Les news immo du 12 juin - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 12 juin

Immobilier

Les SCPI continuent de narguer la crise

Les professionnels sont d’accord. Les SCPI ont bien réagi face à la crise. Elles pourraient offrir un rendement moyen de 4% en 2020. L’Agefi

AMF Protect Épargne pour ne pas tomber pas dans le piège des escrocs

Selon des données officielles, les pertes subies par les épargnants victimes d’arnaques financière représenteraient 1md€ entre juillet 2017 à juin 2019. Pour éviter ces déconvenues l’AMF a développé une application accessible sur internet et l’App Store. Elle permet d’investir en toute sécurité en publiant une liste des acteurs non autorisés dans les listes noires de l’AMF, des alertes et mises en garde.

https://protectepargne.amf-france.org

Liquidité des SCPI, le principal risque ?

Il n’est heureusement pas d’actualité. L’une des raisons est la taille moyenne des véhicules. En dix ans, leur capitalisation a fortement augmenté. Certaines SCPI pèsent plus de 2 mds €. Un facteur de protection pour les porteurs de parts. On est très loin des années 90, période au cours de laquelle des problèmes de liquidité sont effectivement apparus. Aujourd’hui, contrairement à cette époque, les SCPI sont plus solides, mieux capitalisées. Et leur marché secondaire est beaucoup plus fluide et mieux organisé. Daniel While pour Pierre Papier

À quoi ressemblera le bureau post-Covid ?

La crise met en lumière les révolutions structurelles qui sont à l’œuvre depuis plusieurs années sur le marché des bureaux. Révolution dans la géographie des implantations, dans les temporalités d’usage ou encore dans la qualité intrinsèque des immeubles et dans l’intégration des critères ESG… En somme, la crise est indéniablement l’accélérateur d’une mutation inéluctable du secteur tertiaire. La création de valeur ne passera plus seulement par le nombre de m2, mais par les services qui y sont associés. Perial

Les SCPI de Paref Gestion, un rendement 2020 attrayant

La démarche a consisté quand c’était possible à verser un 1er acompte sur 2020 qui soit dans la droite ligne de celui du 1er trimestre 2019. Le 2ème acompte sera ajusté, avec une baisse attendue notamment sur les commerces. Mais il s’agit bien d’acompte. Ce qui signifie qu’il pourra y avoir un rattrapage sur les 3ème et 4ème trimestres en fonction du recouvrement des loyers. Il faudra observer la situation fin juin. Même si les TDVM 2020 seront inférieurs à ceux de 2019, ils resteront des taux de distribution intéressants, surtout pour des investisseurs de long terme. Anne Schwartz pour professioncgp.com

Novapierre Résidentiel (Paref Gestion) n’est pas directement impactée par la crise par la nature même de son sous-jacent

Il s’agit d’une SCPI de valorisation. Elle ne fait pas de versement. Après une coupure des visites pendant le confinement, l’activité à Paris repart de plus belle.

Novapierre Résidentiel  a rentré un portefeuille en nue-propriété

de 11 appartements totalisant 755 m2 à Neuilly-sur-Seine. L’usufruit a été acquis par Seqens, l’un des principaux bailleurs sociaux d’Île-de-France.

« Cette très belle acquisition » illustre une stratégie de développement au sein du Grand Paris. Elle répond à un « programme ambitieux et prometteur qui s’inscrit dans une démarche sociétale de logements pour tous » explique Paref Gestion qui entend continuer une « politique d’acquisitions à prix décoté, avec une approche innovante, pour les souscripteurs. »

Rappel : fin 2019 la SCPI disposait d’un patrimoine essentiellement francilien valorisé 292 M€ (+7,8 % en 1 an). Sa performance globale atteint 6 % dont 4,1 % au titre de la revalorisation du prix de la part et 1,9 % au titre de la distribution de plus-values.

Altixia prône la transparence

Sur le postulat que l’immobilier était un monde qui manque de transparence, la société de gestion prend donc soin de communiquer sur les potentiels impacts de la crise sur le rendement de ses SCPI. Elle s’engage sur des taux de rendement minimum entre 4,5 % et 5 % net pour 2020 en maintenant un report à nouveau significatif sur chacune des SCPI. Sonia Fendler pour magazine-décideurs.com

Vendôme Régions investit Outre-Mer

Il s’agit d’un commerce de 1000 m2  livré en 2019 et loué pour 6 ans fermes par l’enseigne automobile Feu Vert. Le bien est situé à Saint Leu/La Réunion, dans la ZAC du Portail à Saint-Leu.

Pour Thibault Feuillet, Directeur commercial de Norma Capital «  la grande diversité des secteurs d’activité et zone géographiques couvert par Vendôme Régions, lui permet de disposer d’un portefeuille de locataires de grande qualité, assurant une stabilité et une régularité des résultats. »

Cristal Rente la prochaine AG devrait entériner la 16ème résolution

relative au changement de dénomination sociale de sa société de gestion. Inter Gestion s’appellera bientôt Inter Gestion REIM.

Plusieurs SCPI de la Française veulent augmentent leur endettement

Au cours des prochaines AGE LF Opportunité Immo, Multimmobilier 2, Eurofoncière 2, Épargne Foncière, Pierre Privilège, Sélectinvest devraient modifier la politique de recours au financement bancaire de la politique d’investissement afin d’augmenter à 30 % de la valeur d’acquisition des actifs dont 25 % maximum d’endettement bancaire, la limite dans laquelle les 6 SCPI peuvent contracter des emprunts ou procéder à des acquisitions payables à terme.

Pour LF Europimmo la limite correspond à 35 % de la valeur d’acquisition des actifs de la SCPI dont 30 % maximum d’endettement bancaire.

Projet similaire pour Patrimmo Commerce (Primonial Reim) avec un endettement dans la limite de 30 % de la valeur des actifs immobiliers détenus directement ou indirectement.

Épargne Foncière veut relever son capital social plafond de 555M€ à 1 MD € lors de sa prochaine AG

Par ailleurs, les modalités de nomination au Conseil de surveillance pourraient être modifiées avec l’exigence d’une détention d’au moins 80 parts pendant toute la durée du mandat. En cas d’accord des associés, cette condition s’appliquera à tous les membres élus ou renouvelés dans leur fonction à compter de l’assemblée générale appelée à se prononcer sur les comptes 2019. La Française AM

Primovie

Primonial proposera à L’ AG du 25 juin d’augmenter le montant du capital social maximum statutaire pour le porter de 3 Mds € à 3, 5 mds € divisé en 21 875 000 parts de 160 euros de valeur nominale chacune.

Primopierre et Patrimmo Commerce ont le projet de faire voter au cours de leur prochaine assemblée générale un prélèvement sur la prime d’émission lors de chaque nouvelle souscription. Le montant permettra de maintenir le niveau du report à nouveau. Primonial Reim

SCPI : Investir en régions, est-ce plus sécurisant, dans le contexte actuel, que l’Île-de-France ?

Pour Norma Capital « ce qui est sécurisant, c’est la diversification. L’ objectif n’est donc pas « la région » en particulier, mais la diversification en investissant dans des régions extrêmement dynamiques comme Lille, Bordeaux, Nantes. Frédéric Haven pour Pierre Papier

Est-ce le moment d’acheter des parts de SCPI ?

Ou est-il préférable d’attendre avant de se positionner ? On ne peut jamais dire à l’avance si c’est le bon moment… En Bourse, on le sait, le seul moyen de gagner de l’argent, c’est d’acheter tous les mois. Parce que quand les actions montent, on en achète moins. Quand elles baissent, on en achète plus. Le miracle de la SCPI, c’est qu’elle permet de faire cela avec l’immobilier. Vous pouvez démarrer maintenant un plan de versement mensuel ou le maintenir. Si une crise sur l’immobilier devait se produire, vous aurez bénéficié, pendant quelques temps, d’achats aux meilleures conditions. Et si elle ne se produit pas, vous aurez investi dans l’immobilier, pour le long terme, en fractionnant votre investissement, donc votre risque. Guy Marty pour Pierre Papier

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *