PAREF Gestion : un exercice mitigé - Linxea

PAREF Gestion : un exercice mitigé

Vitrine de boulangerie - Paris, France

En 2019, l’activité de Paref Gestion aura été davantage par marquée par le lancement de deux nouvelles SCPI, Novapierre Allemagne 2 et Novapierre Italie que par ses résultats.

Avec une collecte brute en 2019 des SCPI d’entreprise de 9,5mds € contre 6,33 mds€, Paref Gestion fait montre de « parent pauvre ». La société de gestion a attiré en brut 267m€ de capitaux (vs 236m€ en 2018) et témoigne ainsi, modestement (+13,1%) du dynamisme d’un marché qui lui, a bondi de plus de +50%

Les investisseurs ont privilégié surtout 4 SCPI : Selon les données de l’IEIF Novapierre Allemagne a reçu 73,3M€ (bruts) alors qu’elle avait engrangé quelques 173M€ en 2018. Une dégringolade normale ! La SCPI a fermé ses souscriptions dans le courant de l’année ce qui explique largement le « piétinement » de sa collecte. Pour Novapierre Allemagne 2 77,2M€ sont arrivés dans son escarcelle, Interpierre France 43m€ (vs 49,7M€) et Novapierre 46,7m€ (vs 3,5M€).

Quant au ratio collecte nette sur collecte brute, il ressort à 85 % sur l’année ce qui démontre « la confiance des investisseurs » et par conséquent « la qualité de leur gestion. »

Le patrimoine sous gestion de Paref Gestion atteint 1 611 M€ au 31 décembre soit une hausse de 22 % à périmètre constant. Dans l’ordre, Novapierre Allemagne se taille la part du lion avec 543M€ (+15%), Novapierre Résidentiel (286m€, +2%), Novapierre 1 (254M€, +58%), Interpierre France (154M€, +46%). Du côté des SCPI à capital fixe, Capiforce Pierre présente 62 m€ (+6%) d’actifs gérés. Elle est talonnée par Atlantique Pierre (57M€, – 5%), Cifocoma 1 (25M€, +2%) et Cifocoma 2 (25M€, -1%).

Sur le thème de la performance. Elles sont dans l’ensemble décevantes.  Novapierre Allemagne affiche un taux de distribution de 4,45 % contre 4,98 % un an avant.  La raison tient au décalage entre la collecte et des investissements tardifs et à un dividende 2018 qui intégrait la distribution exceptionnelle pour 0,12 % d’une fraction du report à nouveau.

Recul également d’Interpierre France. Avec un dividende de 52,5 € (vs 55,2 €), le rendement – néanmoins attractif – tombe à 5 % (vs 5,26 %) légèrement en dessous de la moyenne de la catégorie diversifiée (5,03 %).

Heureusement Novapierre 1 réserve une meilleure surprise.  Dopée par les revenus d’un gros portefeuille commercial de 60 000m2 acquis au 2ème trimestre, la SCPI voit son taux de distribution se hisser à 4,21 % (vs 3,95 %) … sauf que sa rentabilité est moindre que la catégorie des SCPI commerce (4,42 %).

2020 changera-t-il la donne ? On veut y croire car l’exercice sera « la première année à enregistrer le plein effet » de son acquisition d’envergure.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *