasse le montant exonéré ou si un autre don ou une autre donation intervient entre les mêmes personnes dans les 15 ans qui suivent le précédent don ou la précédente donation, les abattements épuisés, les nouvelles donations deviennent taxables. Le barème des droits de donation s’appliquera

Quelle forme peut prendre une donation ?

Une donation peut porter sur des biens immobiliers, une maison ou un appartement, par exemple, dans ce cas il faut recourir au notaire pour la faire. Mais une donation peut aussi porter sur une somme d’argent. Lorsque cette somme d’argent est remise de la main à la main, que ce soit par chèque, virement ou en espèces, on dit alors qu’il s’agit d’une donation sous forme de « don manuel ». Un tel don n’est pas obligatoirement fait par notaire. Il suffit de remplir l’imprimé fiscal n°2735 et de le remettre au fisc en double exemplaire dans un délai maxi d’un mois après la remise du chèque, du virement ou des espèces. Cet imprimé est facile à remplir.

Est-il préférable de faire un don manuel avec un dépôt de formulaire n°2735 ou d’aller chez un notaire ?

Si ces deux actes ont en théorie la même valeur, la complexité de votre situation familiale commandera peut-être de recourir à un notaire. Si l’enfant à qui l’on souhaite donner est un enfant unique ou s’il a un frère ou deux des mêmes parents, autant économiser des frais et faire soi-même un dépôt de formulaire n°2735. Par contre, s’il y a plusieurs frères et sœurs de lits différents, il est préférable de recourir à un notaire qui vous expliquera les règles de réserve, de quotité disponible et de rapport à la succession.

La donation sous forme de don manuel et le don familial effectué par le même donateur peuvent-ils être déclarés sur le même imprimé, formulaire n°2735 ?

Oui, tout à fait. Il est possible d’utiliser l’imprimé n°2735 pour un don manuel et pour un don familial provenant de la même personne. On peut même utiliser un seul imprimé pour un don manuel et un don familial de chacun des 2 parents ou de chacun des grands-parents, le tout est de bien préciser le donateur et le montant de chaque don.

La date d’enregistrement de la déclaration permettra notamment de calculer le délai de 15 ans pour le bénéfice des abattements.

Le coin du juriste

Les dons manuels doivent être déclarés au fisc et ils sont assujettis aux droits de donation, c’est ce que rappelle l’article 757 du Code Général des Impôts :

« Les actes renfermant soit la déclaration par le donataire ou ses représentants, soit la reconnaissance judiciaire d’un don manuel, sont sujets aux droits de mutation à titre gratuit. Ces droits sont calculés sur la valeur du don manuel au jour de sa déclaration ou de son enregistrement, ou sur sa valeur au jour de la donation si celle-ci est supérieure. Le tarif et les abattements applicables sont ceux en vigueur au jour de la déclaration ou de l’enregistrement du don manuel. La même règle s’applique lorsque le donataire révèle un don manuel à l’administration fiscale ».

Les dons familiaux d’argent d’un montant maxi de 31 865 € sont définis par l’article 790 G du Code Général des Impôts :

« I. – Les dons de sommes d’argent consentis en pleine propriété au profit d’un enfant, d’un petit-enfant, d’un arrière-petit-enfant ou, à défaut d’une telle descendance, d’un neveu ou d’une nièce ou par représentation, d’un petit-neveu ou d’une petite-nièce sont exonérés de droits de mutation à titre gratuit dans la limite de 31 865 € tous les quinze ans.
Cette exonération est subordonnée au respect des conditions suivantes :

1° Le donateur est âgé de moins de quatre-vingts ans au jour de la transmission ;

2° Le donataire est âgé de dix-huit ans révolus ou a fait l’objet d’une mesure d’émancipation au jour de la transmission.

Le plafond de 31 865 € est applicable aux donations consenties par un même donateur à un même donataire.

II. – Cette exonération se cumule avec les abattements prévus aux I, II et V de l’article 779 (NDLR : abattements en faveur des enfants, frères et sœurs ,neveux, nièces) et aux articles 790 B et 790 D. (NDLR : abattements en faveur des petits-enfants et arrière-petit-enfant).

III. – Il n’est pas tenu compte des dons de sommes d’argent mentionnés au I pour l’application de l’article 784.(rappel des donations antérieures).

IV. – Sous réserve de l’application du 1° du 1 de l’article 635 et du 1 de l’article 650 (NDLR : rappel du délai d’enregistrement) les dons de sommes d’argent mentionnés au I doivent être déclarés ou enregistrés par le donataire au service des impôts du lieu de son domicile dans le délai d’un mois qui suit la date du don. L’obligation déclarative est accomplie par la souscription, en double exemplaire, d’un formulaire conforme au modèle établi par l’administration ».

Peut-on cumuler des dons familiaux et des dons manuels ?

Oui, le cumul est possible dès lors que les conditions propres à chaque type de don sont respectées.

Une petite-fille majeure peut recevoir de son grand-père et de sa grand-mère de moins de 80 ans un total de 127 460 €, soit de la part de chaque grand-parent la somme de 63 730 € en exonération de droits :

  • 31 865 € au titre de l’exonération des dons familiaux de somme d’argent pour chaque grand-parent et
  • 31 865 € de donation sous la forme d’un don manuel de la part de chaque grand-parent.

Autre exemple : un petit-enfant mineur non émancipé peut recevoir au total de ses grands-parents deux fois la somme de 31 865 € sous la forme d’un don manuel de la part de chaque grand-parent et 100 000 € de la part de chacun de ses parents. Ce petit-enfant mineur n’a pas droit aux dons familiaux ni de ses grands-parents, ni de ses parents.

Lorsque l’on fait un don familial ou un don manuel d’argent doit-on penser à l’égalité entre héritiers ? Par exemple, peut-on faire un don manuel à sa fille de 9 ans et ne pas faire de don manuel à ses deux frères cadets âgés, respectivement de 7 et 6 ans ?

Les parents ou grands-parents peuvent effectivement se poser la question de l’égalité entre les héritiers s’il y a plusieurs enfants.

En présence d’autres enfants qui sont des héritiers réservataires, il n’est pas possible de donner une part qui dépasse la réserve héréditaire. Si vous la dépassez, vos héritiers réservataires peuvent remettre en cause vos donations. Cependant, il est rare que des donations faites à de jeunes enfants dépassent ce montant. En effet, en présence de 3 enfants et plus, la réserve globale des enfants est des ¾ du patrimoine, la quotité disponible est alors de ¼.

La question principale qui peut se poser, est de préciser si la somme donnée à un enfant sera ou non rapportable à la succession de celui qui a donné. S’il y a au moins deux enfants : que compte faire le père ou la mère qui donne une somme d’argent ? Donner la même somme au frère cadet ou à la sœur cadette ? Indiquer que la somme donnée sera rapportable à sa succession ? Ou au contraire préciser dans la donation que cette somme ne sera pas rapportable à la succession ?

Les notaires sont alors de précieux alliés pour répondre à ces questions.

L’avis de LINXEA

On parle généralement des abattements qui permettent de ne pas payer de droits. Mais il faut voir au-delà.

Lorsque votre patrimoine est important, il est impératif de consentir des donations au-delà des abattements pour réduire la part qui sera taxable au moment de la succession.

Des stratégies de transmission à long terme doivent être envisagées.

Les experts de LINXEA se tiennent à votre disposition pour vous assister dans cette démarche.

95 réponses à “Comment des parents peuvent-ils verser de l’argent à leurs enfants en toute légalité ?”

  1. corbeau dit :

    nous avons deux filles est -il possible de donner une somme d’argent à l’une sans donner à l’autre qui ne nous parlent plus

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,
      Vous pouvez donner une somme d’argent à l’une de vos deux filles, sans donner à l’autre, du moment que ça ne porte pas atteinte à la part qui lui revient de droit, la réserve héréditaire.

  2. mafoudi dit :

    Bonjour ,

    Concernant les donations, les impôts identifient deux types de donation: don de sommes d’argent et don manuel
    La grand-mère de mes enfants âgée de 77 ans souhaite faire des dons manuels à ses 4 petits enfants à hauteur de 31 865 euros par petit-enfant.
    Les 4 petits enfants sont mineurs.
    Pouvez-vous nous confirmer qu’il existe bien un abattement fiscal à hauteur de 31 865 euros par donation dans ce cas de figure ?
    Cordialement,

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,
      Nous vous confirmons cette information qui figure sur le site impots.gouv avec les termes suivants :
      Vous pouvez donner de l’argent, mais également des biens meubles (voiture, bijoux…), immeubles et des valeurs mobilières (actions, parts sociales…).
      Chaque parent peut ainsi donner jusqu’à 100 000 € par enfant sans qu’il y ait de droits de donation à payer. Un couple peut donc transmettre à chacun de ses enfants 200 000 € en exonération de droits.
      Cet abattement de 100 000 € peut s’appliquer en une seule ou en plusieurs fois tous les 15 ans.
      Sous les mêmes conditions, les donations consenties aux petits-enfants bénéficient d’un abattement de 31 865 €, et celles consenties aux arrière-petits-enfants de 5 310 €.

  3. Christine Minor dit :

    Votre document n’indique pas, je pense, le pays où cette législation est en cours. Pourriez-vous me le dire ? Merci

  4. McGrath dit :

    Autrefois la Française des Jeux permettait à un parent d’inscrire plusieurs personnes sur un ticket de loto (y compris enfants de 18+ ans. ) Ceci permettait aux parents de diviser leur gain par les membres de la famille sans qu’il y ait des impôts à payer. 
    Cette condition a disparu sans que la Fdj l’annonce publiquement.  On peut dire que la disparition s’est faite assez secrètement. Je l’a connue en posant la question à la FDJ par mail. 

  5. Marie dit :

    Bonjour,
    Peut on fractionner les donations à nos enfants sur 15 ans dans la limite légale?
    Par exemple leur donner à chacun 10 000€ maintenant, et dans 1 an ou 2 lors de la vente d’un bien immobilier par ex, refaire une donation à chacun ?
    Pourriez vous me le précisez ?
    Merci

  6. BCB dit :

    Bonjour, 
    Les dons peuvent-ils prendre la forme d’un versement mensuel durant deux ou trois ans, dans la limite des plafonds totaux autorisés bien évidemment.  Autrement dit, un versement mensuel d’une aide à un enfant, jeune actif,  peut-il être déclaré comme un don et déduit des 100 000€ ?  Merci pour votre réponse. 

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,
      Oui tout à fait, d’un point de vue fiscal, donner de l’argent à un enfant tous les mois ou une fois par an ne change rien.

  7. TREUILLET m dit :

    Agés de 84 ans peut-on faire un don manuel à nos enfants ??

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,
      Absolument, pour faire un don manuel, il n’existe pas d’âge maximum (contrairement au don familial pour lequel l’abattement de 31 865 € n’est plus applicable après 80 ans).

  8. Annie ATTIA dit :

    Bonjour
    Ayant 88 ans je viens d’hériter de Ma tante et je voudrais partager cela entre mes enfants ( 4 enfants dont un DCD qui laisse 2 enfants)
    Est ce possible ? Dois je remplir le formulaire2735
    Avec mes remerciements, bonne journée 

  9. Schwartz Théophile dit :

    je vends ma résidence secondaire à ma fille ainée après évaluation du bien par une agence immobilière,
    je voudrais partager une certaine somme à mes trois enfants, comment procéder?

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,
      Chaque parent peut donner jusqu’à 100 000 € par enfant sans qu’il y ait de droits de donation à payer. À noter que la donation doit être déclarée par le donataire (personne qui reçoit le don) à l’administration fiscale même si elle n’est pas imposée.

  10. Michel dit :

    Bonjour, j’envoie chaque mois 1250 Euros à ma fille de 15 ans qui vit au Brésil pour participer à ses frais de scolarité et autres frais. Je me suis mis d’accord avec sa mère sans que nous ayant eut besoin de faire une procédure. Par ailleurs je vire chaque mois 1500 euros à mon fils étudiant de 21 ans  qui ne vit plus au foyer familial
    Ces sommes sont-elles considérées comme des donations?

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,
      Selon l’exposé de votre situation, vous n’êtes pas en présence de donation mais de l’obligation alimentaire ou d’entretien de vos enfants.

      En principe, les pensions alimentaires dont le versement incombe à un contribuable sont déductibles de son revenu global. Mais il faut distinguer les pensions alimentaires versées à des enfants majeurs, de celles versées en cas de divorce/séparation ou à des enfants mineurs.

      Pensions versées en faveur d’enfants mineurs :

      La déduction des pensions alimentaires versées au profit d’enfants mineurs est autorisée si l’enfant n’est pas pris en compte pour la détermination du quotient familial du contribuable.
      En pratique, sont donc déductibles les pensions alimentaires versées en cas de divorce ou d’imposition séparée des époux ou des partenaires pour des enfants que le contribuable ne compte pas à charge

      Pensions versées en faveur d’enfants majeurs

      La déduction des pensions alimentaires versées à des enfants majeurs poursuivant leurs études et ayant moins de 25 ans est limitée au montant de l’abattement unitaire applicable en cas de rattachement d’enfants mariés, pacsés ou chargés de famille au foyer fiscal de leurs parents. Pour l’imposition des revenus de 2021, cette limite de déduction est ainsi fixée à 6 042 € par enfant.

      Votre enfant ou le foyer fiscal dont dépend l’enfant sera imposé sur cette pension alimentaire (à inclure dans déclaration d’impôt).

  11. Guittet dit :

    Bonjour
    Puis je donner pour l achat d une maison ,a ma fille une certaine somme sans passer par les impôts et le notaire

  12. Odile dit :

    Bonjour, je m’appelle Odile : maman veux me dédommager car elle pense avoir avantagé mon frère pendant plusieurs années en lui laissant habiter une maison secondaire en lui fesant payer un loyer dérisoire de 150€ alors que les anciens locataires payaient 650€ mais contraint de lui la laisser car mon frère est handicapé mental et ne pouvait plus vivre au milieu d’autres personnes !! Aujourd’hui s’appercevant que mon frère s’en est très bien sorti et à fait beaucoup d’économies : maman qui a 85 ans voudrais donc me verser la somme de 80000€. A t-elle le droit en déclarant aux impôts avec le document cerfa 2735 ou doit-elle passer par le notaire ?

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour Odile,
      Via un don manuel, votre mère peut vous verser cette somme. C’est à vous d’en faire la déclaration à l’administration fiscale sur le site des impôts. La présence d’un notaire n’est pas requise.

  13. Laura dit :

    Bonjour, je suis résidente en France, puis-je recevoir une donation de mes parents qui ne sont pas résidents en France mais dans un pays de l’Union européenne en bénéficiant des mêmes exonérations qu’un don entre résidents en France?

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,
      Le régime fiscal de la donation internationale va dépendre de :

      • la domiciliation fiscale du donateur
      • la nature des biens donnés
      • l’existence d’une convention internationale signée par la France avec le pays de domiciliation du non-résident
      • du lieu de situation des biens
  14. Macé dit :

    Bonjour
    Ma fille de 40 ans n’a actuellement pas de revenus . Elle vit gratuitement chez son ami et je l’aide en lui versant une petite pension tous les mois en fonction de mes économies.
    Ai- je le droit de les déduire de mes revenus à hauteur de 6042€ où cela s’apparente-t-il a un don ?

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,
      Il convient d’interroger votre service des impôts pour connaître le plafond de déduction auquel vous avez droit.

  15. Fogue Evelyne dit :

    Bonjour
    Mon ex mari , marié aujourd’hui avec une autre femme et ayant 3 enfants avec elle voudrait donner de l’argent une somme  d’environ 60000 euros à nos deux enfants aujourd’hui car c’était d’un commun accord avant notre divorce .Peut-il le faire ?

    • L'équipe LINXEA dit :

      Bonjour,
      Est-il prévu qu’une telle somme soit également attribuée à ses 3 autres enfants ? Est-il possible que ces 3 enfants se retournent contre les premiers ? A priori et si son niveau de revenus le permet, il peut le faire et doit nécessairement en faire une déclaration auprès du fisc.

  16. Bonjour, 
    Nous avions ouvert à la naissance de chacun de nos 5 enfants un PEL à leur nom.
    Les trois premiers PEL ont été utilisés pour notre achat de maison, ceux des deux plus jeunes n’ont pas été utilisés et nous n’y avons plus touché… Cet argent était juste un “placement” mais n’avait pas pour objectif un don à nos enfants. Or il se trouve que notre quatrième enfant a eu depuis 18 ans. Ce PEL étant à son nom, il lui appartient désormais. Pour “régulariser” la situation auprès de nos autres enfants et souhaitant leur faire un don, nous avons décidé de faire un don manuel un peu supérieur au montant de ce PEL pour les 3 aînés, dans la limité de l’exonération d’impôts eet donc déclarés. Pour être le plus en règle, par rapport à nos enfants et à l’administration, comment doit-on déclarer ce PEL ?
    D’avance merci pour vos conseils. Cordialement

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Tout dépend de la date d’ouverture du PEL :
      – S’il a été ouvert avant 2018, il est exonéré
      – S’il a été ouvert après 2018, les intérêts sont imposés dès la première année et à déclarer en case 2TR de la déclaration 2042.

  17. MARTIN dit :

    Bonjour
    Je suis imposable impôt 15 000 € et je souhaiterais savoir si dans mon cas est ce plus judicieux de verser une pension alimentaire à ma mère et la déduire ou de faire un don familial ou don manuel??

    Lequel est le plus intéressant pour moi?
    Car les impôts indiquent don exonéré jusqu’à 31 865 €, par contre dans le cas d un don l’imprimé 2735 sera compléter. Lors de la déclaration d’impôt comment cela sera inscrit sur celle-ci et dans quelle case devrais je le voir apparaître??? Le bénéficiaire dans le cadre d’un don sera t il imposable ou son revenu fiscal ne changera pas??? ET MOI du coup comment cela sera indiqué sur ma déclaration?

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Pour qu’une pension alimentaire versée à votre mère soit déductible de vos revenus sans limite de montant, il faut que les 3 conditions suivantes soient réunies :
      – Votre mère doit être dans le besoin : cette notion de “besoin” étant laissée à l’appréciation des juges (aucun texte légal ne la définit), il convient d’interroger votre centre des impôts avant de déduire les sommes
      – La pension doit se limiter à couvrir les besoins essentiels de votre parent (nourriture, logement, santé…)
      – La pension versée doit être proportionnée à vos ressources, compte tenu de vos charges
      Vous devez déclarer le versement de la pension alimentaire sur votre déclaration 2042 (case 6GU rubrique “Charges déductibles”) et votre mère devra également déclarer les sommes que vous déduisez (rubrique “Pensions alimentaires perçues”).

      Vous pouvez également donner à votre mère jusqu’à 100 000 euros en exonération de droits, cet abattement peut s’appliquer en une seule ou en plusieurs fois tous les 15 ans. Le don doit être déclaré à l’administration fiscale via le formulaire 2735 en effet.

  18. Sophie Licqwet dit :

    Bonjour,

    Ayant vecu à l’etranger pendant 32 ans, et revenue ne France à l’age de 52ans, j’ai travaillé jusqu’à l’age de 65 ans. Hors ma retraite s’eleve à moins de 50€ par mois. Ayant herité des biens de mon frere, malheuresment décédé, je n’ai pas droit au minimum retaite. Par contre ma mère, agée de 92 ans me verse 250€ par mois, paie l’essence pour ma voiture etc., pour l’aide que je lui offre. Elle est sous habilitation familiale et réside en ephad. Est-ce legal de recevoir ce peu d’argent de sa part? Aurait-elle le droit de m’aider financièrement, par ex. en payant les factures concernant les réparations de ma maison?

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Exercez-vous le mandat d’habilitation pour votre mère ? Selon l’article 494-6 du code civil, vous ne pouvez accomplir en représentation un acte de disposition à titre gratuit (comme une donation par exemple) qu’avec l’accord du juge des tutelles.

  19. danais dit :

    Bonjour ma grand mère âgée de 82 ans qui a toute sa tête voudrait savoir si elle peut disposer comme elle le souhaite de son argent en donnant par exemple régulièrement à ces 2 petites filles? Sachant qu’elle a 4 enfants dont 3 qu’elle ne voit plus est elle obligé de leur laisser quelque chose a son décès?

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Votre grand-mère est en effet libre de disposer de son argent comme elle le souhaite. Le risque est que ces héritiers en ligne directe (donc ses enfants) mènent une action en justice pour atteinte à la réserve héréditaire.

  20. villard dit :

    Bonjour,
    j’ai 92 ans, l’un de mes enfants s’occupe de moi tous les jours: courses, visites médicales, loisirs, etc….. Je souhaiterai la dédommager en lui faisant un don ou un présent. Est ce légal? Que me conseillez-vous?

  21. BLIN dit :

    Bonjour
    Je souhaite faire
    un don familial par virement au profit de chacun de mes deux enfants. Est-ce que je peux débiter directement notre compte joint ouvert au nom de M ou Mme en précisant l’objet “don familial de (nom et prénom) ” où faut-il ouvrir un compte à mon nom uniquement. Merci pour vos conseils.

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Le compte joint étant ouvert au nom de “Monsieur ou Madame”, la signature d’un seul conjoint suffit pour valider une opération. Vous pouvez donc faire des virements depuis ce compte comme s’il s’agissait de votre compte personnel.

  22. Manin dit :

         Bonjour
    Je souhaite faire un don de 100.000€ à chacun de mes 3enfants adultes.
    Suis je obligée de le déclarer et à qui ?
    Vais je payer des droits?
    Mes enfants vont ils être taxés 

    Merci pour votre  réponse 

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Les donations doivent toujours être déclarées à l’administration fiscale, même si elles ne donnent pas lieu au paiement de droits de donation, dans le mois qui suit la date du don. Ce sont vos enfants qui doivent déclarer. Les dons entre parents et enfants bénéficient d’un abattement de 100 000 € soit dans votre cas, le montant du don. Dès lors, vos enfants n’auront pas de droits de donation à payer.

  23. delrieux dit :

    Bonjour,
    Quel est la différence/les conditions entre une donation d’un montant de 100 000 € maximal exonéré tous les 15 ans sans condition d’âge ET un don manuel de 31 865 € maxi ?
    Je suis divorcée et je souhaite faire un don de 50 000 € à chacun de mes 2 enfants…
    Merci d’avance pour vos conseils.

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Les 100 000 euros auxquels vous faites allusion correspondent à l’abattement en cas de transmission entre parents et enfants. Vous pouvez donner jusqu’à 100 000 euros à chacun de vos enfants tous les 15 ans en franchise d’impôt. Le don manuel (ou don familial) permet de transmettre 31 865 euros tous les 15 ans sans impôt si les 3 conditions suivantes sont réunies :
      – Le don doit porter sur une somme d’argent
      – le donateur doit, au jour de la transmission, être âgé de moins de 80 ans
      – le bénéficiaire doit être majeur
      Vous pouvez cumuler ces deux abattements (100 000 € + 31 865 €), donc dans votre cas, vous pouvez faire un don de 50 000 € à chacun de vos 2 enfants sans droits de donation.

  24. Constance dit :

    Bonjour,

    Je suis résidente fiscale espagnole, de nationalité française, et mes parents vivent en France. Ma mère voudrait me faire un don manuel de 30000€ mais j’ai consulté un avocat fiscaliste qui m’a dit que je devrai payer une taxe de 5% sur cette somme.
    Y-a-t-il une façon de bénéficier de ce don sans être imposable?

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      La convention fiscale entre la France et l’Espagne ne couvre pas les donations. Conséquence, une donation à une personne en ligne directe résidente en Espagne doit être déclarée et réglée en France, et en Espagne. Le niveau de taxation va aussi dépendre de votre lieu de résidence, l’Espagne étant organisé en communautés autonomes.

  25. Bardoux dit :

    Bjr ce n est pas très clair donc j aimerais savoir si mes parents me donne en don manuel chacun 100k soit 200k l abattement de 100k s applique par parent ou pour les 2 ? En gros il devront payer à peu près 20k aux impôts ou zéro? Pour le don sarkozy familial max 31865 euro pareil si mon père me donne 31865 et ma mère 31865 on paie des frais ou pas ? Car le plafond est de 31865 Mais je comprend pas si c par parent ou pas? Merci. De plus le don sarkozy n est 0as rapportable lors de la succession c bien ca ? Merci

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      L’abattement de 100 000 euros s’applique par parent. Même chose pour le don familial l’abattement est de 31 865 euros par parent. Ainsi, l’enfant peut recevoir jusqu’à 263 730 euros de ses deux parents (au titre d’une donation et d’un don familial) tous les 15 ans, sans payer de droits. Les deux types de dons sont à déclarer dans un délai d’un mois suivant la donation, par le donataire (c’est-à-dire celui qui reçoit les donations). Le don familial n’est en effet pas rapportable à la succession.

  26. Lana dit :

    Bonjour! Je suis un resident française et je vais faire un don manuel 30 000 euro a mon fils resident de la Russie. Il peut etre exonerer aussi avec de loi? Et comment il peu declarer ce don? Comment moi je peux aussi declarer pour avoir le droit de APL

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Une donation doit toujours être déclarée. En l’absence de convention entre la France et la Russie sur les donations, c’est la Russie qui taxe selon son droit interne. Il convient de vous tourner vers un fiscaliste russe pour savoir si des abattements ou des règles particulières d’exonération pour les donations en ligne directe existent en Russie.

  27. RAYER dit :

    Bonjour

    Je souhaite donner de l’argent à mes enfants
    Cela vient il en déduction de mes impôts ? Puis je déclarer le don comme une charge déductible ?
    Merci

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Vous pouvez déduire l’aide que vous apportez à vos enfants selon les règles suivantes :

      • Pensions versées en faveur d’enfants mineurs :

      La déduction des pensions alimentaires versées au profit d’enfants mineurs est autorisée si l’enfant n’est pas pris en compte pour la détermination du quotient familial du contribuable.
      En pratique, sont donc déductibles les pensions alimentaires versées en cas de divorce ou d’imposition séparée des époux ou des partenaires pour des enfants que le contribuable ne compte pas à charge

      • Pensions versées en faveur d’enfants majeurs

      La déduction des pensions alimentaires versées à des enfants majeurs poursuivant leurs études et ayant moins de 25 ans est limitée au montant de l’abattement unitaire applicable en cas de rattachement d’enfants mariés, pacsés ou chargés de famille au foyer fiscal de leurs parents. Pour l’imposition des revenus de 2021, cette limite de déduction est ainsi fixée à 6 042 € par enfant.

      Votre enfant ou le foyer fiscal dont dépend l’enfant sera imposé sur cette pension alimentaire (à inclure dans déclaration d’impôt).

  28. Robert dit :

    Bonjour je viens d hériter de mes parents et je souhaite verser la somme de 4 mille euros a chacun de mes deux enfants .vont ils devoir payer quelque chose sur cette somme ou devront ils le déclarer dans leurs revenus annuels merci

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour Robert,
      Si vous avez moins de 80 ans et que vos enfants sont majeurs (ou émancipé) vous pouvez effectuer un don familial exonéré d’un montant maximal de 31 865 € par parent exclusivement sous forme de somme d’argent (chèque, virement, mandat ou remise d’espèces). Ce don familial peut être renouvelé tous les 15 ans et doit être déclaré via le formulaire Cerfa n°2735.
      Pour plus de précisions n’hésitez pas à contacter nos conseillers au 01 45 67 34 22.
      Bonne journée à vous,
      Linxie

  29. Yaduraja dit :

    Bonjour, ma mère m’a donné une maison de valeur de 150 000 € il y a huit mois. Suite à un décès dans la famille, elle voudrait maintenant me donner 76 000 € en donation. Est ce que la donation de la maison rentre en compte et si oui, combien elle devra au final payer au fisc pour ces 76 000€ ?

    Merci

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Oui la donation de la maison entre en compte. En principe, c’est le bénéficiaire de la donation – donc vous – qui devez payer les droits de donation mais votre mère peut les prendre à sa charge sans qu’ils soient considérés comme un supplément de donation. Parce que vous êtes son enfant, vous bénéficiez d’un abattement de 100 000 euros tous les 15 ans. Vous payerez donc des droits de donation sur la somme de 50 000 euros (la partie de la donation qui reste après l’abattement) taxée selon le barème des droits, soit 6 814 euros.
      Concernant la donation de 76 000 euros, votre mère peut procéder à un don familial – cumulable avec l’abattement de 100 000 euros accordé en fonction du lien de parenté – qui est lui-même exonéré de droits de donation jusqu’à 31 865 €, sous conditions que votre mère ait moins de 80 ans et que vous soyez majeur ou émancipé. Pour bénéficier de cette exonération, il faut déclarer le don aux impôts dans le mois qui suit la date du don.

  30. Nathalie dit :

    Bonjour,
    Je souhaiterais avoir des précisions sur l’aide alimentaire pour un enfant majeur (étudiant de plus de 25 ans). Peut-on la verser en une fois par virement unique ou doit-on lui verser mensuellement ?
    Je vous pose cette question car nous allons faire un petit crédit donc nous aurons la totalité de la somme mais est-ce que pour la déclaration des impôts, le virement unique est accepté comme une pension alimentaire.
    Merci
    Cordialement
    Nathalie

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Il n’y a a priori pas de modalités particulières de versement de l’obligation alimentaire, le versement unique semble possible. N’hésitez pas à interroger directement votre centre des impôts pour en savoir plus.

  31. Jose dit :

    Bonjour,

    L’abattement de 100 000 € couvre t-il aussi une donation en somme d’argent ? Par exemple, je souhaite faire le don de 100 000€ a mon fils en somme d’argent. Vais-je payer des droits de donation ?

    Merci d’avance 

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Absolument. Vous pouvez donner de l’argent, mais également des biens meubles (voiture, bijoux…), immeubles et des valeurs mobilières (actions, parts sociales…). Vous pouvez donc donner 100 000 € à votre fils sans qu’il y ait de droits de donation à payer.

  32. Ruiz dit :

    Bonjour,
    La mère de mon mari lui a fait un don manuel de 45000 euros qu’il a déclaré en don manuel, qu’il a reçu dans notre compte joint par chèque avant notre mariage. On s’en est servi comme apport pour l’achat de notre maison (toujours avant notre mariage). Néanmoins, mon mari a un frère dépensier et du coup il n’a pas eu de versement de cette somme dans son compte car sa mère a gardé cette somme et lui donne une partie chaque mois ou lorsqu’il a besoin d’argent. Quelles conséquences cela peut-il avoir pour nous ? Car pour moi il y a eu don manuel déclaré pour mon mari officiellement mais pas pour son frère alors que ce dernier beneficie et dépense cette somme au fur et à mesure du temps via sa mère. Après diverses recherches j’ai vu qu’à la succession au décès de sa mère nous allons devoir verser la plus value de notre bien immobilier à son frère, qu’en est-il exactement ?,mon mari a également une demi sœur et nous venons d’avoir un bébé. Devrions nous également verser une plus value de notre maison à sa demi sœur ? Je vous remercie par avance pour vos réponses et precisions et éventuellement une solution pour ne pas à avoir à payer quoi que ce soit sur ce que nous avons investie à son frère et à eventuellement sa demi sœur.

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Il y aurait des conséquences pour vous si le frère et la demi sœur de votre mari s’estimaient lésés par ce don manuel. Est-ce le cas ?
      Par ailleurs, pourquoi devriez-vous verser la plus-value de votre bien immobilier au frère de votre mari ou à sa demi-sœur ? Vous n’avez pas reçu cette maison en héritage semble-t-il, puisque vous dites que le don manuel a servi à financer l’apport. Enfin, avez-vous vendu cette maison ?
      Bien à vous,

  33. Bladinieres Marie Claire dit :

    Bonjour Ma mère de 92 ans vient d hériter de sa sœur d’unesomme d argent 160000 euros qu elle voudrait partager avec ses 7 enfants peut elle le faire sans problèmes?

  34. Alcaide dit :

    J’ai donné à mes deux enfants 70000 euros  chacun il y a 13 ans devant notaire .Si je redonne 30000 à chaque enfants , dois je attendre encore 15 ans pour redonner ou seulement 2 ans ?

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      L’abattement de 100 000 euros par enfant est renouvelable tous les 15 ans, ce qui signifie que vous pouvez leur donner 30 000 euros chacun dans les deux prochaines années. A l’issue de ces deux années, vous pourrez donner de nouveau 100 000 euros à chacun.

  35. Marion dit :

    Bonjour, ma grand mère souhaite faire “un don de sommes d’argent exonéré” d’une somme inférieure 31 800€ afin d’éviter l’impot. Celle ci ayant moins de 80 ans mais étant mariée à mon grand père. Est ce que lors de l’enregistrement aux impôts ils prennent en compte le fait que l’argent est d’un compte commun car ils sont mariés ? Car le problème c’est que mon grand père a plus de 80 ans. Est repartir le don venant de deux parti auraient des répercussions sur les frais car pas d’exonération pour les plus de 80 ans. Ou simplement signaler que le don vient de ma grand mère suffirait ? Merci de votre réponse

  36. Marie Claude dit :

    Bonjour
    Puis je faire un don familiale à mon fils de 31865€ en chèque ou virement et le même mois un don manuel de 100000€ pareil en chèque ou virement sans payer de droit de donation, en vue d’un achat immobilier .
    Dois je lui donner avant l’achat de l’appartement ou bien directement au notaire le jour de l’achat
    Merci d’avance

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      En effet, les deux abattements sont cumulables donc vous pouvez le faire. Vous êtes libre de lui donner avant l’achat de l’appartement.

  37. PACAUD dit :

    Bonjour,

    Mon mari et moi même souhaitons verser la somme de 100 000 € chacun à notre fille pour l’aider à acheter un bien immobilier. Nous pouvons lui donner chacun 31 865 € en dons de sommes d’argent exonérés de droits et 18 165 € en dons manuels de sommes d’argent. L’abattement pour le paiement des droits est de 100 000 € mais je fais la lecture ensuite qu’il est nécessaire de s’acquitter de droits lorsque le don manuel est consenti pour un montant supérieur à 15 000 €. Qu’en est-il ?

    Un grand merci pour votre éclairage.

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      En effet, les dons manuels d’un montant supérieur à 15 000 € sont soumis aux droits de donation quand ils sont révélés à l’administration fiscale ou en cas de contrôle fiscal. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

  38. Durand dit :

    Bonjour.est ce que notre père peut nous donner 50000€ à moi et à l’un de mes frères mais rien à notre frère qui vit en Norvège.mer ci beaucoup

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Votre père peut le faire mais au moment du partage de sa succession, la donation devra être rapportée à l’actif successoral.

  39. Pelmar dit :

    Bonjour, nous achetons un appartement de 439.000€ (frais de notaires inclus) en VEFA et nous souhaitons le faire en démembrement avec nos deux enfants. Notre usufruit sera de 30% à l’achèvement de la construction. Mon mari n’ayant fait aucune donation pourra donner ses 50%. Je ne peux donner que 31.865€ à chaque enfant leur ayant déjà fait donation il y a moins de 15 ans. Il me restera 89.595€ pour lesquels je devrais payer des frais. Puis-je ne rien donner et attendre le délai des 15 ans pour refaire une donation ou payer maintenant. On nous conseille d’ouvrir un compte démembrer peut-on le clore dès que la vente est finalisée. Merci.

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Pour répondre à votre question, nous aurions besoin de connaître votre régime matrimonial.
      Par ailleurs, le don de 31 865 € est possible uniquement sur une somme d’argent

  40. isabelle dit :

    Bonjour , je souhaiterai donner 50000 euros à mon fils  pour  lui faire  un apport pour une construction. il fera une déclaration de don aux impôts.  Il va être papa , mais il n est ni pacsé ni marié . S il devait se séparer dans plusieurs années , en cas de vente de la maison, aurait il un pourcentage supérieur ayant fait un apport plus important …. 

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      S’ils achètent en indivision, chacun des deux membres du couple sera propriétaire du bien proportionnellement à son apport mais il faut inscrire la répartition à l’acte notarié sinon l’achat sera réparti de manière égale.

  41. Brossard dit :

    Bonjour

    Si je fais un virement mensuel de 820 € à mon fils pour rembourser son prêt immobilier paiera t il des impots

    Merci d avance

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Si de votre côté vous déclarez ces dons en pension alimentaire – et qu’ainsi vous les déduisez de vos revenus imposables – alors oui, votre fils a l’obligation de les déclarer dans sa déclaration de revenus. Sachez par ailleurs que votre fils bénéficie d’une exonération de droits de donation de 31 865 euros (à condition de le déclarer au fisc dans le mois qui suit le don via le formulaire n°2735) cumulable avec un abattement de 100 000 euros, l’ensemble étant renouvelable tous les 15 ans. À moins de poursuivre vos virements mensuels sur de nombreuses années, il y a peu de risques qu’il règle des droits de donation.

  42. Gacon dit :

    Bonjour
    Mes parents âgés de 91 et 92 ans logent mon frère (marié) dans un appartement de 80m2 qu ils possèdent ans Paris et ne font pas payer de loyer à mon frère depuis 10 ans (il ne paie que les charges) et ne m ont pas fait de don équivalent
    Est ce que lors de la succession je serai en droit de faire état de la somme correspondant à ces 10 ans de loyer pour obtenir une compensation?
    Mes parents n ont que mon frère et moi comme enfants.
    Vous remerciant

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Selon l’article 843 du Code civil, “Tout héritier, même ayant accepté à concurrence de l’actif, venant à une succession, doit rapporter à ses cohéritiers tout ce qu’il a reçu du défunt, par donations entre vifs, directement ou indirectement ; il ne peut retenir les dons à lui faits par le défunt, à moins qu’ils ne lui aient été faits expressément hors part successorale.” Dans votre cas, il convient de vous faire assister par un avocat, spécialiste en matière de succession.

  43. Millier Aurélie dit :

    Bonjour, après le décès de ma grand-mère, ma mère a décidé de me donner une partie de la succession, ainsi qu’à mon frère ; soit 10 000 euros chacun. 1- qu’est-ce qui doit motiver la décision de déclaration en don manuel, ou  don familial? 2- le délai de 1 mois est déjà dépassé, quel est le risque ? Merci +

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      La déclaration sert à obtenir une date certaine pour bénéficier du renouvellement des abattements tous les 15 ans. Mais elle peut être faite à tout moment et au plus tard au décès du donateur.

  44. Dambrine dit :

    Bonjour
    J’ai eu des difficultés financières et j’élève seule ma fille. Ne trouvant pas toujours de travail certains mois, ma voiture étant tombée en panne, mon père m’a fait un chèque de 10 000€ pour pouvoir m’acheter une voiture pour que je puisse continuer à chercher du travail et il n’était pas question pour lui de me laisser dans l’embarras. Il m’a aussi aidé pour mes loyers certains mois car je ne pouvais assumer toutes mes charges. A ce jour , mon père est placé en ehpad suite à un avc et un de mes frères commencent à me chercher des histoires pour cette voiture que mon père m’a acheté et certains loyers auquel il m’a aidé également.
    Si il arrivait quelque chose à mon père, est ce que mon frère peut via le notaire ou avocat demander à ce que je rembourse ces sommes?
    Merci pour vos conseils.
    Me dambrine sophie

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Selon l’article 852 du Code civil, “les frais de nourriture, d’entretien, d’éducation, d’apprentissage, les frais ordinaires d’équipement, ceux de noces et les présents d’usage ne doivent pas être rapportés, sauf volonté contraire du disposant. Le caractère de présent d’usage s’apprécie à la date où il est consenti et compte tenu de la fortune du disposant.”
      Concernant l’aide que vous avez reçu de votre père pour le paiement des loyers, celle-ci s’inscrit dans le cadre des obligations familiales. Plutôt qu’une demande de remboursement, votre frère pourrait – au moment de la succession – invoquer l’existence d’une donation (pour le chèque de 10 000 euros ayant conduit à l’achat de la voiture) et ainsi demander qu’elle soit rapportée à la succession.

  45. DA SILVA dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie et je vous félicite pour toutes ces réponses.
    N’ayant pas trouvé la bonne je vous pose mes questions.

    Je suis marié et nous avons en charge 2 enfants majeurs, dont 1 avec contrat d’apprentissage et l’autre en BTS.
    Nous sommes donc 3 parts fiscales.
    Nous souhaitons donner (don, donation ?) à chaque enfant 2000€ à la fin d’année.

    Ces sommes peuvent être déductibles à l’impôt sur le revenus 2022 ?
    Plutôt déclarer ou pas vraiment si c’est juste un cadeaux de noël ?

    Merci d’avance

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      Si vos enfants sont déjà pris en compte dans la détermination de votre imposition sur les revenus (rattachement des enfants majeurs à votre déclaration de revenus), vous ne pouvez pas déduire de pension alimentaire.
      Si votre situation le permet – vos revenus vous permettent de procéder à un don de 2000 euros pour chaque enfant – privilégiez le présent d’usage qui n’a pas à être déclaré.

  46. Choquart dit :

    Bonjour 
    Puis je donner 60 000 euros à ma fille par chèque , somme d’argent donc et faire une déclaration cerfa simple sans passer chez le notaire pour une donation partage Son frère ayant déjà reçu cette somme pour l’achat d’un commerce en ayant fait un simple cerfa sans passer chez le notaire 
    L’argent donné à mon fils a fructifié puisque son travail est très prospère 
    Ma fille va certainement l’uliser pour des travaux et en placer également 
    Pour les 31865 cela s’ajoute aux 100 000 euros et le cumul des deux peut-être uniquement en argent ?

    • L'équipe Linxea dit :

      Bonjour,
      La déclaration Cerfa suffit, la présence d’un notaire n’est obligatoire que pour :
      – La donation d’un bien immobilier (terrain, bâtiment, logement…)
      – La donation entre époux (donation dite « au dernier vivant »)
      – Une donation-partage
      Les deux abattements de 100 000 € et de 31 865 € se cumulent en effet.

  47. Bonjour .
    Est-ce-que si je demande de l’argent à ma maman pour rénover ma maison, la somme sera déduite de la succession
    Cordialement
    Jean Marc Blanchard

  48. Virginie D. dit :

    Bonjour,
    Ma mère âgée de 78 ans et mon père âgé de 84 ans souhaitent me faire une donation en argent. Ils sont mariés et ont un compte joint. Si j’ai bien compris, ma mère peut me donner jusqu’à 100 000€ + 31 865 pour un don familial. Mais qu’en est-il pour mon père qui dépasse les 80 ans ? Quel montant exonéré peut-il me donner en toute légalité ? Merci par avance pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.