Les conseils de la famille Jépargne : Thomas et la Bourse - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les conseils de la famille Jépargne : Thomas et la Bourse

Thomas Jépargne homme

Nous avons rencontré Thomas Jépargne, un cousin de Benjamin et d’Alice.

Thomas a une bonne approche pour son épargne : il a défini une poche à long terme qu’il expose aux marchés financiers pour bénéficier de leur potentiel de rendement élevé.

Thomas dans le tramway

Il nous a donné rendez-vous dans le tramway, sur son trajet retour du travail, pour nous expliquer comment il met en œuvre cette stratégie.

Un lundi pluvieux de septembre, le nez sur l’écran, Thomas nous répond sans nous regarder.

« Tous les soirs en rentrant du travail, je regarde la bourse. Je scrute les dernières publications des sociétés pour choisir quelles actions acheter… »

« J’habite à 20 minutes du travail, alors je dois être efficace – mais je dois vous laisser, c’est mon arrêt », conclut-t-il en appuyant sur le bouton d’ouverture des portes.

Le lendemain, même heure, nous retrouvons Thomas quasiment à la même place. Entre deux tapotements sur son écran de téléphone, il nous confie : « Évidemment, la bourse c’est du long terme… Mais il faut être réactif et – oh désolé, c’est mon arrêt. »

Mercredi, Thomas est en train d’étudier le dernier communiqué d’un constructeur automobile. « Le chiffre d’affaires est en hausse de 5 %, je vais peut-être en prendre un peu… Oups, à force de parler, j’ai failli rater mon arrêt ! »

Jeudi, Thomas analyse les mouvements de taux d’intérêt annoncés dans la journée : « Les taux d’intérêt, c’est si complexe mais tellement crucial… » confie-t-il avant de jouer des coudes entre les autres voyageurs pour descendre du tram. « C’est mon arrêt, pardon… »

Vendredi, dans le reflet bleuté sur ses lunettes, nous pouvons voir des courbes qui montent et descendent. « En fait, c’est comme une addiction qui – ah pardon, c’est mon arrêt. »

Les semaines s’enchaînent ainsi pour Thomas…

Jusqu’au jour où il découvre LINXEA grâce à un parrainage. Un collègue lui a envoyé un SMS lui expliquant qu’il pouvait gérer son épargne de façon bien plus efficace… car on a vite fait de gaspiller son temps lorsque l’on s’intéresse à l’actualité financière !

Les contrats d’assurance-vie LINXEA donnent accès à des centaines d’unités de compte : des fonds de placement diversifiés gérés par des professionnels, qui permettent de s’exposer aux marchés financiers sans avoir à sélectionner individuellement les actions à acheter.

Acheter un fonds, c’est donc utiliser les compétences de gérants et d’analystes disposant d’outils professionnels qui travaillent à temps plein pour votre épargne.

Après un moment d’hésitation, Thomas s’est converti : finis les trajets rivés sur son petit écran !

Et que fait-il de son temps libre ? Pour le savoir, nous sommes retournés sur son trajet… et nous l’avons retrouvé en pleine conversation avec une jolie brune qui descend à son arrêt et cherchait à attirer son attention depuis des mois !

Le saviez-vous ?

Investir en bourse nécessite en réalité peu de connaissances. Si vous n’avez ni le temps, ni l’envie, faites simple : l’assurance-vie en gestion pilotée se charge de tout pour vous. Tout ce que vous avez à faire c’est de définir votre profil de risque. Du plus prudent au plus dynamique, vous trouverez forcément le plus adapté à votre situation.

Pour vous engager davantage, retirez la gestion pilotée et choisissez vous-même vos unités de compte. Les contrats d’assurance-vie LINXEA permettent d’investir sur plus de 500 unités de compte, généralistes ou spécialisées sur des secteurs économiques ou des zones géographiques. Assemblez les briques de votre portefeuille et laissez les gérants s’occuper de la gestion au quotidien.

Dans tous les cas, inutile de passer beaucoup de temps pour bien investir votre épargne !

*Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.