Défiscalisation 2019 : comment payer moins d’impôts ? - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Défiscalisation 2019 : comment payer moins d’impôts ?

Défiscaliser

La saison de la défiscalisation est ouverte.

Nous avons réuni pour vous les meilleurs conseils pour optimiser votre défiscalisation. En effet, il existe de nombreuses astuces pour réduire vos impôts !

Boostez l’innovation

Le saviez-vous ? Les FIP et les FCPI font partie des 474 niches fiscales françaises.

Les Fonds d’Investissement de proximité (FIP) et les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI) sont des produits de défiscalisation, qui permettent de contribuer au développement des PME-PMI régionales. Les FIP et les FCPI font partie des FCPR, fonds communs de placement à risque, c’est-à-dire qu’ils présentent un risque de perte en capital.

Si vous souscrivez à des parts de FIP métropolitains ou à des parts de FCPI, vous pouvez prétendre à une réduction d’impôt de 18 % des sommes investies.

La botte secrète : investissez à la fois dans les FIP et dans les FCPI… Et ainsi, doublez votre réduction.

Le Conseil LINXEA :

En plaçant votre argent dans les FIP proposés par LINXEA, soit les FIP Corse et Outre-Mer, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 38 % des sommes investies.

Ce qui représente 4 560 € de réduction maximum pour une personne seule, ou 9 120 € pour un couple.

Ces avantages fiscaux résultent de la volonté du gouvernement de soutenir la croissance économique des territoires français.

À noter que pour en bénéficier, vous devez obligatoirement conserver vos parts pendant une durée minimale de 5 ans.

Préparez votre retraite

Les produits d’épargne retraite sont d’excellents leviers de défiscalisation.

En effet, tous les versements que vous effectuez sur un contrat PERP sont déductibles de vos revenus imposables, dans la limite de certains plafonds.

Le montant de votre déduction fiscale dépend toujours de votre tranche marginale d’imposition.

Par exemple, si vous avez versé 1 000 € sur votre PERP, et que votre TMI est de 30 %, vous réduirez votre base imposable de 300 €. Si vous êtes taxé à hauteur de 45 %, votre défiscalisation sera d’autant plus efficace puisque vous déduirez 450 €.

Toutefois, il faut prendre en compte la mesure anti abus initiée par le gouvernement pour pallier l’année blanche de 2018, toujours en vigueur en 2019.

Si en 2018, vous avez moins versé sur votre contrat qu’en 2017 et 2019, la déduction maximale en 2019 sera égale à la moyenne des versements 2018/2019.

Le mécanisme anti abus ne s’applique pas au PER.

En souscrivant un PER cette année, vous pouvez immédiatement déduire vos versements de vos revenus imposables.

LINXEA vous proposera une offre de PER prochainement.

Donnez pour la bonne cause !

Les dons sont de très bons moteurs de défiscalisation.

Selon le site du service public, l’organisme auquel vous donnez doit respecter les trois conditions suivantes:

  • Être à but non lucratif
  • Avoir un objet social et une gestion désintéressée
  • Ne pas fonctionner au profit d’un cercle restreint de personnes.
  • Vos dons à ce type d’organisme ouvrent droit à une réduction de 66 % des sommes versées.

    La réduction d’impôt atteint même 75 % pour les organismes d’aide aux personnes en difficulté fournissant gratuitement des repas, des soins ou favorisant le logement (Restaurants du cœur, la Croix-Rouge, le Secours catholique, le Secours populaire…). Pour les dons supérieurs à 537 €, l’excédent ouvre droit à une réduction d’impôt de 66 %.

    Ainsi, si vous faites un don à la Croix Rouge, vous pourrez réduire 75 % du montant de vos impôts. Cela peut donc représenter 75 € si vous donnez 100 €.

    Si vous souhaitez contribuer à la restauration de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, vous obtiendrez également une réduction de 75%, dans la limite d’un don maximum de 1 000 €.

    Le montant de votre don ne doit pas dépasser 20 % de votre revenu imposable.

    Si votre don dépasse ces 20 %, l’excédent est reporté sur les 5 années suivantes et ouvre droit à la réduction d’impôt selon les mêmes conditions.

    La déclaration de vos dons pour 2019 étant close, les dons effectués en cette fin d’année devront donc être déclarés en même temps que vos revenus, au printemps 2020.

    Investissez dans l’immobilier

    Autre astuce : les placements immobiliers.

    • Loi Pinel 2019: bénéficiez d’une réduction maximale de 21 % de votre impôt sur le revenu en réalisant des investissements locatifs à condition d’être fiscalement domicilié en France. Le logement doit se situer dans les zones A, A bis, ou B1 (consulter le site du service public). Votre investissement nécessite un engagement d’une durée minimale de six ans. À noter : cette réduction d’impôt se limite à deux logements maximum par an.
    • Dispositif Denormandie ancien, 2019: obtenez jusqu’à 21 % de réduction d’impôt sur le revenu, en investissant dans la rénovation de biens immobiliers anciens. Le coût des travaux doit constituer au moins 25 % du prix du logement acheté, et l’appartement devra être mis en location pendant 6 ans minimum. Attention, ce dispositif s’applique uniquement aux 222 villes labellisées « Cœur de ville » entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2021. Le loyer ne doit pas non plus être excessif, et doit s’adapter à des ménages dont les revenus sont assez modestes.
    • Amendement Bouvard 2009, applicable jusqu’en 2021 : bénéficiez d’une réduction maximale de 25 % sur le prix d’achat d’un logement meublé en résidence de service, en devenant loueur meublé non professionnel (LMNP). En outre, certains logements meublés en résidence de service sont éligibles à une réduction d’impôt de 11 % du prix du bien, étalée sur 9 ans. Exemple de résidences de services : EHPA, EHPAD, etc
    • Les SCPI fiscales : il s’agit d’un placement immobilier collectif, dans lequel l’épargnant n’a aucun souci de gestion, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux, à condition de respecter certains critères de durée. Il existe de nombreuses SCPI fiscales, dont notamment :
    • SCPI Déficit foncier: investissez dans la rénovation de biens immobiliers, et déduisez de vos impôts le montant des travaux effectués. En parallèle, tous les loyers générés vous reviendront. Le porteur de parts doit néanmoins les conserver pendant une quinzaine d’années.
    • SCPI Monuments Historiques: bénéficiez du régime fiscal dit Monuments Historiques en investissant et profitez d’une déduction de la quote-part des travaux de rénovation réalisés. En contrepartie, l’investisseur doit conserver ses parts pendant 17 ans.
    • SCPI Malraux: profitez d’une réduction maximale de 30 % de votre IR en investissant dans la restauration de sites patrimoniaux, pendant 9 ans minimum.

    LINXEA ne propose pas de SCPI fiscales parce qu’elles demandent une mobilisation (très) longue de l’épargne, et qu’elles n’offrent qu’un faible rendement (2 à 3% par an). En revanche, LINXEA vous présente 35 SCPI de rendement

    Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
    Faire une simulation

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *