Choisir une assurance-vie, un PERP ou un Madelin ? - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Choisir une assurance-vie, un PERP ou un Madelin ?

Pour préparer votre retraite, protéger vos proches et bénéficier d’un revenu complémentaire après la vie active, il existe différents produits d’épargne : assurance-vie, Plan Épargne Retraite Populaire (PERP) ou contrat Madelin, autant d’outils qui permettent de constituer un capital ou une rente selon vos objectifs.

Les avantages de l’assurance-vie

L’assurance-vie est un produit d’épargne populaire, détenu par 37 millions de bénéficiaires en 2017. Sa fiscalité avantageuse après 8 ans de détention en fait un bon outil pour préparer sa retraite. En outre, le capital reste disponible en cas de besoin.

Ainsi, vous pouvez récupérer vos fonds – totalement ou en partie – par le biais de rachats avec une fiscalité dégressive en fonction de la durée de détention du contrat. Pour rendre le retrait d’argent fiscalement indolore, vous pouvez également demander une avance, sorte de prêt consenti par l’assureur.

Vous pouvez verser l’argent sur des supports diversifiés :

  • Fonds en euros sécurisé au capital garanti
  • Unités de comptes sur des supports financiers (SICAV, FCP) ou immobiliers (SCPI, OPCI), à potentiel supérieur mais sans garantie sur le capital investi

Vous effectuez des arbitrages pendant la vie du contrat pour réorienter vos placements en fonction de :

  • Votre profil d’épargnant
  • Vos objectifs
  • La santé des marchés financiers

Verdict : En plus de tous ces avantages, l’assurance-vie est également un outil de prévoyance. Vous pouvez désigner le bénéficiaire de votre choix, sans limite d’âge et hors succession. Les primes versées bénéficient d’abattement, jusqu’à 152 500 € par bénéficiaire pour les contrats alimentés avant l’âge de 70 ans.

Les avantages du Plan Épargne Retraite Populaire (PERP)

Le PERP existe depuis la loi Fillon du 21 août 2003. Il est ouvert aux actifs, sans limite d’âge. Les versements ne sont pas plafonnés. Ils peuvent être libres ou programmés et donnent lieu à une rente viagère pendant la retraite.

Comme l’assurance-vie, le PERP prend le plus souvent la forme d’un contrat multisupports qui propose une répartition de l’épargne entre :

  • Le fonds en euros cantonné, aux résultats distincts de l’actif général de l’assureur
  • Les unités de compte, en actions ou obligations sur les marchés financiers et immobiliers

Comme pour l’assurance vie, il est possible d’opter pour une gestion libre ou pilotée pour sécuriser l’investissement en réorientant progressivement les unités de compte vers le fonds en euros.

Le principal avantage du PERP est sa fiscalité pendant la phase d’épargne :

  • Les versements sont partiellement déductibles du revenu d’activité
  • Ils échappent au plafond des niches fiscales fixé à 10 000 €

Verdict : Pour autant, le PERP est moins flexible qu’une assurance-vie car les fonds sont indisponibles durant la phase d’épargne. Une fois l’âge de la retraite atteint, ils ne sont par ailleurs déblocables que sous forme de rente, à l’exception de 20 % du capital.

Les avantages du Contrat Madelin

Le contrat Madelin est proche du PERP dans son fonctionnement mais il s’adresse aux travailleurs non salariés (TNS) :

  • Imposés au titre des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou sur le bénéfice non commercial (BNC)
  • Dirigeants de sociétés soumis à l’impôt sur les sociétés (SARL, SCA)

Les versements effectués sur le contrat Madelin sont déductibles du revenu imposable dans la limite d’un plafond fiscal et l’épargne constituée est servie sous forme de rente viagère.

Les avantages du contrat Madelin sont :

  • Contrats multisupports en unités de compte
  • Arbitrages pour distribuer l’épargne entre les supports financiers
  • Libre désignation d’un bénéficiaire
  • Options de rente : rente avec réversion, par palier, à annuités garanties ou indexée
  • Déduction fiscale plus importante que le PERP avec un plafond supérieur : jusqu’à 74 969 € en 2019 selon le bénéfice imposable

Les inconvénients du contrat Madelin sont :

  • Pas de sortie en capital au terme de la phase d’épargne
  • Contrairement au PERP, le montant et la fréquence des cotisations sont programmés

Verdict : En définitive, le contrat Madelin est une solution d’épargne proche du PERP, plus avantageuse fiscalement mais plus contraignante en sortie.

Le conseil LINXEA

Le PERP et le contrat Madelin s’adressent principalement aux contribuables soumis à un taux marginal d’imposition supérieur à 30 %. En-deçà, il est recommandé de se tourner vers l’assurance-vie pour sa souplesse.