Les news immo du 25 mai - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 25 mai

Immobilier

Accimo Pierre (BNP Paribas) maintient la distribution au titre du 1er trimestre 2020 à 2,01€. Le montant du 2ème acompte versé en juillet dépendra des conditions de recouvrement des loyers sachant que les demandes de report reçues à fin mars représente 2,3 % des loyers annuels de la SCPI. Compte tenu de ses caractéristiques, notamment sa taille importante, sa large base locative, la qualité de ses actifs, la SCPI « dispose de solides fondamentaux pour s’adapter à cette situation inédite. »

Opus Real stabilise son 1er acompte à premier trimestre 2020 à 14,1€. Les 3 actifs de bureaux ne présentent « aucune difficulté dans la perception des loyers de bureaux à ce jour. » En revanche, l’hôtel Ibis près de Munich nécessite «  une attention particulière ». Par ailleurs, sur les 2 opérations en cours au 1er trimestre, la SCPI poursuit son investissement sur des bureaux (40,4M€) à Brême en Allemagne. En revanche, elle ne donne pas suite à un hôtel munichois (28,8 M€) pour lequel elle était entrée en exclusivité en janvier.

Les SCPI sont protégées des aléas à court terme. Si la visibilité quant à l’avenir est limitée, le passé permet de trouver des points d’ancrage. En observant la crise financière de 2008, on constate que la distribution des revenus n’avait pas diminué outre-mesure à l’époque. Comme en 2008, la crise sanitaire n’aura pas de répercussions majeures sur l’immobilier d’entreprise.

Les SCPI connaissent un taux de vacances extrêmement faible sur l’ensemble du pays. À titre d’exemple, il est inférieur à 5 % sur la région parisienne avec un taux de construction de logements qui représente 4 % du parc déjà existant. Quand stabilité et développement font bon ménage pour assurer aux SCPI, un avenir toujours plus radieux… Valofi

Covid-19 et SCPI à crédit : quels risques au regard de la situation actuelle ? En imaginant un « crash test » avec une baisse des dividendes de 70 % sur un semestre, les SCPI garderaient un taux de rendement moyen de 3 % soit 1,6 % net de fiscalité (pour un taux marginal d’imposition à 30 %). Cela reste nettement plus favorable qu’un fonds en euros, et moins soumis aux aléas que les OPCVM avec à terme de réelles perspectives de reprise des dividendes. Mysweetimmo

Pierval Santé a maintenu la distribution de son 1er acompte au même niveau soit 12,624 €. L’Assemblée Générale Extraordinaire du 19 mars a approuvé l’augmentation du capital statutaire plafond pour le porter de 800M* à 1, 5mds€ afin de poursuivre la diversification du patrimoine.

Cifocoma suspend son 1er acompte sur dividende 2020. À la tête d’un patrimoine de 47 actifs dont 46 commerces, la SCPI subit de plein fouet la crise sanitaires. Depuis le 15 mars, 73 % des commerces du portefeuille sont frappés de fermeture, représentant plus de 76 % des loyers de la SCPI. Paref Gestion anticipe un recouvrement des loyers « très dégradé au 2ème trimestre qui impactera « inévitablement la situation de trésorerie ». Pour alléger les charges financières, des démarches avec les banques ont été entreprises. Et des réponses favorables ont permis de reporter des échéances jusqu’en octobre 2020. Par ailleurs, la société de gestion étudie également la possibilité de contracter un prêt garanti par l’état à hauteur de 25 % du chiffre d’affaires de la SCPI.

Vendôme Régions a rallongé son délai de jouissance à 6 mois contre 120 jours calendaires auparavant. L’incertitude sur la tenue d’une assemblée générale en juin a conduit Norma Capital à la reporter le mardi 22 septembre 2020. Concernant le 1er trimestre, la SCPI enregistre un triplement de sa collecte par rapport à la même période de 2019 (28M€ vs 9,2M€) ce qui porte sa capitalisation à 164M€ (vs 61,8M€). Optant pour la prudence, la société de gestion a préféré baisser le 1er acompte de 1,7%. soit 9,47€ contre 9,64 € au 1er trimestre 2019.

Fair Invest : la collecte s’est élevée à 2,5M€ pour une petite capitalisation de 8,4M€ au 31 mars. La distribution au titre du premier trimestre s’élève à 2,24€ soit un rendement annualisé de 4,50 %. La prochaine assemblée générale se déroulera le 22 septembre.

Atland-Voisin et My Share Company ont acquis, pour le compte de 2 de leurs SCPI l’ensemble « Respiro », à Nanterre (83M€). L’immeuble de 11 173 m2 a fait l’objet d’une restructuration complète et bénéficie d’une double certification NF HQETM niveau « Très bon » et BREEAM® niveau « Excellent » avec une labellisation BBC-effinergie. Il accueille depuis 2015 une filiale de Vinci Construction France (dont le bail a été renouvelé pour 10 ans).

My share SCPI : au terme du 1er trimestre, les demandes de report ou d’annulation de loyers s’appliquent sur environ 2,5 % (170 000 €) du loyer annuel total de la SCPI (6,9M€). Au 7 avril, le taux de recouvrement du 2ème trimestre 2020 approche les 30 % du montant total à recouvrir. Néanmoins, aucun des 5 plus gros locataires qui représentent 2M€ de loyers annuels n’a effectué de demande de mesures d’accompagnement. Ils devraient donc, payer leur 2ème trimestre dans leur intégralité.

Primonial maintient ses objectifs de distribution sur Primovie et Primopierre. La fourchette entre 10 % et 30 % d’impayés potentiels, en risque maximal publiée par certaines sociétés de gestion correspond à nos propres stress tests. Le taux d’impayés potentiels varie selon la classe d’actifs. Primovie, investie dans le secteur de l’immobilier de santé, est la moins exposée. Primopierre, exclusivement positionnée sur des actifs de bureaux occupés majoritairement par de grandes entreprises, est également assez peu touchée par la problématique du recouvrement des loyers. Pour ces deux SCPI, nous maintenons d’ailleurs les objectifs de distribution définis en début d’année. Daniel While pour Pierre Papier

Cœur de Régions signe « à distance » une nouvelle acquisition : un plateau de 540 m2 de bureaux récents à Brest. Il est loué à une filiale de Crédit Mutuel Arkea, dans le cadre d’un bail ferme de 9 ans.

Épargne Foncière (La Française REM) rentre « L’Atrium » dans son patrimoine. Localisé à Cesson-Sévigné, il s’agit d’un ensemble neuf de 3 immeubles développant 8 004 m2 de bureaux. Les surfaces sont louées à 94 % à 5 locataires, avec une durée ferme résiduelle des baux d’un peu plus de 5 ans.

Atream Hotels acquiert un 5ème hôtel en Allemagne : le NH Erlangen, l’une des plus grandes villes de Bavière (16,8 M€). L’investissement est assorti d’un bail long-terme avec le groupe NH, une enseigne de référence, qui compte plus de 350 hôtels dans 28 pays. En somme, malgré la crise, la SCPI maintient le cap en choisissant des murs situés au sein de grandes villes de la zone euro et exploités dans le cadre de baux long terme par des enseignes internationales solides.

Immo Evolutif proposera au vote des associés lors de l’Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire du 8 juin une résolution selon laquelle AEW Ciloger prélèverait sur la prime d’émission un montant de 113,45 pour chaque nouvelle part émise représentative de la collecte nette entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020. Dans un contexte actuel de crise et d’incertitude, l’objectif est de permettre le maintien du niveau du report à nouveau existant.

Le Patrimoine Foncier (Foncia Pierre Gestion). La valeur de reconstitution fixée à la clôture de l’exercice s’élève à 1 652,26 €. Comparée au dernier prix de souscription (1222€), la SCPI qui est à capital fixe indique une forte décote.

Pierrevenus (Foncia Pierre Gestion) envisage lors de L’AGE du 10 juin de relever son capital statutaire maximum pour le porter de 130M€ à 145,3M€ soit 950 000 parts de 153€.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *