Les news immo du 23 mars

Immobilier

Investissement immobilier : SCPI ou foncières cotées ?

Même si les rendements baissent en 2020, les SCPI demeureront imbattables pour se constituer un capital à partir de rien. Les foncières cotées en Bourse (SIIC) s’adressent aux épargnants avisés à la recherche d’une valorisation de leur capital à moyen, long terme. Le Revenu

Comment les premières SCPI ISR ont tiré leur épingle du jeu en 2020 ?

Malgré des encours encore modestes (7,7milliards d’€) et un échantillon réduit de 6 SCPI ; les fonds ISR se distinguent aussi par une performance supérieure à celle du marché : 4,75% contre 4,18% pour le marché.  Dans le détail, le  « meilleur » TDVM  est obtenu par Neo (6%, Novaxia). Suivent Primopierre (5,04% Primonial), Fair Invest (4,51%, Norma Capital), PFO2 (4,50% Perial), LF Grand Paris Patrimoine (4,41% La Française) et enfin Pierre Capitale (4,05% Swiss Life AM)

À court ou moyen terme, la plus-value de performance ISR apportée par une sélection d’actifs ISR est difficilement mesurable. D’abord, la grille d’analyse ESG repose sur des dizaines de critères différents plus ou moins tangibles, puis le processus est progressif.

In fine, l’engagement ISR des SCPI labellisées vient apporter la garantie que le risque financier de dépréciation des immeubles est pris en considération dans un univers promis à d’importants bouleversements normatifs. Argent boursier

Novapierre Allemagne 2 rallonge son délai de jouissance

À partir du 1er avril, la SCPI commerces en Allemagne gérée par Paref Gestion fixe la date d’entrée en jouissance de ses parts au premier jour du sixième mois contre 5 mois auparavant. Le prix de souscription n’évolue pas. Il reste à 250 €.

Anticipations de Primonial REIM sur ses SCPI ?

La société de gestion a opté pour des SCPI « pures » c’est à dire ciblant un secteur immobilier en particulier : le bureau prime  francilien (Primopierre) la santé-éducation (Primovie), le résidentiel (Primofamily) et le commerce (Patrimmo Commerce).

A travers les choix stratégiques que sont un positionnement core, une gestion de conviction, une diversification sectorielle et européenne ainsi qu’une organisation où les équipes sont spécialisées par classes d’actifs, les 4 SCPI se sont bien comportées en 2020 avec une performance moyenne de 4,60% soit un peu mieux que la moyenne du marché (4,18 %). Pour 2021, Primonial Reim reste confiant au regard de la solidité de son modèle. Stéphanie Lacroix pour Gestion de Fortune

Vendre ou conserver ? Ne gardez que les biens rentables

Le rendement locatif, un indicateur clé. Les professionnels ont une stratégie : se débarrasser des actifs les moins rentables. « Il faut arbitrer lorsque le rendement est inférieur à 1 % à Paris et à 3 ou 4 % en province », note Jérémie Rouzaud, président de Kyaneos AM, société qui gère des SCPI résidentielles. Quitte à réinvestir le produit de la vente dans de l’immobilier plus rémunérateur. Le Particulier

Cristal Rente, l’ « oiseau rare »

Sur sa classe d’actif, la SCPI est devenue une référence. Pour preuve, elle a attiré en 2020 près de 60% de la collecte des SCPI commerces.

Son ADN ? Une gestion de conviction autour de 3 piliers : un axe besoins essentiels, des filtres d’investissement draconiens sur les secteurs les plus résilients et moins exposés au digital et enfin, des baux très longs sécurisés par la signature des maisons mères. En 2021 ? Prudence mais une vraie confiance. Car les nombreux investissements réalisés l’année dernière vont apporter une pleine puissance des loyers. Ensuite, le planning des acquisitions à venir reste puissant. Quant à la valeur, les premiers retours sont robustes fin 2020 au point qu’en ce début d’année, la SCPI est optimiste sur sa capacité à actionner le double levier de la performance : un rendement cible de 5% et une revalorisation de la part. Franck Inghels pour le Courrier Financier

Les quartiers d’affaires sont-ils plus menacés, à commencer par le plus important d’entre eux en Ile-de-France, celui de La Défense ?

Quand on regarde froidement les chiffres, il n’y a pas lieu de tirer la sonnette d’alarme sur La Défense même si une importante vague de livraisons est programmée (tours Alto, Trinity, Landscape). Les visites continuent et l’intérêt pour ce quartier, très bien desservi par les transports et mieux équipé en lieux de vie et de loisirs, n’a pas cessé.

On pourrait être plus inquiet par le devenir de certains bureaux dans la zone péri-Défense ou en Seine-Saint-Denis. Aujourd’hui, le rapport de force propriétaires-preneurs est clairement au bénéfice de ces derniers, pour qui il y aura un effet d’aubaine évident et des coups à faire, sur des immeubles qui, hier, leur étaient inaccessibles. La baisse des valeurs faciales et les mesures d’accompagnement en hausse vont créer des opportunités dans des immeubles labellisés offrant services et confort. Vincent Bollaert de Knight Frank pour Immo matin

Un nouvel actif dans la Défense pour LF Grand Paris Patrimoine

(60%) et les SCI LF Multimmo (20%) et Qualimmo (20%). Après Perial qui s’est emparé de  « Village 2, 4 et 6 »  (voir actu 19 mars) c’est au tour de La Française REM de se positionner sur « Village 3 » à Puteaux. Construit dans les années 80 dans un esprit « village » sans voitures l’immeuble de bureaux d’une surface de 6700 m² a été entièrement restructuré en 2016 et bénéficie des certifications NF HQE Rénovation niveau Excellent, BREEAM Conception Very Good et BREEAM In-Use Excellent for asset management and for building management. La société de gestion précise que l’actif a fait l’objet d’une évaluation ESG donnant la part belle à la qualité de vie des occupants et aux énergies renouvelables. Enfin, il est loué à un opérateur français dans la cyberdéfense pour une durée restante de plus de 7 ans.

La Foncière des Praticiens pour joindre l’utile à l’agréable

Tout associé de la SCPI peut assortir son épargne immobilière d’une dimension philanthropique, sous forme de dons à 3 associations intervenant dans le domaine de la santé et de la tutelle. Les sommes versées font l’objet d’une réduction d’impôts pour les associés « personnes physiques » de 66 %, dans la limite de 20 % de leur revenu imposable. Quant aux personnes morales, elles bénéficieront de 60% dans la limite de 20000€ ou 5 pour mille du chiffre d’affaires annuel hors taxe.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *